En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les temps changent pour le channel

Par Jérôme Combes, Technical Director South Europe chez Nuvias

Publication: 26 février

Partagez sur
 
Depuis quelques semaines, beaucoup ont déjà formulé leurs propres prédictions pour l’année à venir...
 

M’appuyant sur mes nombreuses années d’expérience dans le channel high tech, il est temps pour moi de fournir ma propre analyse sur les changements en cours et les tendances technologiques dont il faudra tenir compte en 2019.

Commençons par une vue d’ensemble. Bien que cela ne se soit pas produit en un jour, le fait de se cantonner à la simple revente de produits n’est plus suffisante pour créer une vraie valeur pour les clients et développer une entreprise dans l’IT. Il devient de plus en plus clair que le rôle du channel évolue pour refléter le besoin d’une vraie intégration des systèmes informatiques des clients finaux. Et ceci va bien au-delà de la simple connexion des équipements entre eux et de leur configuration. Le channel doit compléter son offre de produits « sur étagère » et développer des logiciels et applications sur mesure qui supportent l’évolution de leurs clients vers la transformation digitale et l’optimisation de leurs processus opérationnels.

Et puis, il y a le cloud. Alors que la migration vers le cloud passe d’un simple engouement à de vrais déploiements, le channel doit aussi aider les clients à passer à l’étape suivante, à savoir passer de « simples » déploiements « cloud hybride » à la construction de véritables solutions intégrées dans le cloud basé, notamment, sur l’utilisation d’APIs. Ces APIs sont désormais disponibles et doivent être maitrisées par le channel pour créer une nouvelle valeur ajoutée. Comme dans de nombreux domaines « high tech », il existe à ce jour un réel manque de compétences dans le développement et l’utilisation des APIs dans la création de nouveaux systèmes. Certains partenaires, plus « visionnaires » que d’autres, peuvent aider à combler ce manque…

L’autre évolution majeure du channel est le nombre croissant de revendeurs traditionnels et de nouveaux entrants qui adoptent le modèle ‘as a service’. Dans le même temps, beaucoup de « MSP » (Managed Service Providers) existants se tournent vers de nouveaux services tels que la sécurité pour devenir des « MSSP ». D’autres évolutions telles que le « DevOps as a service », le développement et l’intégration logiciel à coût fixe, sont autant de nouvelles opportunités de ce nouveau modèle.

En effet, quand on parle de projets de développement logiciel, les entreprises évoquent souvent des craintes en termes de dépassements potentiels de coûts et de délais. C’est là que des partenaires de confiance, avec leurs compétences DevOps, peuvent assister ces projets de transformation pour un investissement fixe, connu et mesurable.

En tenant compte des défis qui façonneront probablement l’évolution du channel au cours des 12 prochains mois, voici quelques prédictions dans différents domaines de la technologie.

Rester en sécurité

Si 2018 a été l’année de la mise en vigueur du règlement RGPD, 2019 sera celle où nous découvrirons la « vérité ». Nous attendons toujours ainsi les premières grosses amendes pour non-respect du RGPD, avec des entreprises telles que Facebook, British Airways et Cathay Pacific en ligne de mire…

Les ransomwares, le cryptominage, les chevaux de Troie bancaires et les filtres VPN font partie des principales menaces que devront affronter les entreprises et les consommateurs en 2019. Mais les enjeux sont de plus en plus importants avec l’espionnage commandité par des États-Nations, le cyber crime et la multiplication des actions de sabotage qui ciblent le maillon le plus faible de la chaine : les utilisateurs.

Ce changement du principal vecteur d’attaque, de l’infrastructure réseau vers l’utilisateur, entraîne une remise en cause de la façon dont la sécurité doit être gérée. Cela nécessite une réelle prise de conscience de l’importance de la formation des utilisateurs aux meilleures pratiques à adopter contre les cyber-menaces. Et au risque de nous répéter par rapport aux années précédentes, 2019 sera peut-être l’année où nous réaliserons (enfin !) que l’authentification par simple mot de passe est un des moyens les plus simples, pour les pirates, d’accéder à nos données…

DevOps se généralise

Même si de nombreuses organisations ont déjà commencé à adopter DevOps, d’autres entreprises ayant une forte segmentation de leurs équipes (développement et opérationnelles), de multiples outils, des limitations culturelles et budgétaires ont ralenti sa mise en œuvre à grande échelle. Mais avec des technologies telles que la réalité augmentée, les terminaux intelligents ou encore les outils de transformation digitale, qui tous incitent à l’innovation logicielle, les entreprises vont devoir accroître leur utilisation de DevOps, de containers et de micro-services pour moderniser leurs applications et en construire rapidement de nouvelles. Un nombre croissant d’organisations vont ainsi adopter la « livraison en continu » permettant d’automatiser les processus de développement logiciel, d’accroître l’efficacité et de réduire les délais de mise sur le marché.

Analytics sur les Communications Unifiées

La rapidité d’adoption des solutions de Communications Unifiées en 2018 n’a pas respecté de nombreuses prédictions émises au début d’année. Mais les données sur la consommation réelle des services de Communications Unifiées par les utilisateurs vont permettre aux entreprises de mesurer le vrai taux d’adoption et mieux comprendre comment leur personnel collabore et interagissent pour améliorer la productivité.

La plupart des éditeurs de solutions de Communications Unifiées ont respecté une tendance lourde consistant à entrer sur le marché des fournisseurs de services en offrant leurs applications directement dans le cloud. Des intégrateurs de systèmes proposent désormais des services réseau et certains sont également rachetés par des fournisseurs de services. Des revendeurs exclusivement en ligne (DMRs : Direct Market Resellers) développent également leurs offres de services « cloud » et ajoutent de plus en plus de valeur au-delà de la simple fourniture de matériels et de logiciels.

L’environnement global des fournisseurs de solutions de Communications Unifiées devient ainsi très confus avec de nouveaux partenariats et l’émergence de nouveaux types de fournisseurs. Cette tendance va probablement se poursuivre en 2019.

Evolutions du côté des réseaux

Alors que les entreprises sont de plus en plus impliquées dans une stratégie de transformation digitale, adoptent le cloud et exploitent de nouvelles applications de plus en plus gourmandes en données, elles doivent pouvoir compter, plus que jamais, sur leurs infrastructures réseaux. En plus de garantir une parfaite disponibilité, fiabilité et sécurité, les organisations doivent aussi s’assurer que leur infrastructure offre la meilleure performance et évolutivité possible. Ce signifie un besoin accru pour des technologies offrant visibilité, « analytics » et optimisation réseau. Pour les environnements liés au cloud, l’une des technologies de rupture susceptible de jouer un rôle important en 2019 est l’analyse de données en temps réel dans un environnement ‘multi tenant’, pour permettre une gestion « à la volée ».

S’il existe une technologie réseau susceptible de définir 2019, c’est bien le SD-WAN (Software Defined Wide Area Networking). En supprimant la nécessité de requérir à de coûteuses liaisons MPLS et en profitant du réseau Internet haut débit pour obtenir les mêmes performances, les réseaux SD-WAN offrent efficacité et disponibilité pour un coût largement réduit. Les revendeurs les plus avisés auront donc intérêt à ajouter non seulement les solutions SD-WAN à leur offre, mais aussi s’intéresser au SD-WAN as a Service.

Seul l’avenir nous dira si ces prédictions se concrétiseront mais faire des prévisions éclairées n’est pas un exercice anodin – pour un professionnel de l’IT, savoir anticiper et associer analyse et instinct peuvent avoir un impact majeur et direct sur le résultat en bas à droite !

http://www.nuvias.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: