En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Innover et se transformer au travers du big data

Publication: 21 mars

Partagez sur
 
Le programme Matrice veut s’inscrire et participer activement à la dynamique digitale actuelle...
 

Dans cet objectif, il réunit et accompagne, dans une démarche d’innovation et d’entrepreneuriat, des équipes pluridisciplinaires autour de sujets innovants et définis comme majeurs par les partenaires institutionnels ou privés engagés dans le programme.

Pendant 10 mois, des étudiants, issus de l’Ecole 42, de l’Université de Droit Paris Descartes et de l’Edhec Business School, vont ainsi travailler avec des chercheurs, des experts métiers, des professionnels de terrain pour produire des solutions innovantes, tout en suivant un programme de coaching renforcé.

be-studys encadre, pour le groupe be-ys, les travaux de recherche qui permettent à ce dernier de décliner sa technologie et ses savoirs dans les domaines d’activités stratégiques des organisations, qu’il s’agisse de sécurisation juridique des transactions digitales, d’archivages à valeur probante ou de gestion de prestations de services dans la santé ou encore la prévention personnalisée.

La blockchain, le big data, l’intelligence artificielle et le RGPD ont, ainsi, été identifiés comme des axes majeurs de recherche et d’innovation et font l’objet de nombreux travaux menés par la structure de R&I be-studys.

Le projet Matrice Confiance Numérique a pour ambition de travailler sur certains de ces sujets en rassemblant une vingtaine d’étudiants venus d’horizons divers. La difficulté est à la fois technique et métier car les réponses fournies doivent être en accord avec les usages, les besoins et les attentes exprimées par les clients pionniers du groupe be-ys.

« Ce programme est une illustration de l’accélération dont nous souhaitons faire bénéficier les projets digitaux de nos clients, grâce notamment à l’apport en expertises et technologies de be-studys au sein de son RedLab digital » explique David Manset, Directeur Général de be-studys, ajoutant, « Avec Matrice et notre RedLab, nous avons ainsi la capacité à faire monter très rapidement en compétence et autonomie nos clients pionniers dans l’expérimentation de nouveaux usages de leurs données sur blockchain, big data et IA, sans pour autant nécessiter un investissement conséquent en matériel et personnel spécialisé ».

Les étudiants – accompagnés par les experts de be-studys et be-ys se sont ainsi engagés au sein de plusieurs projets : Yser, eCID, et Waiden, actuellement en développement.

Le Projet Yser a pour ambition de développer une plateforme numérique permettant aux individus de gérer leurs données personnelles et de vérifier le total respect de l’application de leurs droits sur ces dernières, conformément à la législation RGPD qui entrera en vigueur en mai prochain.

Pour les entreprises, la plateforme servira d’outil pour démontrer leur mise en conformité et leurs efforts en matière de respect des droits individuels dans la gestion des données personnelles.

Le Projet eCID vise la conception d’une application permettant d’auto-certifier des documents numériques. L’application s’adresse aux individus comme aux organisations. Concrètement, l’utilisateur implémente son identité ou une preuve d’identité dans la blockchain, puis ajoute « une empreinte » de son identité à un fichier, avant de le signer numériquement et d’envoyer le condensat obtenu par le processus de signature dans la blockchain.

La plateforme permet ainsi à tout utilisateur de gérer ses identités (privées / publiques), de gérer les certificats des documents signés ou encore de gérer ses tokens (pour l’implémentation dans la blockchain). Il peut également vérifier l’intégrité d’un document signé.

La connexion à la plateforme se fait de la même façon qu’un wallet de cryptomonnaie.

Le Projet Waiden s’attache à développer un outil, qui s’appuie sur les dernières avancées en Intelligence Artificielle et en traitement automatique du langage naturel (NLP : Natural Language Processing), pour améliorer l’expérience des utilisateurs/appelants de plateformes téléphoniques.

L’amélioration de l’expérience utilisateur peut se traduire par une réduction du temps d’attente, une meilleure prise en charge des demandes et une offre de conseils adaptés et personnalisés.

Le programme est capable d’écouter, de comprendre et de s’exprimer en langage naturel, en suivant un script prédéfini pour le traitement des cas les plus fréquents ou par la collecte d’informations nécessaires à l’opérateur (numéro de dossier, etc.) qui prendra en charge la demande.

Les 5 prochains mois du programme Confiance Numérique seront dédiés au développement, à l’expérimentation et à l’enrichissement de prototypes qui seront ensuite consolidés et testés en vue de rejoindre un processus de mise en production.

A l’issue du programme pédagogique, les projets pourront donner lieu à tout type d’aventure économique, comme créer une start-up, rejoindre le groupe be-ys, ou encore co-créer une structure commune avec be-ys.

http://www.be-studys.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: