En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Bugs informatiques : Que font les Français en cas de freeze ?

Publication: 25 octobre

Partagez sur
 
42 % des Français craignent les bugs informatiques. Selon la dernière étude de Crucial, le PC est source de stress pour les collaborateurs en quête d’efficacité et misant sur la performance de leurs outils de travail...
 

Le PC est mort, vive le PC ! Si ses ventes sont en berne depuis quelques années, le PC est de loin le principal terminal informatique dans près de 70% des entreprises. Il est d’ailleurs utilisé par certaines organisations pendant plus de 5 ans voire 7 ans - selon une récente étude. Cependant, ce parc informatique vieillissant n’est pas sans conséquence sur le bien-être et la productivité, comme le révèle la dernière étude de Crucial, spécialiste du stockage et de la mémoire informatique.

La performance, premier critère de choix pour plus de 66% des Français

Qui n’a jamais été frustré par des coupures Internet répétitives, un PC qui « freeze » ou fonctionne au ralenti, des technologies défaillantes ? Des facteurs qui, conjugués à la pression quotidienne (deadlines serrées, to-do-list sans fin…), peuvent rendre la vie de bureau insupportable. Pourtant, la qualité du matériel informatique est loin d’être la priorité des décideurs. Et quelle erreur !

En effet, 42% des Français redoutent le bug de leurs PC, pouvant les empêcher d’avancer sur des dossiers urgents. Et nous ne sommes pas en reste puisque 67% et 36% de nos voisins anglais et allemands partagent la même appréhension. Ainsi, la performance arrive en tête des critères pour le choix d’un PC, bien devant celui de la marque et du design, représentant respectivement 6% et 3%. Un choix légitime, puisque les employés de bureau passent environ 1700 heures par an devant cet outil.

« La majorité des Français a déjà connu LA fameuse panne informatique. Occasionnelle ou régulière, se comptant en minutes ou en heures, dans tous les cas, elle bouleverse l’organisation des collaborateurs. Mais étonnement, le matériel informatique arrive rarement en tête des priorités des chefs d’entreprise », déclare Sylvain Accard- Guillois, Country Sales Manager France chez Micron Technology. « A l’heure de l’accélération et de la digitalisation de l’ensemble des activités, ce manque d’investissement s’avère être une véritable erreur stratégique. Les décideurs ont donc tout intérêt à revoir leurs cahiers des charges, tant pour la productivité que le bien-être au sein de l’entreprise », conclut-il.

Et pendant ce temps que font les Français ?

C’est bien connu, en cas de panne, on en profite pour se détendre et prendre une pause. C’est notamment le cas de 40% des Français qui en profitent pour pianoter sur leurs smartphones et 20% pour surfer sur les réseaux sociaux. En parallèle, certains s’accordent même une courte « digital detox ». Ils sont 19% à méditer, 26% à se faire un café et, le plus amusant, 42% à se détendre au petit coin ! Pendant ce temps-là, 14 % des collaborateurs échangent avec leurs collègues de dossiers urgents (ou pas !).

Ces moments d’accalmie ne sont pas spécifiques à l’Hexagone. Ainsi, au pays de la City 53% des salariés vont se désaltérer en attendant que l’orage se passe et 29% s’accordent une rêverie bien méritée.

Méthodologie de l’étude

Commanditée par Crucial et réalisée en juillet 2018 par l’institut « 3GEM Research & Insights », l’étude interroge un panel représentatif de 2000 personnes en Europe (France, Angleterre, Allemagne), sous la forme d’un questionnaire en ligne.

http://www.crucial.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: