En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Datacenters : l’automatisation, le futur proche de la colocation

Par Séverine Hanauer, Directrice des Ventes Data Center & Telecom chez Vertiv

Publication: 18 septembre

Partagez sur
 
Selon Gartner, la viabilité opérationnelle et économique de 30 % des datacenters sera remise en cause d’ici 2020 sans mise en œuvre de l’intelligence artificielle et du machine learning...
 

Une prévision qui sonne comme une menace, mais qui doit surtout rappeler aux fournisseurs de colocation qu’au-delà de proposer un large panel de technologies à leurs clients, leur survie dépend de leur propre adoption desdites technologies.

La complexité des datacenters

Du propre aveu des plus grands fournisseurs et/ou utilisateurs d’infrastructures, Google en tête, les architectures d’un datacenter et plus précisément le nombre et la diversité de configurations possibles sont d’une telle complexité qu’il est devenu humainement impossible de les gérer. Et ce n’est que le début : les puissances nécessaires à l’intelligence artificielle, au machine learning et au deep learning, de plus en plus sollicités par les organisations, modifient en profondeur les modèles traditionnels d’infrastructures et d’opérations, impactant durablement les fournisseurs de colocation et leurs équipes.

De façon très concrète, la diversité des configurations et le nombre d’interactions possibles entre les différents équipements d’un datacenter moderne sont tels qu’ils dépassent de loin la capacité d’un technicien à tous les connaître, les mettre en œuvre et les tester.

En bref, sans intelligence artificielle, les fournisseurs de services de colocation ne sauront très vite plus maîtriser la gestion de leurs datacenters, et, plus largement, perdront le contrôle de leurs activités. Au risque, dès lors, de ne plus répondre correctement aux attentes de leurs clients, et notamment la disponibilité et les performances de leurs systèmes d’information.

L’intelligence artificielle, pour redonner de la valeur à l’humain

Ne nous emballons pas : le datacenter entièrement autonome n’est pas pour demain. Au contraire, l’intelligence artificielle est un moyen, pour les équipes, de réaliser au quotidien ce qui fait leur valeur ajoutée) : leur prise de décision !

Car un datacenter est un tel pourvoyeur de données de toutes sortes (depuis les systèmes de gestion de l’alimentation électrique jusqu’aux systèmes de gestion des bâtiments) que sans un premier tri associé à une présentation pertinente des informations, donc réalisés par l’IA, prendre la bonne décision au bon moment est devenu mission quasi impossible.

Reste à comprendre dans quels contextes l’IA est utilisée à ce jour : à ce stade, on trouve notamment des applications dans la gestion de l’énergie afin, entre autres, de réduire l’empreinte énergétique des datacenters par l’optimisation de leurs systèmes de refroidissement. Quant aux enjeux du datacenter lui-même, tout reste encore à imaginer et à concevoir.

Charge en effet aux fournisseurs de colocation d’insérer l’IA dans leur stratégie commerciale globale. C’est ainsi que certains d’entre eux l’ont déjà intégrée pour prédire les risques de pertes de clientèle ou plus largement pour anticiper les difficultés au sein de leur base clients. En d’autres termes pour maintenir et surtout accroître leurs parts de marché. Ce qui passe, outre la technologie elle-même, par une évolution de leur fonctionnement organisationnel.

Déploiement de l’IA : un projet pas comme les autres

Du fait de son impact sur l’organisation d’une entreprise, tout projet IT nécessite un accompagnement. Toute proportion gardée évidemment, le besoin d’accompagnement dépendant généralement du type de projets, du public concerné et des modifications, substantielles ou pas des habitudes de travail.

En matière d’intelligence artificielle, nul besoin d’être oracle pour prédire un profond besoin d’accompagnement, quelle que soit la taille du projet. Au risque, le cas échéant, de braquer les équipes et de ralentir, si ce n’est stopper net, la progression de l’IA dans l’entreprise.

Entreprises technologiques par essence, les fournisseurs de colocation n’échappent pas à la règle. Ils devront, au même titre que n’importe quelle entreprise, compter sur les professionnels de la donnée et la business intelligence pour déployer de façon concrète et efficace l’intelligence artificielle dans leurs opérations quotidiennes, condition sine qua non à leur viabilité opérationnelle et économique dans les prochaines années, si ce n’est dans les prochains mois.

http://www.vertivco.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: