En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Consortium BAMCO : huit acteurs unissent leurs expertises

Publication: 21 novembre

Partagez sur
 
Objectif : Développer des composites biosourcés à partir de fibres de bambou...
 

Assystem Technologies, Arkema, Cobratex, Specific Polymers, Cirimat, Compositadour, Lisa Aeronautics, et Mécano ID s’associent pour concevoir de nouveaux composites techniques biosourcés à base de fibres longues de bambou. Cette innovation baptisée BAMCO (BAmboo long fibre reinforced biobased Matrix COmposites) permettrait à terme la réduction de l’empreinte environnementale des avions, avec des bénéfices pouvant aller au-delà du seul secteur aéronautique.

La maîtrise de l’impact environnemental est une préoccupation croissante de l’industrie. Dans l’aéronautique, les recherches s’orientent notamment vers la conception de nouveaux matériaux. Certains composites polymères tels que les composites verre/phénolique, actuellement utilisés, vont être en effet prochainement impactés par la réglementation européenne REACh. Il est donc urgent de développer des solutions alternatives également performantes.

Depuis quatre ans, Assystem Technologies et le CIRIMAT travaillent en étroite collaboration sur le concept d’un bio-composite à base de renfort bambou continu et de matrice thermoplastique biosourcée. Validé à l’échelle laboratoire, ce concept doit être à présent validé à l’échelle industrielle.

C’est à ce défi que répond le projet collaboratif FUI BAMCO en proposant de nouveaux bio-composites réalisés à partir de fibres longues de bambou. S’il existe déjà des solutions à base de fibres de lin ou de chanvre, ces bio-composites sont, eux, totalement inédits et peuvent avantageusement remplacer les composites verre/phénolique grâce à leur légèreté (source de gains de masse et donc d’une diminution de la consommation du carburant), leur résistance thermique et leurs propriétés mécaniques (résistance, absorption de chocs et des vibrations). La culture du bambou répond, en outre, pleinement à l’impératif écologique : une croissance rapide pour une faible consommation d’eau, une faible utilisation des sols ou encore l’absence d’utilisation d’engrais ou de pesticide.

Dans l’aéronautique, les bio-composites BAMCO pourront être utilisés dans l’aménagement des cabines et entrer dans la composition des panneaux de revêtements et d’habillage du fuselage ou encore dans celle des galets de service (zone de préparation et de stockage des prestations alimentaires dans un avion). Ils pourront être également utilisés pour la fabrication de pièces finies à destination du marché nautique et des loisirs sportifs.

Labellisé par le pôle de compétitivité Aerospace Valley et validé par la Direction Générale des Entreprises (DGE) dans le cadre du FUI 24 (fond unique interministériel dédié au financement de projets des pôles de compétitivité), le projet BAMCO est soutenu par la région Occitanie Pyrénées-Méditerranée, la région Normandie et Bpifrance. Il fait appel à l’expertise de huit acteurs, entreprises et laboratoires de recherche, regroupés en consortium.

Le projet BAMCO est porté par Assystem Technologies, groupe de référence en ingénierie, qualité et solutions digitales à l’origine de cette innovation. Fort de son expertise en ingénierie matériaux et de son savoir-faire aéronautique, Assystem Technologies intervient dans la conception des pièces prototypes. Il assure également la gouvernance de ce projet d’envergure et porteur pour l’industrie de demain.

Arkema et Specific Polymers sont responsables de la formulation et de la mise en œuvre de polymères biosourcés constituant les matrices des composites.

Cobratex étudiera et proposera différentes espèces de bambou dont une partie est cultivée en France. Pour répondre à toutes les contraintes de mise en œuvre des différentes matrices et procédés composites, Cobratex optimisera son propre procédé de transformation ainsi que son propre renfort innovant. L’entreprise sera également chargée du changement d’échelle des mises en œuvre de renforts techniques et semi-produits directement développés par le CIRIMAT.

Les laboratoires de recherche, CIRIMAT et Compositadour, interviennent respectivement sur la mise en œuvre des bio-composites à l’échelle laboratoire et industrielle. La contribution de CIRIMAT est la conception et l’élaboration, à l’échelle laboratoire des composites à renfort fibres continues de bambou et à matrice soit thermoplastique, soit thermodurcissable.

Mécano ID réalise les essais de vibration pour l’amortissement et la modélisation du comportement des bio-composites.

Enfin, l’avionneur Lisa Aeronautics intervient dans la mise en œuvre d’une pièce prototype pour ses futurs avions.

Le projet BAMCO vient d’entrer dans sa phase opérationnelle avec le lancement des travaux de développement. Les premiers prototypes de pièces sont prévus pour 2021.

http://www.assystemtechnologies.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: