En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Groupama Supports et Services choisit Dynatrace

Publication: 23 octobre

Partagez sur
 
Intégré à une démarche DevOps, le déploiement de Dynatrace a permis de réconcilier les équipes de développement et d’exploitation des applications du groupe Groupama...
 

Dynatrace, the software intelligence company, accompagne Groupama Supports et Services (G2S), GIE du groupe européen d’assurance, banque et services financiers, pour le monitoring de la performance de son système d’information. Utilisant la solution AppMon de Dynatrace depuis 2013 pour ses applications majoritairement Java, G2S a opté en 2017 pour la solution Dynatrace suite au déploiement d’un nouvel environnement OpenShift basé sur des conteneurs.

Groupama Supports et Services : l’APM pour une résolution plus efficace des incidents

G2S s’est très tôt intéressé aux solutions de gestion de la performance applicative. Dès 2008, le GIE s’équipait d’une solution d’APM dite de première génération, utilisée surtout en cellule de crise pour la résolution d’incidents. En 2012, conscient que le marché de l’APM avait considérablement évolué, ce dernier a lancé un appel d’offre afin de trouver une solution plus performante, proposant un monitoring plus fin et permettant de résoudre les problèmes avant qu’ils ne se produisent.

En 2013, à l’issue de POC avec différentes solutions du marché, AppMon de Dynatrace a été retenue. « Cette solution proposait nativement beaucoup plus de fonctionnalités que notre solution précédente, pour une empreinte et un overhead beaucoup plus faibles » explique Emmanuel Lieurain, DevOps Manager à la Direction de la Production chez Groupama Supports et Services. Plus de 200 personnes ont alors été formées à l’outil, une formation précieuse selon Emmanuel Lieurain, du fait de la densité et de la puissance de cette solution. L’équipe, constituée de développeurs, d’exploitants et de responsables middleware, a rapidement été confortée dans son choix, dès lors qu’elle a compris et maîtrisé les capacités de la solution et le degré de précision qu’elle permettait d’atteindre.

« Dynatrace nous a permis d’objectiver les échanges entre les équipes de développement et d’exploitation, qui ont pu partager la même information issue du même outil », précise Emmanuel Lieurain. Ce qui a conduit à une résolution beaucoup plus rapide et efficace des problèmes, avant même qu’ils ne se produisent en production et n’impactent les utilisateurs, dès lors qu’il n’y a plus eu débat quant à leurs causes ni leurs impacts.

Dynatrace AppMon a longtemps constitué le cœur de l’APM de G2S, avec environ 80 applications critiques monitorées.

La solution Dynatrace au service de la performance dans OpenShift

G2S a récemment mis en œuvre une démarche orientée DevOps, avec une collaboration beaucoup plus étroite entre les équipes d’études et développement et les équipes d’exploitation. En 2017, le groupe a ainsi démarré de nouveaux projets, basés sur l’environnement de conteneurs RedHat OpenShift. De nouveaux projets qu’il fallait également pouvoir monitorer de manière efficace. « Nous avons compris, notamment lors de l’évènement Perform, que l’avenir de l’APM était dans la nouvelle solution dénommée Dynatrace » confie Emmanuel Lieurain. En août 2017, Dynatrace a donc réalisé chez G2S un POC de Dynatrace dans sa déclinaison SaaS, suivi en janvier 2018 d’un déploiement de sa déclinaison « Managed » (i.e hébergée dans le datacenter de G2S) en production sur OpenShift pour deux applications pilotes. A mi-octobre, ce sont 8 applications en production dont certaines en architecture microservices.

Dynatrace monitore aujourd’hui environ 1200 conteneurs. Ce qui, couplé aux applications toujours monitorées par AppMon, représente plus de 60 millions de requêtes monitorées par jour, par une vingtaine d’utilisateurs réguliers. Côté métiers, Dynatrace fournit des tableaux de bord synthétiques et des alertes en temps réel sur des actions métiers critiques.

Emmanuel Lieurain parle de « changement dans la continuité » : « Aujourd’hui, l’enjeu pour G2S en matière d’APM, c’est d’accompagner la transition entre les solutions AppMon et Dynatrace, en prenant notamment en compte les applications transversales entre les différents environnements. L’objectif est, qu’à terme, toutes nos applications existantes et les nouvelles applications qui arriveront dans OpenShift continuent à bénéficier de la puissance de Dynatrace, de manière homogène. Dynatrace est un produit jeune comparé à AppMon, mais qui nous épate à chaque release, et qui croît très vite »

http://www.dynatrace.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: