En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Des « juristes augmentés » en accès illimité grâce à l’intelligence artificielle

Publication: 1er juin

Partagez sur
 
Pionnier de la Legaltech, Juritravail digitalise le droit depuis plus de 10 ans et crée des services innovants de mise en relation avec des juristes et avocats pour rendre l’information et le conseil juridiques accessibles au plus grand nombre...
 

Suivant cette vocation, Juritravail propose aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificielle, un accès illimité à ses « juristes augmentés ». Explications, objectifs et potentielles limites.

Jusqu’où peut-on automatiser le droit ?

Après avoir travaillé deux ans en R&D sur des assistants automatisés pilotés par de l’intelligence artificielle, Juritravail a finalement changé de cap : « Plus on travaillait sur ce projet, plus il prenait une dimension gadget, ce qui est inadapté dans le domaine juridique où l’analyse doit être fine et le client rassuré. Nous avons ainsi découvert que la bonne solution est d’équiper le juriste d’un tel outil afin que, comme un exosquelette, il puisse bénéficier du meilleur de la machine en support de ses compétences. », explique David Bitton, Président de Juritravail.

Juritravail utilise donc l’intelligence artificielle mais en interne : son équipe de 35 juristes basée à La Rochelle reste au cœur de son offre. Concrètement, il existe un outil interne mis à disposition des juristes. Lorsqu’ils reçoivent l’appel d’un client, ils cliquent dessus pour enregistrer leur propre voix au moment où ils reformulent la question de façon juridiquement correcte. C’est alors que l’intelligence artificielle se met en marche pour proposer un ensemble de réponses classées par pertinence. David Bitton se félicite : « Cet outil est un gain de temps considérable : les informations remontent directement au juriste quand en temps normal il doit aller les chercher dans la base de données. Les juristes restent ainsi là où ils disposent d’une valeur ajoutée sans égale : l’analyse et la compréhension du contexte doublées d’une capacité à rassurer. »

Un outil unique et en perpétuel apprentissage

Juritravail, c’est aujourd’hui 4,5 millions de visiteurs uniques par mois (55% de particuliers et 45% d’entreprises). Et c’est chaque année 175 000 appels avec un juriste, 50 000 mises en relation avec un avocat, 50 000 ventes de Smart Docs (documents personnalisables en ligne, conformes et à jour des derniers textes de lois). « Grâce à la production de contenus gratuits par nos juristes depuis 2003 sur tout type de sujets (droit du travail, droit immobilier, etc.), nous disposons aujourd’hui d’une base de données sans précédent et d’un très bon référencement naturel. C’est tant cette dimension que le travail fourni depuis deux ans qui nous permettent aujourd’hui de lancer une telle solution. », précise David Bitton.

Comme souvent, l’intelligence artificielle sur laquelle Juritravail planche depuis deux ans est en perpétuelle progression : elle est nourrie par les différentes requêtes formulées de différentes manières et affinée par la réponse du juriste qui dit si la réponse privilégiée par l’IA est bonne, fausse ou incomplète, entraînant ainsi son outil pour qu’il soit plus performant encore.

Un assistant personnel juridique est-il possible ?

Juritravail s’est lancé sur cette solution en constatant qu’après le mobile, les « assistants personnels » deviennent la nouvelle norme numérique. Dans ce contexte, l’entreprise a choisi d’investir 10% de son chiffre d’affaires dans de la R&D en intelligence artificielle. Loin d’une IA fantasmée qui se passerait des humains, la mise en œuvre de solutions de machine learning s’est avérée toute autre, nécessitant à chaque étape l’implication d’humains professionnels du droit.

« A l’issue de ces travaux, nous avons réussi à lancer JT : le 1er assistant personnel juridique et avons compris par la même occasion combien le droit n’était pas qu’affaire de textes. Alors que le métier de juriste était annoncé comme la victime entendue de l’intelligence artificielle, plus de la moitié des employés de JT sont des juristes et nous ne cessons d’en embaucher car ils sont plus que jamais au cœur de notre dispositif pour rendre le droit accessible à tous. », se réjouit David Bitton.

Avec cette nouvelle offre d’accompagnement juridique illimité pour 60€ par mois pour les entreprises, Juritravail propose le meilleur des deux mondes : un juriste pour prendre en charge chaque client et des outils dotés d’intelligence artificielle pour les assister dans cette démarche.

http://www.juritravail.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: