En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

French Days, quel bilan pour le "Black Friday" français ?

Publication: 6 mai

Partagez sur
 
Circulation, produits les plus recherchés et meilleurs rabais : bilan des 1ers French Days...
 

idealo, 1er comparateur de prix en Europe, a souhaité s’intéresser à la première édition des French Days, un « Black Friday » printanier initié par 6 grands e-marchands français du 27/04 au 01/05, et en tirer le bilan : les consommateurs ont-ils répondu présents ? Les promotions ont-elles été à la hauteur de l’événement ? Quels sont les produits recherchés ? En bref : les French Days ont-ils connu un vrai succès pour leur première édition ?

Des consommateurs encore bien trop timides... Une fréquentation des sites e-commerce comparables au weekend de Pâques, loin du Black Friday

Comparaison du trafic entre le 1er avril 2018 vs. les French Days

En effet, pour dresser ce bilan de la première édition des French Days, idealo s’est intéressé à la fréquentation sur sa plateforme française. Et bien que l’on puisse effectivement noter une légère augmentation du trafic par rapport au reste du mois d’avril d’une quinzaine de points (le 1er avril servant de base 100), le plus fort moment des French Days (1er mai, indice de fréquentation à 115 points) reste inférieur à la fréquentation du weekend de Pâques : 121 points le 2 avril.

Black Friday et French Days : comparaison avec les semaines précédant ces événements

Il est logique que les French Days ne deviennent pas l’événement promotionnel référent sur internet dès sa première édition. De fait, il est logique qu’ils figurent en moins bonne position pour le trafic généré que le Black Friday. Si l’on compare la fréquentation sur les sites d’e-commerce lors du Black Friday et du French Days par rapport à la semaine précédant chacun des événements, les pics de trafic vont du simple au quintuple :

- Pour le Black Friday, le pic du 24/11/17 par rapport au 17/11/2017 est de + 112 % ;

- Pour les French Days, le pic de la période 27/04-01/05 par rapport à celle du 20/04-24/04 est de + 22%.

De fait, on peut déduire que la fréquentation en hausse des consommateurs sur les sites d’e-commerce témoigne de leur intérêt pour l’événement. Mais ils sont encore bien trop frileux si l’on compare ces chiffres à ceux du Black Friday. La marge de progression est donc assez importante.

Des achats réalisés majoritairement le weekend

Les Français ont apparemment bien profité de la « Fête du travail » le mardi 1er mai : 22 % des achats totaux des French Days ont été réalisés ce jour. Les dimanche 29 et lundi 30 avril réalisent le même pourcentage : 21 % des achats ont été réalisés chacun de ces deux jours. Le vendredi 27 et samedi 28 avril présentent des pourcentages d’achat moins élevés, à 17 et 18 %.

Top produits : priorité au high-tech

En effet, entre les produits les plus recherchés et les catégories de produits les plus consultées, les produits high-tech sont ceux qui arrivent de loin en tête des recherches des consommateurs français. Concernant le top 10 des produits les plus demandés pendant les French Days, 9 produits sur les 10 étudiés sont des produits high-tech (smartphone ou téléviseurs), le produit le plus demandé étant le Samsung Galaxy S8 dans son modèle noir carbone. La marque Samsung occupe d’ailleurs 4 places de ce top 10 à elle seule, et surtout les 3 premières. Voici le reste du classement :

Concernant les différentes catégories de produits les plus populaires auprès des Français au cours des French Days, idealo a pu établir un classement en fonction de l’augmentation de la demande pour chaque catégorie par rapport à la période précédant les French Days (16/26 avril). Et par rapport à cette période, les téléviseurs ont vu leur demande augmenter de 118 %, hausse impressionnante suivie d’assez près par les enceintes, avec une hausse de la demande de 93 %. Les aspirateurs complètent ce top 3 des catégories dont la demande a observé la plus forte hausse pendant les French Days avec + 71 %.

Voici le reste du classement de la hausse de la demande par catégories de produits :

Des promotions décevantes et parfois trompeuses

Certaines catégories ont pu voir des promotions assez intéressantes pendant les French Days, comme les TV, avec un minimum de prix moyen atteint le 28 avril à 1 147 €, soit une économie de 19,3 % par rapport au prix moyen observé depuis le 16/04 (rabais de 274 € environ). De même, les ordinateurs portables bénéficient d’un rabais intéressant : 111 € d’économie entre le prix le plus bas atteint le 29 avril à 940 € et le prix moyen observé depuis le 16/04 (- 10,6 %).

Les LEGO ont pu avoir un rabais moyen de 19,8 % (- 21 € environ par rapport au prix moyen observé) avec un minimum atteint le 27/04 à 85,49 €. Les salons de jardin et les aspirateurs ont également bénéficié de promotions intéressantes pendant les French Days, avec des économies réalisables respectives de 13,4 % et 10,8 %. Mais la plus grosse promotion concerne les trampolines, qui ont bénéficié d’un rabais de 43,1 %, soit une économie de plus de 80 € par rapport au prix moyen de la catégorie (107 € contre 187,80 €).

Cependant, ces promotions sont en quelque sorte « l’arbre qui cache la forêt ». En effet, bien que l’on puisse observer une baisse générale sur toutes les catégories de produits étudiées, la grande majorité d’entre elles ont pu bénéficier de prix inférieurs avant les French Days. Ainsi, les casques audio, les enceintes, les tablettes, les jeux vidéo, les lave-vaisselle, les réfrigérateurs, les robots de piscine, les aires de jeux et portiques, les lave-linge, les LEGO et les Playmobil n’ont pas bénéficié de promotions spéciales pendant les French Days. Au contraire, ces catégories de produits ont toutes un ou plusieurs prix moins élevés observés entre le 16/04 et 27/04.

http://www.idealo.fr

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: