En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La ferme intelligente révolutionne le secteur des équipements agricoles

Par Gary Brooks, CMO, Syncron

Publication: 29 novembre

Partagez sur
 
Il y a d’abord eu les smartphones, puis les Smart Houses (maisons connectées). Aujourd’hui, les Smart Farms ou fermes intelligentes sont en passe de révolutionner le monde agricole...
 

Quel que soit le secteur d’activités, les objets et équipements sont de plus en plus connectés et intelligents. Nous assistons par exemple à la démocratisation des véhicules autonomes, des systèmes de domotique, et des assistants personnels digitaux.

La technologie, au cœur de tous ces appareils, est celle de l’Internet des Objets (IoT) qui connecte le monde physique à l’univers du digital pour réduire l’effort humain. Déjà présente dans de nombreux secteurs industriels, l’IoT commence aussi à avoir un impact significatif sur le machinisme agricole.

Récemment, AGCO  fabricant et distributeur mondial de matériels agricoles a annoncé la mise en place d’un partenariat de développement avec la société AgIntegrated (AGI) pour proposer des solutions de gestion de l’information en agriculture à ses clients. L’objectif de cette collaboration est d’offrir aux agriculteurs clients d’AGCO la capacité de se connecter plus facilement avec leurs fournisseurs de services d’agronomie, pour fluidifier la connectivité des données, et à terme, digitaliser les fermes.

Alors que le secteur agricole est généralement connu pour être à la traine dans l’adoption des nouvelles technologies, une étude du cabinet McKinsey suggère que les obstacles sont principalement dus à des cycles d’expérimentation longs, à des problèmes de connectivité dans les zones rurales ou encore à des contraintes météorologiques, de nutrition et de composition des sols, etc. L’amélioration de la productivité et les incitatifs financiers poussent désormais les agriculteurs à mettre en œuvre ces changements.

Pour répondre aux besoins de leurs clients, les constructeurs d’équipements agricoles doivent accélérer l’adoption de ces nouvelles technologies et prendre en compte les stratégies suivantes :

- Adopter les nouvelles technologies et nouvelles approches numériques. Les investissements en matière d’Internet des Objets, d’intelligence artificielle, de machine learning et d’analyse prédictive seront essentiels à la réussite des fabricants de machines agricoles. Les entreprises qui réussiront le mieux seront celles qui sauront adapter leurs processus métier et intégrer les technologies répondant à leurs besoins. Avec de plus en plus de données à leur disposition en particulier grâce aux machines équipées de capteurs – les industriels se doivent de développer des infrastructures pour analyser les données, et les exploiter. À mesure que les demandes clients évoluent et s’intensifient, les services proposés seront plus proactifs et nécessiteront l’intégration de ces technologies émergentes.

- Optimiser la supply chain des pièces de rechange. Aujourd’hui, le modèle Break-Fix (ou Panne-Réparation), utilisé par de nombreux industriels génèrent des temps d’attente trop longs pour les clients, en raison de l’indisponibilité des pièces. Cette manière de travailler « au cas où » engendre l’immobilisation prolongée des équipements, impactant de manière négative, aussi bien l’expérience client que la santé financière du fabricant. Or, des solutions existent aujourd’hui pour optimiser la gestion des pièces détachées, afin de pouvoir rapidement localiser les pièces, éliminer les surstocks ou stocks morts, et mieux prédire la demande. À l’évidence, le fait d’optimiser la supply chain des services est devenue critique pour mieux répondre aux attentes des clients, réduire les délais de livraison, et conserver une longueur d’avance sur la concurrence directe et autres sites e-commerces.

Par ailleurs, et bien que le fait d’offrir un prix optimal, pour une pièce ou un équipement, engendre un avantage concurrentiel évident, de nombreux fabricants utilisent encore aujourd’hui des méthodes de tarification dépassées, telles que la méthode ‘cost-plus’ et/ou l’utilisation de tableurs ne permettant pas de définir des prix au plus juste. Avec la montée en puissance d’acteurs e-commerce, particulièrement agressifs sur le marché de la pièce de rechange, l’optimisation de la tarification prend une importance fondamentale. Les technologies modernes dédiées au pricing intelligent assurent ainsi une expérience optimale pour le client final, tout en permettant aux constructeurs de maximiser leurs marges et leurs chiffres d’affaires.

- Basculer vers un modèle d’abonnement, orienté sur l’optimisation de la disponibilité des produits. Au vu du nombre croissant d’équipements pourvus de capteurs connectés, il devient plus important que jamais d’évoluer du modèle Break-Fix, par essence réactif, vers un modèle focalisé sur l’optimisation de la disponibilité du produit, et d’exploiter les données IoT pour anticiper la réparation du produit avant que la panne ne survienne. Les organisations après-vente qui concentrent entièrement leurs efforts pour assurer une disponibilité maximale des équipements contribueront à créer une dynamique des services pour développer de nouvelles sources de revenus.

À mesure que le monde se digitalise, les fournisseurs d’équipements agricoles ne sont pas à l’abri du changement et pourraient même en tirer profit. Selon McKinsey, les constructeurs de machines agricoles peuvent au moins multiplier par quatre leurs profits grâce aux nouvelles technologies.

Les fermes intelligentes représentent le futur ; les industriels doivent dès lors prendre les mesures nécessaires en investissant dans des technologies et processus adaptés pour répondre aux futurs besoins et attentes des agriculteurs.

http://www.syncron.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: