En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Croissance des marches du MtoM/Objets Connectés et Systemes Embarques

Publication: 23 novembre

Partagez sur
 
Un point avant les Salons MtoM et Embedded Systems. 20 & 21 Mars 2019, Paris Expo, Porte de Versailles, Pavillon 5.3...
 

Le marché du MtoM connaît une expansion toujours plus forte chaque année. Une progression qui s’explique notamment par un nombre d’objets connectés qui ne cesse de s’accroître et qui atteindra près de 80 milliards d’entités connectées en 2020.

Le cabinet IDC estime que la part des données produites par les systèmes embarqués, le M2M et l’IoT devrait constituer 20% de l’ensemble des données créées dans le monde en 2025. A cette date, le nombre d’interactions par personne et par jour devrait être supérieur à 4 700 contre 218 en 2015.

Selon les dernières données de la société d’études IC Insights, le chiffre d’affaires généré par les ventes d’équipements pour applications Internet industrielles va afficher une progression de 17,7% en 2018, à hauteur de 35,9 milliards de dollars (sur un marché total des systèmes IoT estimé à 93,9 milliards de dollars cette année).

Mais c’est le créneau des villes connectées, qui recouvre à la fois les infrastructures publiques, les routes et les ponts « intelligents », l’éclairage public, les réseaux de distribution électriques et autres services publics, les réseaux de sécurité par vidéosurveillance, les dispositifs de surveillance environnementaux et météorologiques…, qui s’arrogera la plus grosse part du marché à 38,8 milliards de dollars, en progression de 7% cette année par rapport à 2017.

Fin mai 2018, l’Arcep a publié son observatoire annuel des marchés des communications. Selon l’autorité, malgré le nombre important de cartes MtoM déployées et une hausse notable, les revenus en provenance de l’IoT cellulaire sont faibles par rapport aux autres activités des opérateurs de télécommunication.

L’Arcep s’attarde notamment sur la vente et la distribution de cartes MtoM en 2017. L’année dernière, les opérateurs ont écoulé 3,2 millions d’unités, portant le nombre total de cartes dédiées à 14,9 millions. C’est “la plus forte croissance enregistrée jusqu’ici”, estime l’Arcep. L’accroissement entre 2015 et 2016 avait été bien plus faible puisqu’il s’était écoulé 1,2 million de cartes MtoM. En 2017, le revenu global de l’IoT s’élève à 112 millions d’euros HT, ce qui représente une croissance de 7,5 % en un an.

Les revenus associés au MtoM pèsent peu dans la balance commerciale des opérateurs de télécommunication. Pourtant, il ne faut pas négliger la hausse historique du nombre de SIM MtoM. De plus l’Arcep ne mentionne pas les revenus en provenance des réseaux dédiés à l’IoT et aux services associés (plateforme IoT, offre de géolocalisation). Selon certains de ces acteurs, les forfaits étant devenus une commodité, la majorité des revenus IoT proviendra de ces services annexes. Il faudra également compter sur l’apport de la 5G.

L’Internet des Objets et la ville intelligente sont forcément des moteurs pour le déploiement de la 5G en France. Il faudra cependant attendre la fin des expérimentations d’une durée d’au moins deux ans. Lors d’un interview auprès de l’Usine Nouvelle, Sébastien Soriano, président de l’Arcep a indiqué que la commercialisation des fréquences 5G ne débutera pas avant 2020.

Le marché des capteurs : 27,38 Milliards de $ en 2022

La dernière étude en date, menée par le cabinet indien Zion Market Research, prédit que le marché des capteurs IoT va progresser au rythme annuel de 24%, pour passer de 7,51 millions de dollars en 2016 à 27,38 milliards en 2022. Il s’agit bien évidemment d’évaluations.

Cette forte progression provient principalement de l’industrie – l’étude évoque l’automobile, le retail, les fabricants de produits grands publics, l’automatisation des bâtiments et la santé connectée. La région Asie-Pacifique, va rapidement supplanter l’Amérique du Nord et l’Europe, en tête à ce jour.

Le marché des modules radio

Selon Research and Market, les modules multi-radio créent de nouvelles opportunités pour les développeurs industriels IoT. La première variante consiste en des modules LPWA multi-radio avec des radios intégrées à courte portée tells que Bluetooth Low Energy (BLE) et 802.15.4. Une autre tendance concerne les modèles hybrides LPWA, où deux radios LPWA sont utilisées : une radio à faible débit pour les fonctions longue durée de vie du dispositif et une radio à faible débit pour les fonctions avancées et les mises à jour en direct.

En 2025, les appareils de détection, de suivi et de contrôle sans fil connectés industriels atteindront un demi-milliard de dollars contre 35 millions en 2017

Le marché des systèmes embaqués : 223 Miliards de $ en 2021

Selon Businesscoot, le marché des systèmes embarqués est en pleine croissance. Il représentait un chiffre d’affaires mondial de 153 milliards de dollars en 2016 et devrait atteindre 223 Milliards de dollars d’ici à 2021, portant le taux de croissance annuel moyen à 6.4%. Après avoir connu un taux de croissance ralenti, estimé à 4% par an entre 2008 et 2013 (Le taux de croissance de 2004 à 2008 était de 19% par an), dû au ralentissement de certains secteurs clés tel que l’automobile, la taille du marché a tout de même progressé de 35,3% en quelques années. Le premier secteur d’application de ce marché est l’automobile, la reprise du marché automobile en 2015 a donc largement tiré le marché des systèmes embarqués.

Le secteur est composé de deux catégories d’acteurs : matériel et logiciel. La catégorie concentrée sur le matériel représente 98% du marché en termes de chiffre d’affaires mais la partie logicielle est en croissance.

Les systèmes embarqués peuvent rapidement être des composants stratégiques dans certaines industries comme l’aéronautique ou le spatial et le corps politique peut donc intervenir, cependant, de nombreux composants sont développés en interne si cela touche à des informations sensibles. De plus, les régulations sur le stockage et le partage de données ont un impact quasiment immédiat sur les systèmes embarqués dû à l’importance du cloud computing. Dans un autre registre, les systèmes embarqués font l’objet de recherche dans l’amélioration de l’efficacité énergétique ainsi que dans l’optimisation des coûts. Avec le contexte de développement de la connectivité et des technologies de communication et informatiques, le marché des systèmes embarqués devrait poursuivre sa croissance.

L’IA dans les systèmes Embarqués

Selon le cabinet Tractica, L’installation de l’IA dans les systèmes embarqués s’impose pour des questions de temps réel et de cybersécurité. Et s’étend à tous les secteurs industriels.

Le Cabinet estime que les livraisons de terminaux embarquant l’intelligence artificielle devrait bondir de 161,4 millions d’unités en 2018 à 2,5 milliards en 2025 dans le monde. Une expansion favorisée par le développement de puces adaptés.

Les téléphones mobiles constitueront toujours le premier contingent, devant les enceintes connectées, les PC, les voitures ou encore les drones.

Rappel

La 14ème Edition de MtoM & Objets Connectés : Design, Conception, Réalisation, M2M et Objets Communicants et la 27ème Edition d’Embedded Systems : Systèmes et Logiciels Embarqués – Affichage – Visualisation – Conception et Tests de Systèmes vont confirmer en 2019 que les marchés de l’Internet Industriel des objets (IIoT), du M2M et des systèmes embarqués ont un bel avenir.

Pour apporter des réponses à tous les acteurs dans ces domaines cette nouvelle édition réunira durant 2 jours :

- 130 sociétés exposantes et partenaires : BE, sociétés de conseils et de services, designer, distributeurs, fabricants, intégrateurs, laboratoires de recherches, opérateurs télécom,… présenteront aux 4 000 visiteurs professionnels attendus porteurs de projets - les nouveaux outils, solutions, services et applications dans les domaines du : M2M, IIoT, industries, cloud, big data, smart cities, smart home, sécurité, réseaux, …

- Le programme « commun » des tables rondes organisé avec IoT World viendra rythmer cette dynamique édition 2019 et devrait accueillir plus de 3900 auditeurs.

- La 3ème édition des Trophées de l’Embarqué et des Objets connectés, co-organisés avec la revue ElectroniqueS.

- Nouveauté 2019 : Les rendez-vous Projets qui permettront de mettre en relation des visiteurs porteurs de d’affaires et de projets et les exposants.

Rappelons que l’édition 2018 avait réuni 3 675 visiteurs « directs » MtoM & Objets Connectés – Embedded Systems pour un total de 7 211 visiteurs uniques pour les Salons MtoM & Objets Connectés- Embedded Systems et IoT World. Le programme « commun » des tables rondes organisé par les Salons MtoM & Objets Connectés et IoT World et les ateliers exposants ont accueilli 3 985 auditeurs.

http://www.embedded-mtom.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: