En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Ethernet industriel vs. Ethernet local

Par Robert Luijten, Expert Test & Mesures chez FLUKE NETWORKS

Publication: 27 novembre

Partagez sur
 
Quelles différences en matière de câblage ?...
 

Fiable et performant, l’Ethernet s’est imposé depuis peu dans les usines en tant que protocole de communication de choix pour les systèmes d’automatisation et de contrôle. Cette année, l’Ethernet industriel a dépassé la part de marché des protocoles de bus domotiques traditionnels qui nécessitent généralement plusieurs installations de câblage distinctes et propriétaires.

Pour répondre aux besoins de cet environnement spécifique, l’Ethernet industriel utilise essentiellement des protocoles industriels spéciaux encapsulés dans le protocole Ethernet. Ces protocoles sont nombreux mais il convient de mentionner les quatre principaux : Modbus TCP/IP, EtherCat, EtherNet/IP et Profinet. Lorsqu’il s’agit d’installations de câbles prenant en charge ces réseaux Ethernet industriels, il existe quelques différences essentielles par rapport au réseau Ethernet local.

Premièrement, les débits Ethernet industriels sont bien inférieurs au gigabit et présentent des besoins en bande passante plus élevés que ceux du réseau local - les débits courants utilisés dans les réseaux Ethernet industriels sont autour de 100 Mb/s. Ce qui est logique car la bande passante nécessaire pour envoyer des informations de contrôle et d’automatisation dans un réseau industriel ne représente qu’une fraction du débit nécessaire pour télécharger une vidéo par exemple.

Ensuite, étant donné que les environnements industriels nécessitent des câbles et une connectivité qui doivent prendre en charge des conditions difficiles vibrations, liquides, poussière, produits chimiques et interférences électromagnétiques les composants sont plus robustes que ceux utilisés dans les réseaux locaux bureautiques. Par exemple, alors que le câble peut ne nécessiter que des performances de Catégorie 5 ou Catégorie 5e, les câbles industriels présentent souvent un calibre supérieur (généralement de 22 AWG) pour résister à des températures plus élevées, une construction blindée pour la prévention du bruit, des conducteurs torsadés pour la souplesse et des gaines spéciales comme le polyuréthane pour la résistance aux produits chimiques, à l’huile et à l’abrasion Les conducteurs peuvent même être recouverts pour empêcher la corrosion. Ces caractéristiques présentent un coût beaucoup plus élevé pour les câbles Ethernet industriels que pour les câbles LAN courants.

Enfin, les connecteurs utilisés dans les réseaux Ethernet industriels doivent eux aussi être plus robustes. Des caractéristiques telles que l’étanchéité pour empêcher la poussière et l’humidité de pénétrer et des matériaux résistant aux produits chimiques sont disponibles sur les connecteurs RJ45 robustes conçus pour être utilisés dans des environnements industriels, les connecteurs M12 sont plus largement utilisés dans les réseaux Ethernet industriels en raison de leur forme circulaire réduite et de leur filetage de verrouillage de 12 mm qui permet de maintenir une connexion fiable même en cas de choc ou de vibration. De plus, les connecteurs M12 sont généralement disponibles avec une gamme plus étendue d’options de protection contre la pénétration pour résister aux lavages à haute pression et à la corrosion.

http://www.flukenetworks.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: