En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le cloud cinq ans plus tard : des attentes largement dépassées

Par Yann Sixou, Sr. Director & Country Manager France, Virtustream

Publication: 9 juillet

Partagez sur
 
Aujourd’hui presque tous les clients ont une stratégie Cloud, ont été en contact ou ont acheté des services Cloud sous une forme ou une autre...
 

Consommateurs comme entreprises dépendent désormais des avantages qu’apporte le Cloud. En effet, par exemple, pour les particuliers, écouter de la musique ou regarder la télévision est devenu plus facile à gérer et organiser, et surtout permet de se procurer les ressources IT en ligne à n’importe quel moment. Pour les entreprises, l’efficacité du Cloud n’est plus à démontrer, son adoption est grandissante et l’accès à la demande pour accélérer l’innovation, réduire les coûts et améliorer la productivité est devenu habituel et quotidien.

Mais comme de nombreuses autres solutions révolutionnaires avant lui, le Cloud a été confronté à de nombreux obstacles au début de son adoption.

Du scepticisme, au dépassement des attentes, et à l’adoption

En 2010, les analystes des Technologies de l’Information, les fournisseurs et les clients se demandaient encore si le Cloud avait vocation à rester ou si c’était une tendance qui finirait par être oubliée en quelques années à peine. Un an plus tard, en 2011, selon le Hype Cycle for Cloud Computing 2011 de Gartner, le Cloud avait franchi la première étape pour répondre à cette question passant d’« attentes exagérées », pour se rendre directement dans le « puits du désenchantement ».

À l’époque, les critiques ont cité « le raz-de-marée du Cloud » comme preuve que le Cloud ne serait jamais à la hauteur de nos attentes. Le Cloud était partout. Finalement, ce « raz-de-marée du Cloud » a permis d’accélérer son détachement de la réalité. Aujourd’hui, le Cloud est devenu incontournable pour tout le monde, et il est fait pour durer. En effet, le Cloud a répondu aux attentes de 2011 et surpassé notre conception des possibles. Il s’avère que nous ne nous étions pas trompés sur le potentiel du Cloud, nous étions juste en avance.

Des données non critiques aux données critiques, une adoption

Un des faits les plus surprenants pour le Cloud a été le taux d’adoption par les entreprises des services Cloud publics pour les applications stratégiques. Il y a quelques années, nombreux étaient ceux convaincus que le Cloud public restait exceptionnel, mais plus approprié pour l’archivage et la sauvegarde des données « non critiques ». Les données non critiques étaient considérées comme « l’apéritif » : le « plat principal » (les données critiques) resterait toujours sur site.

Aujourd’hui, cela est bien différents. SAP, Oracle et d’autres applications stratégiques traditionnellement « sur site » sont désormais exécutées efficacement dans le Cloud public. Et cela devrait s’accélérer encore. D’après une récente enquête de 451 Group, trois workloads applicatifs sur cinq (60 %) seront exécutées sur le Cloud Public en moyenne en 2018, contre environ deux sur cinq (41 %) en 2016.

Planifier pour l’avenir et accompagner les entreprises dans leur globalité

Le Cloud est véritablement devenu aussi répandu que le matériel sur site qu’il remplace, il est important de garder à l’esprit qu’il n’existe aucun Cloud qui répond à l’ensemble des besoins. La principale exagération du Cloud moderne est que n’importe quel Cloud pourrait être une panacée pour tous nos défis IT. Par conséquent, les entreprises intelligentes se concentrent sur les fournisseurs de services Cloud avec des attributs qui contribuent directement à opérer les applications, et, donc contribuent aux résultats de l’entreprise.

Si l’on revient sur ces cinq dernières années, le Cloud a réellement été développé au-delà de toutes les attentes raisonnables. Aujourd’hui, les entreprises développent un plan pour l’avenir de leur paysage IT qui intègre le Cloud et les fournisseurs de Cloud. Les entreprises exigent de leur fournisseur de Cloud d’avoir des performances, une efficacité et une flexibilité parmi les meilleures du secteur, sur une multitude de platesformes, de logiciels et de services gérés de Cloud intégré.

En outre, les technologies de Cloud deviennent plus complexes : les entreprises s’appuient donc désormais sur la capacité du fournisseur de Cloud à répondre à leurs besoins les plus exigeants pour les données et les applications complexes et stratégiques nécessitant un stockage en mode objet d’entreprise.

A l’avenir, les entreprises auront besoin d’un fournisseur de Cloud pouvant générer rapidement et efficacement des environnements Cloud à grande échelle qui fournissent aux clients des économies d’échelle, une flexibilité des ressources et un contrôle de l’entreprise importants.

Peu de fournisseurs de Cloud peuvent fournir aujourd’hui tous les éléments cités. Pour répondre aux attentes en constante évolution des entreprises et devenir de véritables partenaires, ils vont devoir accélérer le développement de solutions qui prennent en charge la globalité des besoins des entreprises mais également leurs spécificités s’ils veulent continuer à progresser sur un marché en rapide croissance.

http://www.virtustream.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: