En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

EOS, Nomination GÜNGÖR KARA au poste de directeur strategie digitale

Publication: 13 juin

Partagez sur
 
EOS, numéro un mondial des technologies d’impression 3D industrielle sur métaux et polymères, nomme Güngör Kara Directeur Stratégie Digitale (CDO, ou Chief Digital Officer)...
 

Ce spécialiste de l’impression 3D industrielle et de l’innovation prend la tête de l’activité Digitalisation et de la division conseil d’EOS, Additive Minds, une équipe regroupant ingénieurs, consultants techniques et spécialistes des techniques de numérisation.

Additive Minds propose une assistance complète aux multinationales et aux startups innovantes du secteur de l’impression 3D industrielle, du transfert de connaissances aux conseils dans le déploiement d’applications, en passant par le développement d’une production numérique.

Adrian Keppler, PDG et porte-parole de la direction d’EOS, commente cette nomination : « Nous sommes heureux que M. Kara ait accepté d’endosser ce nouveau rôle de CDO ». Et il ajoute : « Ces dernières années, il a bâti avec succès la division conseil Additive Minds, qui propose des services uniques sur le marché et soutient activement les entreprises soucieuses d’enrichir leurs connaissances et de mettre efficacement en œuvre l’impression 3D. Notre technologie a déjà permis de réaliser de grandes transformations. »

La technologie d’impression 3D industrielle a évolué, passant du prototypage rapide à la production en série. Pendant cette phase de développement, la fabrication additive facilite l’optimisation des chaînes logistiques et la production de composants innovants. Lors de la phase suivante, l’impression 3D industrielle jouera un rôle moteur dans la fabrication de composants de rupture et dans la production numérique de bout en bout.

Güngör Kara, Directeur Stratégie Digitale chez EOS est catégorique : « L’impression 3D industrielle est à l’origine de la transformation digitale qui va radicalement modifier les chaînes de valeur des entreprises de demain ». Il ajoute : « Nous jouons le rôle de catalyseurs et de consultants techniques pour les entreprises innovantes. Nous les aidons à maîtriser leurs processus de transition vers le numérique, des usines numériques intelligentes pour l’impression 3D industrielle aux composants « intelligents » fabriqués de manière additive. Avec « 3IGITAL », nous proposons un aperçu de la dimension technologique de demain : des composants intelligents, produits de manière additive par une cellule de production numérique, pour des applications intelligentes ».

3IGITAL, composants intelligents

Les composants produits de manière additive satisfont déjà aux exigences d’un grand nombre de secteurs cherchant à générer une forte valeur ajoutée. La prochaine étape consistera à étendre les avantages de ces composants, en intégrant par exemple des capteurs pour créer des composants intelligents. L’objectif : des capteurs et des systèmes de génération de données entièrement intégrés, qui transforment les composants produits de manière additive en applications intelligentes, parfaitement adaptées aux exigences spécifiques du client.

3IGITAL, production numérique

Une fois le composant intelligent défini, il faudra intégrer la production additive dans les usines numériques du futur. L’objectif : une production numérique ultra-souple et adaptable combinant l’impression 3D industrielle et les technologies de production classiques dans des environnements de production existants et à construire.

3IGITAL, composants intelligents produits de manière numérique pour des applications intelligentes

Les entreprises ont désormais accès à toutes les données sur les composants, y compris leurs caractéristiques « intelligentes », et peuvent les collecter tout au long de leur cycle de vie. Elles disposent d’une chaîne d’innovation composée de composants intelligents produits par une chaîne d’impression 3D numérique. À terme, ces composants leur fourniront des informations précieuses pour améliorer la production et la conception. Les possibilités de liaison de bout en bout des activités de conception, production et utilisation des composants sont nombreuses, et ouvrent la voie à une optimisation continue. Les gains d’efficacité s’étendront au-delà des frontières de l’entreprise, entraînant la transformation de l’ensemble des chaînes de valeur. Les entreprises doivent donc envisager l’avenir de la fabrication sous l’angle de la digitalisation et de la production additive, mais surtout de l’intégration.

http://www.eos.info

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: