En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Datadog annonce 3 nouveautés lors de sa 1ère conférence mondiale DASH

Publication: 15 juillet

Partagez sur
 
Datadog poursuit ses innovations de cloud monitoring et évolue au rythme imposé par les applications modernes ultradynamiques (containers, micro-services, serverless)...
 

Watchdog, une nouvelle fonction de monitoring basée sur le machine learning dans Datadog, identifie automatiquement les problèmes potentiels au niveau des applications et de l’infrastructure.

Datadog, fournisseur de la première plateforme de monitoring et d’analyse des environnements cloud modernes, annonce la disponibilité de Watchdog, une fonction de monitoring basée sur le machine learning, qui identifie automatiquement les problèmes cachés et les anomalies au sein des applications cloud dynamiques.

Dans le cadre d’un monitoring traditionnel, les ingénieurs définissent explicitement le comportement escompté de leur application, et établissent des tableaux de bord et alertes pour surveiller les écarts par rapport à ce comportement. Cependant, en fonction de l’échelle, de l’élasticité, et de la complexité des applications cloud modernes, des problèmes se produisent souvent à des endroits inattendus que les ingénieurs n’ont pas explicitement pensés à contrôler.

L’approche de Watchdog est radicalement différente. Elle consiste à observer automatiquement toutes des données de performance et remonte à la surface le comportement anormal qui serait autrement resté invisible pour les ingénieurs de l’application. Ces observations aident les équipes d’ingénieurs à résoudre les problèmes de performance existants, ou à couper court aux problèmes émergents avant que les utilisateurs finaux ne les remarquent.

« Alors que la complexité des applications explose, la détection de problèmes automatisée devient indispensable pour la conception d’applications ultra-performantes et fiables dans le cloud, » déclare Homin Lee, Head of Data Science chez Datadog. « Watchdog s’appuie sur des années de recherche, de développement et d’amélioration d’algorithmes basés sur les données de nos clients. Cette technologie est unique parce qu’elle n’identifie pas seulement un problème à l’aide d’un programme informatique, elle oriente les utilisateurs vers les probables causes profondes afin qu’ils lancent une investigation. »

Disponibilité

Watchdog a été annoncé à Dash, la conférence de Datadog dédiée aux ingénieurs qui conçoivent et développent la prochaine génération d’applications, d’infrastructures et d’équipes techniques. Cette fonction est désormais disponible dans la solution Datadog pour tous les clients de Datadog bénéficiant de la solution Enterprise APM de Datadog.

Egalement annoncé à Dash

Lors de sa nouvelle conférence Dash à New York, Datadog a également annoncé Trace Search, une fonction de requête de traces de haute cardinalité des applications, du live tailing de logs, ainsi qu’une tarification flexible pour la rétention des logs.

Pour plus d’informations ou un essai gratuit de 14 jours, rendez-vous ICI

Datadog annonce Logging Without Limits

Datadog, fournisseur de la première plateforme de monitoring et d’analyse des environnements cloud modernes, annonce la disponibilité de « Logging Without Limits », un ensemble de nouvelles fonctionnalités qui changent fondamentalement la façon dont les logs sont utilisés par les équipes d’ingénierie. Les entreprises peuvent désormais ingérer et archiver tous leurs logs et décider lesquels indexer pour leur monitoring (et être facturés pour cela) de façon dynamique ou après l’archivage des logs. Cela permet aux ingénieurs de collecter chaque log produit par leurs applications et leur infrastructure tout en contrôlant précisément leurs coûts.

Traditionnellement, les fournisseurs de solutions de gestion de logs établissent leurs tarifs en fonction du volume de données de logs qu’ils reçoivent pour indexation Cette pratique obligea ainsi les équipes d’ingénierie à déterminer quels logs à plus haute valeur ajoutée sont à envoyer vers une solution de gestion de logs, et quels sont ceux, dont la valeur est moindre, à éliminer. Cette approche ne fonctionne pas pour les applications modernes à l’échelle du cloud, où de nouvelles sources de logs s’ajoutent automatiquement du fait de changements fréquents dans les applications, et où des composantes de l’application, qui n’ont peut-être pas été jugées de haute priorité, peuvent être sources de problèmes.

Les applications à l’échelle du cloud générant des millions d’événements de logs par minute, l’envoi de tous les logs vers un système de gestion de logs devient exorbitant ou un défi technique impossible lorsqu’il s’agit de déterminer quels logs seront nécessaires à la résolution de problèmes lors d’un prochain incident.

Les fonctionnalités de « Logging Without Limits » récemment annoncé par Datadog sont conçues pour aider les ingénieurs à gérer, au moindre coût et de façon centralisée, l’utilisation des logs d’applications complexes à l’échelle du cloud. Cela a été rendu possible en découplant ingestion et coûts d’indexation. Ces fonctions fonctionnent ensemble notamment pour permettre :

1. L’ingestion de logs en provenance de toutes les sources pour un débogage et une résolution de problème en temps réel en utilisant « Live tail » au tarif de 10 cents par Go

2. L’enrichissement et l’archivage des logs centralisés dans une solution de stockage cloud propre au client sans aucun coût supplémentaire

3. L’activation et désactivation à la demande de l’indexation des sous-ensembles de logs que l’on pourrait avoir besoin de rechercher plus tard, à partir de $1.27 par million d’événements par mois

4. L’archivage des tous ces logs vers un point final de choix, tel qu’AWS S3, sans coût supplémentaire

Enfin, ces nouvelles fonctionnalités permettent aux entreprises d’envoyer tous leurs logs vers une solution de gestion, et de n’être facturées que pour les logs spécifiques qui sont jugés à valeur ajoutée, même lorsque cela est déterminé bien plus tard après la génération des logs.

« Les tarifs des outils de gestion de logs sont devenus exorbitants pour les applications cloud modernes. Cela découle du système de mesure archaïque des produits de gestion de logs qui ne fonctionne simplement pas dans un monde où les applications et les micro-services qui se développent de façon horizontale, » déclare Renaud Boutet, Director of Product Management chez Datadog. «  La nouvelle solution Logging Without Limits de Datadog replace le contrôle de la gestion des logs entre les mains des ingénieurs qui peuvent choisir avec une précision chirurgicale quels logs conserver et sur quelles périodes de temps, tout en gardant une visibilité temps réel sur tout le flux ingéré. »

Disponibilité et tarifs

La nouvelle fonction « Logging without Limits » de Datadog a été annoncée à Dash, la nouvelle conférence de Datadog dédiée aux ingénieurs qui conçoivent et développent la prochaine génération d’applications, d’infrastructures et d’équipes techniques. Elle est désormais disponible dans Datadog pour les clients existants et les nouveaux utilisateurs. Le tarif de rétention de logs commence à $1.27 par million de logs par mois pour une période de rétention de 7 jours.

Pour de plus amples informations et un essai gratuit de 14 jours rendez-vous ICI

Ressources complémentaires

Blog Post de Renaud Boutet - Logging Without Limits ICI

Datadog annonce une fonction de recherche globale et d’analyse des traces d’applications

Datadog, fournisseur de la première plateforme de monitoring et d’analyse des environnements cloud modernes, annonce la disponibilité de Trace Search and Analytics. Cette nouvelle fonction permet aux ingénieurs d’explorer, de produire des graphes, et de corréler les données de performance à haute cardinalité des applications. Avec Trace Search and Analytics, les utilisateurs peuvent rapidement trouver les traces précises de clients spécifiques en filtrant les principaux attributs métier et applicatifs, tels que les noms d’utilisateur, clients, serveurs hôte, SKUs de domaine, valeurs en dollars, etc.

Lorsqu’un problème se produit au sein d’une application moderne, déterminer la trace qui identifie sa cause fondamentale devient essentielle pour remédier au problème. Trouver ces « aiguilles dans une botte de foin » contraint les développeurs à écrire des requêtes qui nécessitent un lourd travail et sont sources de ralentissement, d’erreur et de retard lors de problèmes de production critiques.

La fonction Trace Search and Analytics de Datadog offre une expérience similaire à celle d’un moteur de recherche où les résultats sont mis à jour en temps réel en suivant les critères de recherche saisis par l’utilisateur. Cela représente un avantage de rapidité important, lorsqu’il s’agit de passer des données d’application au peigne fin lors d’une panne. De plus, cette fonction ne nécessite aucune utilisation de langage de requête spécifique, ce qui permet à n’importe utilisateur d’explorer immédiatement les données de traces à la volée.

De plus, les résultats de recherche peuvent également être quantifiés, représentés sous forme de graphes, et comparés en utilisant les mêmes attributs sans limites de cardinalité. Enfin, les résultats de recherche de traces sont étroitement intégrés aux données de performance issues des indicateurs de logs et d’infrastructure. Cela permet ainsi aux utilisateurs de corréler une trace spécifique à la performance de l’infrastructure sous-jacente, afin d’identifier la cause fondamentale du problème.

« Trace Search and Analytics dans Datadog APM permet à notre équipe d’ingénierie de cibler le monitoring de la performance d’application sur des clients spécifiques et de corréler leurs expériences avec la santé de l’infrastructure sous-jacente, » déclare Hemant Kataria, Sr. DevOps Manager chez Zendesk. « Cette fonction est désormais utilisée chez Zendesk pour des recherches de performance, la gestion de ressources et des rétrospectives. »

« Trace Search Analytics est la nouvelle évolution du produit APM de Datadog et répond directement aux clients qui ont besoin de trouver rapidement des traces spécifiques pour déterminer la cause fondamentale d’un incident, » commente Brad Menezes, Director of Product Management chez Datadog. « Je suis impatient de voir les clients adopter cette fonctionnalité et changer leur workflow quotidien. Il est incontestable que la capacité de trier et découper à la volée des indicateurs d’applications sans limites cardinales est une fonction déterminante pour les clients. »

Selon l’étude de Gartner “Stratégie de roadmap 2018 pour le monitoring d’opérations » publiée le 22 juin 2018 : « Les changements radicaux qui s’opèrent sont un vrai défi pour les outils traditionnels qui obligeront les utilisateurs de ces technologies à réévaluer cette fonction. » Cela signifie notamment : « L’explosion de la variété, du volume et de la vélocité des données contraindra l’informatique à proposer de nouvelles façons d’extraire les données pour des informations détaillées exploitables pour une disponibilité et une performance optimum… Chacun de ces aspects obligera l’informatique à ajuster la façon dont le monitoring est réalisé, à la fois d’un point de vue de l’outil et de celui du processus et des compétences. »

Disponibilité et tarifs

Trace Search and Analytics a été annoncé à Dash, la nouvelle conférence de Datadog dédiée aux ingénieurs qui conçoivent et développent la prochaine génération d’applications, d’infrastructures et d’équipes techniques. Cette fonctionnalité est désormais disponible dans Datadog pour tous les clients et nouveaux utilisateurs. Elle est commercialisée à partir de 1.27$ par million d’événements de traces par mois.

http://www.datadoghq.com

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: