En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Global internet report 2019 : La concentration des pouvoirs sur Internet

Publication: 28 février

Partagez sur
 
L’Internet Society, organisation mondiale à but non lucratif dont le but est d’assurer le développement, l’évolution et l’usage ouverts d’Internet, annonce aujourd’hui la publication du Global Internet Report 2019 intitulé ‘Consolidation in the Internet Economy’...
 

Le rapport souligne l’influence croissante de quelques acteurs puissants de l’économie numérique. Il soulève la question de leur impact tant sur la technologie que sur les usages tels que l’accès à l’information ou le commerce. Si cette consolidation s’avère bénéfique à certains égards, elle présente également des risques tels que l’hyper dépendance aux géants du web.

La consolidation de l’économie numérique, une menace pour le futur ?

L’influence croissante d’entreprises comme Alibaba, Amazon, Google et Facebook a un impact profond sur les différentes couches de l’économie numérique. En effet, ces acteurs qui dominent d’ores et déjà le web et ses applications, continuent d’étendre leur offre vers les contenus et les services afin de fidéliser leurs clients et diversifier leurs sources de revenus. Mais la domination et le contrôle croissants exercés par un petit groupe d’entreprises soulèvent des interrogations, comme le révèle le rapport de l’Internet Society.

- La limitation du choix des usagers ;

- La dépendance économique des entreprises vis-à-vis des géants du web devenus incontournables (« too big to fail ») ;

- L’impact sur l’interopérabilité des systèmes informatiques et la normalisation technique ;

- La difficulté à anticiper les conséquences de possibles régulations luttant contre ce phénomène de concentration.

Par ailleurs, le rapport révèle que 80% des utilisateurs d’Internet constatent l’impact de cette concentration sur la standardisation du web et 71% pensent que cela affectera leur liberté et leurs usages dans les prochaines années. A cet égard, plus de la moitié des personnes interrogées estiment le choix d’applications et de services sur Internet de plus en plus limité. De prime abord, la concentration et la domination d’une poignée d’entreprises sur Internet pourrait donc représenter un frein à l’innovation et au développement économique global.

« Si de nombreux utilisateurs sont conscients de l’influence de ces plateformes sur Internet, peu savent qu’elle s’exerce également au niveau des infrastructures d’accès à Internet », déclare Constance Bommelaer de Leusse, Directrice des politiques publiques à l’Internet Society. « A titre d’exemple, l’achat de câbles sous-marins par Facebook ou le développement d’AWS d’Amazon, solution Cloud leader du marché, a d’importantes répercussions sur la concurrence, bien qu’ils présentent des avantages certains en termes de connectivité et d’accessibilité à Internet », conclut-elle.

Un phénomène plus complexe et nuancé qu’il n’y parait

Dans son rapport, l’Internet Society nuance cependant ces risques et souligne que les plateformes cloud et applicatives de ces acteurs ont permis à des entreprises de toute taille de tirer parti d’une puissance et d’une vitesse de calcul inégalées et, ainsi, d’accéder à de nouveaux marchés. Leur influence a également permis le développement d’innovations technologiques majeures et l’adoption accélérée de normes telle que l’IPv6 (Internet Protocol version 6), contribuant à améliorer l’expérience utilisateur.

« Netflix, eBay et Twitter, pour n’en citer que quelques-uns, semblent aujourd’hui indétrônables mais c’est également ce que l’on pensait de Myspace ou Yahoo ! il y a quelques années », ajoute Constance Bommelaer de Leusse. « Si la domination croissante d’une poignée d’acteurs peut empêcher de nouveaux acteurs de pénétrer certains pans du marché numérique, cela n’est pas automatique. Il est donc crucial que les entreprises, les décideurs et le grand public comprennent ce phénomène complexe qui ne peut être réduit à une ‘bonne’ ou une ‘mauvaise’ chose », conclut-elle.

http://www.internetsociety.org/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: