En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Web 2.0 : Le G-RIG, une machine pour augmenter ses revenus grâce à la blockchain

Publication: 28 novembre

Partagez sur
 
Plus besoin de comprendre en détails les mécanismes d’internet ou d’être un "geek" pour tirer profit de la blockchain...
 

Cette nouvelle technologie, qui repose sur l’échange de jetons numériques ou de cryptomonnaies (comme le bitcoin), est considérée comme l’avenir du web.

Le 28 septembre, la France, précurseur mondial en la matière, lui accordait une première reconnaissance légale à travers la loi Pacte.

Conscient du potentiel offert, Guillaume Thuillet, entrepreneur en informatique depuis 20 ans, a conçu une machine pour vérifier les transactions qui s’opèrent sur ce nouveau réseau. Sa particularité est de s’adresser à un très large public, permettant à chacun de bénéficier des commissions générées.

Si le bitcoin est la plus médiatique d’entre elles, plus de 3000 cryptomonnaies sont aujourd’hui répertoriées dans le monde, auxquels s’ajoutent les jetons numériques servant de valeur d’échange, notamment dans le cadre de jeux vidéo. Le circuit sur lequel s’opèrent ces échanges s’appelle la "blockchain". Les transactions s’y font de pair à pair, sans intermédiaire bancaire. Pour les sécuriser, un tiers de confiance est donc nécessaire.

C’est ici qu’interviennent les machines dites de cryptominage, comme le G-RIG conçu par Guillaume Thuillet, informaticien de 40 ans. Les cryptomineurs ont pour rôle de vérifier les opérations, via des logiciels spécifiques. Comme dans un paiement classique par carte bancaire, ce travail fait l’objet de commissions rémunérées. C’est pourquoi Guillaume Thuillet a nommé son appareil de cryptominage "la machine à pouvoir d’achat".

Réservé aux geeks, le cryptominage est désormais à la portée de tous

Fasciné par Steve Jobs et Steve Wozniak, pionniers de l’informatique grand public, Guillaume Thuillet a cherché à développer un système d’une grande simplicité, contrairement aux appareils existant sur le marché. "Il suffit d’avoir une connexion internet et de brancher l’appareil chez soi, sur une prise classique. La machine, qui mesure seulement 50 cm de largeur, travaille de manière automatique, 24 heures sur 24. Les commissions sont reversées à la personne qui héberge le cryptomineur", explique-t-il.

Autre avantage du produit : il est très évolutif - jusqu’à 6 modules de plus, pour des gains plus élevés et extrêmement optimisé. La machine loue en effet aussi ses propres ressources sur le net (ressources graphiques, espace disque, bande passante…).

Pour bénéficier des commissions, le prix d’achat d’un G-RIG de base s’élève à 839 euros, pouvant générer jusqu’à 200 euros de revenus mensuels une fois upgradé.

Vers le Web 2.0

Youtubeur des premières heures, geek, créateur d’une micro-ferme urbaine dans le Val d’Oise, Guillaume Thuillet est un irréductible touche à tout, sans cesse en quête de projets stimulants. Pour lui, la blockchain est le nouveau défi d’avenir. "Les évolutions dans le domaine de l’information décentralisation, communautés, plates-formes commencent à s’appliquer aux échanges de valeur. On entre à grande vitesse dans le web 2.0".

http://lejardindeguillaume.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: