En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Management des usines, comment tirer le meilleur parti d’une usine de PCB

Publication: 9 juillet

Partagez sur
 
NCAB Group jouit d’une forte présence en Chine afin de s’assurer que les PCB produits sont de la meilleure qualité possible...
 

Une tâche ambitieuse et complexe qui implique la présence d’équipes dédiées de NCAB au sein même du personnel de ces usines, et l’organisation régulière d’audits et autres activités de suivi.

Une part de plus en plus importante de la production mondiale de PCB se concentre en Chine. On y dénombre quelque 1 600 usines entièrement orientées vers la production de PCB. Si l’on inclut celles qui n’interviennent que dans des segments spécifiques du secteur, par exemple les sous-processus centrés sur les finitions de surface, la stratification ou le perçage, ce chiffre s’établit à environ 3 000.

Les entreprises qui cherchent à fabriquer des circuits imprimés en Chine ont donc l’embarras du choix. Toutefois, trouver l’usine capable de répondre aux besoins spécifiques des clients peut s’avérer difficile.

Chez NCAB, nous sélectionnons nos fournisseurs en évaluant attentivement leur capacité à livrer des produits au juste prix et de bonne qualité, ainsi que leur aptitude à respecter les délais de manière constante et fiable. Nous veillons également à ce que les activités de l’usine respectent nos propres normes en matière de développement durable. Il s’agit là d’un défi de taille que NCAB Group est parvenu à relever en affectant une équipe de management des usines en Chine, au plus proche de celles-ci. Entre 2006 et 2017, cette équipe est passée de 10 collaborateurs à plus de 60.

Jack Kei, directeur général de NCAB en Chine, décrit le processus mis en place par le groupe pour sélectionner les usines et en tirer le meilleur parti : « Chez NCAB, nous assumons l’entière responsabilité de la production de cartes pour nos clients. Nous sommes une sorte de “guichet unique” c’est pourquoi, nous devons non seulement sélectionner nos partenaires avec le plus grand soin, mais aussi nous intéresser aux aspects technologiques dans lesquels chaque usine excelle. Ensuite, nous classons nos différentes usines suivant leurs capacités dans notre liste de fournisseurs privilégiés (PSL, Preferred Supplier List) afin de pouvoir offrir la meilleure qualité possible à nos clients. Aucune usine ne peut être la meilleure dans tous les domaines ; lorsque les clients s’adressent à nous, ils obtiennent le meilleur de ce que le panel de NCAB Group peut produire. »

Manager les usines est une tâche de grande envergure : cela va de la sélection des usines avec lesquelles nous travaillons à l’évaluation et au suivi constants de la qualité fournie, en passant par la formation des collaborateurs et la gestion des problèmes et des réclamations.

Jack Kei nous en dit plus sur les différentes étapes de ce processus.

1. Une sélection basée sur les besoins du marché

La sélection des usines (sourcing), s’effectue en deux phases. La première consiste à passer en revue la totalité des 1 600 usines en Chine, ainsi que certaines autres ailleurs en Asie. Nous les classons ensuite dans différentes catégories, selon le type de PCB qu’elles fabriquent, ainsi que la manière dont leurs activités se développent. Cette première phase se compose d’un processus d’évaluation en dix étapes. À partir des informations collectées, nous dressons une liste détaillée des usines avec lesquelles nous pensons pouvoir travailler et nous l’intégrons dans une base de données. Cette dernière sera ensuite régulièrement mise à jour par notre équipe de sourcing. La deuxième phase consiste à examiner les futurs besoins de nos clients en matière de PCB. Cela nous indique quels aspects de notre capacité de production il convient d’adapter ou de développer. Ensuite, nous consultons notre base de données d’usines et effectuons une première sélection de fabricants appropriés pouvant nous aider à satisfaire ces exigences futures. Enfin, notre équipe de sourcing réalise des évaluations détaillées de ces usines. Le L’ensemble du processus comporte de plus de 20 étapes. Il prévoit des rencontres avec la direction ainsi que la mise en place de pré-évaluations et de visites sur site afin de déterminer si une usine est apte à travailler pour NCAB.

Notre évaluation ne se limite pas aux aspects commerciaux. Notre équipe de spécialistes évalue également l’aspect qualité ainsi que les volets logistique et développement durable. Sur ce dernier point, nous menons un audit spécifique afin d’évaluer l’approche adoptée par l’usine dans ce domaine. Nous identifions ensuite les éléments qu’elle devra corriger avant de pouvoir travailler avec NCAB. Pour nous, le développement durable n’est pas qu’une question de rejets dans l’eau et de main-d’oeuvre infantile. C’est ainsi que nous avons identifié des douches de sécurité défaillantes, des équipements de lutte contre les incendies bloqués ou des primes d’assurance impayées. Ces aspects n’ont bien sûr qu’un impact limité sur la qualité des circuits, mais ils peuvent assurément causer des problèmes en matière de livraison durable : un incendie non maîtrisé peut rapidement se transformer en catastrophe.

2. Trouver l’usine adaptée à chaque cas

Nous recherchons les meilleures usines dans chacun des domaines où nous constatons une croissance et où nos clients ont des besoins. Notre processus de sourcing intègre un système d’attribution de points basé sur différents critères, chaque usine étant notée en fonction des critères qu’elle satisfait. Ce système de notation couvre tous les paramètres pertinents, ce qui nous permet de déterminer les meilleures solutions pour chaque cas. Essentiellement, deux aspects principaux nous intéressent dans les usines. Tout d’abord, nous évaluons leurs performances dans des domaines tels que la qualité, la compétence, le prix et enfin, le service. Qu’en est-il du support clientèle ? Comment est-il structuré ? Quels sont ses objectifs ? Dans quelle mesure nos attentes sontelles satisfaites ? Bien sûr, nous nous concentrons également sur à la qualité des circuits afin d’évaluer le niveau de prestation que les usines pourront fournir. Pour atteindre cet objectif, il est donc indispensable que l’équipe de management des usines bénéficie d’une connaissance approfondie du secteur. Ensuite, nous regardons leur disposition à travailler avec NCAB. Nous cherchons à nouer des liens étroits, c’est pourquoi, il est important que NCAB et l’usine aient des stratégies commerciales cohérentes. Nous voulons que nos fournisseurs s’engagent sur la bonne voie et qu’ils aient l’ambition de se développer à l’international, mais aussi de renforcer et d’améliorer leur gestion. Lorsque notre équipe de sourcing évalue de nouveaux partenaires potentiels, elle rencontre la direction, les gestionnaires de production et les responsables qualité. Lors de notre audit préparatoire, nous rencontrons de nombreuses équipes différentes dans l’usine, ce qui nous permet de déterminer si l’activité est viable ou pas.

3. Surveillance, maintien et amélioration de la qualité

Nous adoptons une approche globale de ces problématiques et nous nous efforçons d’apporter des améliorations en continu. Durant le processus de sourcing, nous vérifions les appareils de production, les matières premières et le contrôle des procédures. Nous dialoguons en permanence avec le personnel de l’usine pour vérifier ses compétences et ses connaissances, puis nous comparons nos conclusions avec ce qui nous a été dit. Lorsqu’enfin nous commençons à travailler avec une usine, nous continuons d’exercer un suivi quotidien. Nous avons notre propre personnel dans les usines : un ingénieur qualité de la production (PQE, Production Quality Engineer), ainsi qu’un ou deux contrôleurs qualité (QC, Quality Controller) qui suivent de près les processus, le personnel et les résultats. Nous faisons des contrôles par échantillonnage sur chaque livraison et au moindre problème, nous prenons immédiatement les mesures nécessaires. Nous effectuons un suivi spécifique des statistiques de production de l’usine. En fonction des résultats, nous réalisons des mini-audits sur les processus qui, selon nous, doivent être améliorés. Les conclusions que nous tirons nous aident à dresser une liste d’actions et de mesures nécessaires que nous imposons à l’usine. Après une période convenue, nous retournons dans l’usine afin d’effectuer le suivi des actions. Nous réalisons également des audits plus complets chaque année où nous passons en revue tous les aspects de la production, ce qui aboutit à un plan d’amélioration. Ces améliorations couvrent la qualité, mais aussi l’environnement de travail, la technologie et la logistique. Ce plan profite grandement aux usines car il les aide à développer leurs activités, tandis que notre manière de travailler offre une synergie positive aux usines comme aux clients.

4. Assurer la logistique

Notre équipe logistique veille à ce que les délais de livraison soient respectés. Nous utilisons un logiciel que nous avons nous-mêmes développé, ce qui nous permet de savoir en temps réel si les livraisons de PCB respectent les dates confirmées, le système nous alertant s’il détecte un risque de retard. Si tel est le cas, nous contactons notre équipe en usine et cherchons le meilleur moyen de résoudre le problème. Le suivi en temps réel nous permet d’exercer un contrôle sur la logistique. De plus, nous pouvons connaître l’évolution hebdomadaire ou mensuelle des tendances de l’usine, et remédier aux éventuels problèmes pouvant survenir.

5. Assurer la durabilité de nos activités

Nous accordons la même priorité au développement durable qu’à la qualité. Durant le processus de sourcing, les usines doivent se soumettre à un audit sur le développement durable, intégré au processus de sélection. La qualification de certaines usines peut donc être retardée tant que les actions visant à améliorer leur durabilité n’auront pas été menées. Les usines avec lesquelles nous travaillons déjà sont également soumises à cet audit sur le développement durable et doivent satisfaire aux mêmes exigences. Notre personnel est formé et qualifié dans ce domaine, et nous aidons les usines (grâce à des audits et des formations destinées à la direction et au personnel sur place) non seulement à satisfaire nos exigences, mais également à avoir un impact à plus grande échelle sur ces problématiques. Nous avons en effet constaté que l’industrie du PCB n’accorde pas la même importance au développement durable que NCAB.

6. Recrutement et formation du personnel en usine

Nos propres collaborateurs qualité basés dans les usines ont reçu une formation approfondie, notamment dans le domaine des normes IPC. Ces connaissances les préparent à assumer des rôles de leadership pour suivre, guider et soutenir les employés d’usine vers l’amélioration des performances. Afin d’assurer la meilleure qualité à nos clients, nous avons mis en place une équipe dédiée au sein des usines. Nous formons nous-mêmes ce personnel, cette approche améliore considérablement la qualité du résultat final. Nous disposons ainsi de 20 inspecteurs qualité sur site au lieu de deux, connaissant parfaitement nos attentes et celles de nos clients. Nous sommes fermement convaincus que cette approche permet de mieux satisfaire nos clients et d’obtenir de meilleures performances en matière de logistique et de livraison. Nous effectuons également le suivi de nos équipes dédiées par l’intermédiaire de tests et autres méthodes d’évaluation.

Cela montre également l’importance de notre pouvoir d’achat global. Dans la mesure où nous sommes un client majeur pour nos usines, elles sont à notre écoute et n’hésitent pas à faire les efforts nécessaires pour satisfaire nos exigences et répondre à nos attentes. Par ailleurs, leur direction est pleinement consciente que notre savoir-faire et notre culture de la qualité peuvent les aider à progresser. Ainsi, NCAB possède une excellente réputation parmi les fabricants de PCB en Chine.

7. Gestion des erreurs

Tirer les leçons de nos erreurs est pour nous essentiel. Je peux affirmer en toute confiance que chez NCAB, nous mettons tout en oeuvre pour trouver la cause profonde des problèmes et pour déterminer les raisons de la survenue d’une erreur et son origine. Lorsqu’un aspect du processus de production ou de nos propres processus internes ne se déroule pas comme prévu, nous agissons sur deux fronts. Premièrement, nous limitons les conséquences chez le client à l’aide de mesures de confinement et d’un plan de récupération rapide permettant de couvrir les besoins immédiats. Ensuite, nous travaillons avec l’usine pour identifier la cause profonde du problème et y remédier. Résultat : le client minimise ses coûts grâce à un temps d’arrêt réduit et une diminution des problèmes, tandis que l’usine réalise des économies à long terme en améliorant sa production. Pour gérer au mieux les problèmes qualité, il est essentiel d’avoir une connaissance totale du processus de fabrication des PCB. Nous ne devons pas être découragés par les réclamations, mais les considérer comme des opportunités d’amélioration. C’est précisément pour cette raison que nous assumons l’entière responsabilité vis-à-vis de nos clients.

http://www.ncabgroup.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: