En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le plus grand défi du secteur IoT n’est pas la sécurité

Publication: 20 juillet

Partagez sur
 
Alors que les problèmes de sécurité continuent de faire les gros titres, bénéfices et retour sur investissement constituent aujourd’hui les principaux défis pour les professionnels de l’lnternet des Objets (IoT)...
 

Au cours de ces douze derniers mois, plus de 23 000 articles sur la sécurité liée à l’IoT ont été publiés.. Pourtant, il apparaît que le plus grand défi pour les professionnels du secteur en 2017 est d’assurer un retour sur leur investissement. C’est ce qu’avance un nouveau livre blanc intitulé Defining IoT Business Models publié par Canonical, la société derrière le système d’exploitation IoT Ubuntu Core.

Le rapport est basé sur une enquête menée auprès de plus de 360 professionnels de l’IoT, dont des développeurs, des vendeurs et des utilisateurs commerciaux. Il souligne que leur défi principal, pour 53% d’entre eux, est de « quantifier le retour sur investissement et définir un cas d’utilisation clair » et ce malgré l’opinion largement partagée que la sécurité est le défi principal de l’IoT. Parmi les préoccupations du secteur, la définition du retour sur investissement devance ainsi à la fois le manque d’infrastructure disponible (40 %) et le besoin d’améliorer la sécurité des appareils (45 %).

Bien que le secteur IoT soit maintenant estimé à plus de 900 milliards de dollars1, il est clair que de nombreuses entreprises ne comprennent toujours pas comment engendrer des bénéfices ou tirer profit de l’Internet des objets. Selon les recherches de Canonical, interrogées sur leur priorité pour faciliter l’adoption de l’IoT en entreprise, 34 % des professionnels pensent que « quantifier les bénéfices commerciaux » liés à l’Internet des objets est leur priorité principale.

Les défis les plus urgents des professionnels de l’IoT

- Quantifier le retour sur investissement – 53 %

- Sécurité et confidentialité des appareils – 45 %

- Manque d’infrastructure IoT – 40 %

- Manque de budget/d’investissement dans l’IoT – 34 %

- Assurer l’intégration à l’écosystème plus large – 29 %

- Gestion des appareils / assistance à long terme – 26 %

- Résistance rencontrée à l’intérieur de l’organisation – 25 %

- Assurer l’installation des mises à jour – 12 %

Mike Bell, vice-président exécutif IoT and Devices (IoT et appareils) chez Canonical, a commenté ces recherches : « Aux premières heures de l’Internet des objets, c’était un peu la ruée vers l’or. Vendeurs et développeurs s’empressaient de sécuriser leur part d’un nouveau marché stimulant et en rapide expansion. Malheureusement, beaucoup de ces entreprises n’ont à l’époque tout simplement pas compris ou mesuré la façon dont l’IoT allait leur apporter de la valeur, et apparemment, c’est toujours le cas pour la plupart d’entre elles. »

« L’année 2018 approche et les entreprises cherchent de nouvelles façons de s’assurer que leurs investissements en IoT entraînent une croissance économique et que leurs modèles d’entreprise restent durables dans les années à venir. En premier lieu, il y a un changement dans la façon de monétiser l’Internet des objets. Alors qu’auparavant, on comptait sur les ventes d’appareils pour monétiser l’IoT, on observe à présent une évolution vers un modèle commercial reposant sur les logiciels. Au moyen de systèmes d’exploitation spécifiques à l’IoT comme Ubuntu Core qui permettent aux utilisateurs d’installer de nouvelles fonctionnalités sur leurs produits, de plus en plus d’entreprises comptent maintenant sur les plateformes de téléchargement d’application IoT pour générer de nouveaux revenus et accroître leur retour sur investissement. Grâce à ce nouveau modèle, les utilisateurs d’IoT (utilisateurs commerciaux, industriels ou consommateurs) peuvent profiter des dernières fonctionnalités sans avoir à changer d’appareil. En plus de permettre aux consommateurs de bénéficier d’une amélioration de la sécurité et du fonctionnement, il s’agit d’une source de revenus durable. Dans cette optique, les entreprises ne devraient pas voir le retour sur investissement comme leur plus grand défi lié à l’IoT, mais plutôt comme leur plus grande opportunité. »

http://www.ubuntu.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: