En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Câblage réseau, comment assurer votre mise à niveau vers une PoE quatre paires

Par Robert Luijten, Expert Test & Mesures chez FLUKE NETWORKS

Publication: 15 mai

Partagez sur
 
Avec la multiplication des appareils capables de profiter des niveaux élevés de la PoE, la demande en alimentation PoE à quatre paires est de plus en en plus forte...
 

Juste ce qu’il vous faut : Tentons d’abord de comprendre les différences qui existent entre les différents types de PoE.

La PoE de type 1 fournit jusqu’à 15,4 W, avec 13 W disponibles pour l’appareil, et la PoE de type 2 (parfois appelée PoE Plus) fournit jusqu’à 30 W, avec 25,5 W disponible pour l’appareil. Les deux fournissent une alimentation sur deux paires en utilisant l’une des deux méthodes : l’alternative A et l’alternative B.

Dans l’alternative A, l’alimentation est fournie simultanément avec des données sur les paires 1-2 et 3-6. Dans l’alternative B, l’alimentation est fournie sur les paires libres 4-5 et 7-8.

La PoE de type 3 fournit jusqu’à 60 W, avec 51 W disponibles pour l’appareil tandis que le type 4 fournit jusqu’à 90 W, avec 71 W disponibles pour l’appareil.

Conserver un équilibre

Dans la PoE de type 1 et de type 2 utilisant l’alternative A, l’alimentation est transmise en appliquant une tension en mode commun aux deux paires, ce qui signifie que le courant est réparti de manière égale entre les deux conducteurs. Pour qu’il en soit ainsi, la résistance CC de chaque conducteur disponible dans la paire doit être équilibrée (égale) et toute différence est appelée résistance CC asymétrique. Une trop grande résistance asymétrique peut fausser les signaux de données, causant des erreurs de bit, des retransmissions voire même un non-fonctionnement des liaisons de données.

Comme l’alternative A de la PoE de type 1 et de type 2, la PoE de type 3 et de type 4 à quatre paires fournit également une alimentation par le biais de la tension en mode commun, par conséquent la résistance CC asymétrique est également importante. Toutefois, dans le type 3 et le type 4, vous ne devez plus seulement vous inquiéter de la résistance CC asymétrique sur chaque paire. Un déséquilibre excessif de la résistance CC entre plusieurs paires peut également perturber la transmission des données et empêcher la PoE de fonctionner.

Si un câble de mauvaise qualité présentant des variations de diamètre de conducteur et de concentricité (rotondité) comporte un risque plus élevé de présence de résistance CC asymétrique, les terminaisons non conformes dans le cas où des conducteurs individuels ne sont pas correctement et systématiquement installés dans les IDC peuvent également provoquer un déséquilibre de la résistance. Ainsi, si vous pouvez voir une spécification de résistance CC asymétrique sur le câble d’un fournisseur, un test sur le terrain est réellement le seul moyen de vérifier le niveau du déséquilibre de la résistance CC après l’installation.

http://www.flukenetworks.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: