En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Automatica 2018, Gros plan sur les applications collaboratives

Publication: 8 juin

Partagez sur
 
OnRobot, OptoForce et Perception Robotics montre le chemin de la robotique collaborative...
 

Lorsqu’Automatica ouvrira ses portes à Munich le 19 juin 2018, tous les regards se porteront sur le thème tendance qu’est la robotique collaborative. Selon Enrico Krog Iversen, actuel président du fabricant de pinces danois OnRobot, investisseur pour la société OptoForce spécialiste des capteurs et pour la start-up américaine Perception Robotics, il n’est plus uniquement question de robots collaboratifs, pour celui qui fut aussi président d’Universal Robots, il est à présent temps de se concentrer sur l’ensemble des applications offertes par la robotique collaborative.

« Lors du dernier Automatica en 2016, auquel je participais en tant que président d’Universal Robots, la robotique collaborative n’était déjà plus une thématique de « niche » dont on pouvait ignorer l’existence – la collaboration entre l’homme et la machine était alors au centre des discussions dans les travées de salons professionnels. Depuis, le marché a connu une véritable explosion et ce ne sont seulement des start-ups à la pointe de l’innovation qui proposent des cobots, mais aussi les fabricants historiques de robots traditionnels qui proposent aujourd’hui des modèles légers collaboratifs dans leur catalogue. » commente Enrico Krog Iversen.

Pour Krog Iversen, la conclusion est claire : « Nous avons pu constater dernièrement combien les robots légers collaboratifs se démocratisent, devenant l’un des produits industriels de base. Il n’est donc plus question uniquement de bras robotisés, mais de l’utilisation finale de ceux-ci, c’est à dire leurs applications. Car ce sont elles qui in fine créent de la valeur pour l’utilisateur. Le robot n’est ni plus ni moins, que l’outil nécessaire à leur utilisation. »

Exploiter le potentiel des robots collaboratifs

Il n’est donc pas surprenant, après avoir quitté Universal Robots, de voir Enrico Krog Iversen se consacrer à trois sociétés cherchant à exploiter le potentiel de ces robots légers. En proposant notamment des outils de bout de bras innovants, qui créent, à l’aide d’applications collaboratives, de la valeur ajoutée pour leurs utilisateurs.

Trois sociétés qui seront présentes au salon Automatica 2018 :

OnRobot (Hall B4, stand 508), situé à Odense au Danemark, fabrique des pinces collaboratives à deux doigts, principalement caractérisées par leurs fonctions de sécurité et leur manipulation souple et intuitive. Lors d’Automatica, sur le stand de la société, les visiteurs pourront se familiariser avec les fonctionnalités de la pince collaborative RG2 – et recevront pour ce faire, des confiseries de cette dernière.

OptoForce (Hall B4, stand 407), société hongroise spécialisée dans le sens du toucher pour les robots industriels, propose différentes applications pour les domaines de l’assemblage électronique, du traitement de surface et de l’ébavurage métallique. OptoForce présentera ses capteurs force/couple et leur logiciel associé, qui permettent l’automatisation de tâches complexes et sensibles. Les capteurs exposés sur le stand fonctionneront de concert avec des pinces OnRobot.

Perception Robotics (Hall B4, stand 519), jeune startup située à Los Angeles aux Etats-Unis, spécialisée dans les systèmes de manipulation inspirés de la Nature, présentera ses premiers produits à Automatica 2018 :

- La technologie innovante de la Gecko Gripper spécialement créée pour les processus de « Pick & Place » d’objets plats. Au contraire des pinces à aspiration, la Gecko Gripper peut également manipuler des objets perforés tels que des circuits imprimés. Pour cette innovation, Perception Robotics a reçu cette année le prix Invention & Entrepeneurship de la International Federation of Robotics et de l’association Robotics & Automation Society.

- La Tactile Gripper adapte automatiquement selon la pièce sa force de prise. Cela permet de travailler aussi bien avec des objets mous, que des durs, sans que cela ne pose problème.

http://www.onrobot.com

http://www.optoforce.com

http://www.perceptionrobotics.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: