En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le premier kilomètre, un défi majeur pour les e-commerçants en 2018

Par Marine Pescot, Marketing Manager France SendCloud

Publication: 13 avril

Partagez sur
 
Alors que le secteur de l’e-commerce ne cesse de croître chaque année, 81,7 milliards d’euros, c’est le montant dépensé par les Français sur Internet en 2017, le secteur de l’e-logistique s’organise...
 

À l’aube d’un bouleversement global déjà bien entamé dans certains pays, la France connaît une pénurie de solutions logistiques simples, pouvant répondre à la fois aux besoins des e-commerçants (gain de temps, fluidité de préparation des commandes, optimisation des coûts logistiques) et des e-shoppers (livraison en temps et en heure, politique de retour simplifiée et au meilleur prix). Notons aussi un manque d’unification des réseaux de transport, ce qui peut s’avérer complexe pour des entreprises souhaitant se développer sur d’autres territoires.

La gestion du premier kilomètre pour les acteurs de l’e-commerce devient un levier majeur de croissance pour les PME-TPE qui bien souvent, n’ont pas encore les moyens logistiques ni les volumes d’envoi nécessaires pour bénéficier de solutions et de tarifs avantageux.

Le premier kilomètre, qui regroupe en réalité toutes les étapes depuis la réception de la commande sur un site e-commerce (traitement, préparation des colis, emballage, étiquetage) jusqu’à la prise en charge de cette dernière par le transporteur (dépôt et/ou ramassage) requiert une attention toute particulière.

La supply chain doit concilier satisfaction client et rentabilité. La gestion des stocks et leur géolocalisation sont deux éléments qui doivent être pris en compte afin de livrer des produits toujours plus vite et à moindre coût. La course aux délais est lancée, surtout à l’ère de l’omni-canal, et ce face à des consommateurs de plus en plus exigeants et des géants américains qui ne cessent d’anticiper les besoins consommateurs voire d’en créer.

Mais comment concurrencer ces géants du secteur sur le premier kilomètre lorsque les moyens ne sont pas les mêmes ? Comment optimiser les étapes du premier kilomètre sans en diminuer la qualité et/ou le taux de livraison et le profit ?

Il s’agit de déterminer les étapes les plus chronophages pour les e-marchands sur le premier kilomètre. Le point de friction rencontré aujourd’hui réside majoritairement dans l’étiquetage des envois. Pourquoi ?

Étiqueter les colis requiert de la part de l’e-marchand d’avoir trouvé la meilleure méthode de transport qui :

- Assure des prix compétitifs

- Garantit un suivi optimal en fonction du poids, de la dimension et de la destination, sans oublier le coût potentiel d’un retour

- Propose une assurance avantageuse

- Met à disposition une plateforme simple de gestion et d’affranchissement, un tableau de bord d’envoi…

Il faudra donc au préalable s’être entouré d’un partenaire de transport de confiance, avec des engagements de qualité concrets et, si possible, avoir négocié un moyen de contact direct en cas de litiges.

L’étiquetage reste malheureusement une étape trop manuelle, rarement optimisée pour les e-commerçants sur les sites transporteurs, qui doivent s’armer de patience pour retranscrire les informations de commandes saisies dans le back-office de leur site e-commerce sur les sites d’affranchissement en ligne. Un va-et-vient qui peut coûter cher aux e-marchands, surtout lorsque certains transporteurs sont plus avantageux en fonction du lieu et du poids du colis.

Aujourd’hui, de nombreuses études clients démontrent qu’en automatisant ce processus grâce à des solutions logistiques, les coûts liés aux étapes du premier kilomètre peuvent être divisés par 4.

Le premier kilomètre est déterminant dans la satisfaction client puisqu’il en découle une expérience positive ou négative. Le seul point de contact physique entre un e-marchand et ses clients réside dans la livraison ; le premier kilomètre s’avère être le challenge majeur pour les PME-TPE du e-commerce en 2018 sachant que 62% des e-shoppers considèrent la livraison comme critère le plus important lors d’un achat sur internet.

http://www.sendcloud.fr

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: