En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment migrer des clusters Hadoop vers le Cloud AWS en 5 étapes

Par Olivier Madelin, Directeur Ingénierie et Big Data, Cyres

Publication: 14 juin

Partagez sur
 
Expertise basée sur un cas concret réalisé pour une entreprise spécialisée dans les matériaux de construction, sur la migration de son infrastructure vers le Cloud AWS...
 

72 serveurs étaient concernés par ce projet de migration, planifié sur une période de 4 mois (52 serveurs applicatifs pour 8 clusters Hadoop Cloudera, 8 serveurs de bases de données, 12 serveurs d’infrastructures).

Les objectifs liés à la reconstruction et à la migration de l’infrastructure client étaient de :

- Pouvoir répondre à des exigences d’analyse de rentabilité financière.

- Réduire le coût de possession (TCO) par la virtualisation.

- Gagner en flexibilité sur l’administration et la gestion de l’infrastructure.

- Faire monter en compétences les équipes internes sur la nouvelle infrastructure.

- Limiter l’impact de la migration sur l’activité de l’entreprise.

- Accroître la disponibilité des applications et créer un plan de reprise d’activité (PRA).

Les 5 étapes de redéploiement des serveurs sur AWS :

Ré-hébergement de l’infrastructure vers le cloud AWS (REHOSTING)

Le premier retour du client et des équipes internes concernait le processus d’optimisation des applications, dorénavant simplifié grâce au ré-hébergement en deux phases de 46 serveurs d’applications. Aussi, une baisse du TCO (coût de possession) des applicatifs du client de l’ordre de 15 % a été relevée.

En plus du rehosting AWS, une réplication des serveurs et des données critiques a été réalisée vers un datacenter, garantissant un redémarrage des applicatifs en cas d’incident en moins de 4h, sans perte de donnée.

Redéploiement des services vers des plateformes plus innovantes (REPLATFORMING)

Pour permettre à la nouvelle infrastructure de gagner en puissance, les services de bases de données relationnelles PostgreSQL ont été reconstruits dans leur intégralité sur de nouvelles bases de données RDS (Related Database Services) MySQL de AWS.

Suite au redéploiement de 7 bases de données, les équipes ont constaté à l’usage une diminution du temps d’administration et de gestion des nouvelles instances.

Révision et optimisation de l’architecture cloud (REFACTORING)

Pour implémenter les nouvelles fonctionnalités demandées par le client, une partie de l’architecture cloud a été remaniée et plusieurs services applicatifs ont été réorganisés. Opération jusque-là inenvisageable avec l’ancienne infrastructure.

Les fonctionnalités natives du cloud AWS ont permis le transition à une architecture plus agile et d’avantage orientée sur des services.

Rétention de services sur le site primaire (RETAIN)

Les services et applications essentiels à l’activité de l’entreprise ont été migrés vers AWS sur les deux premiers mois du projet. La migration des autres applications a été étalée sur les deux derniers mois de sortes à ne pas surcharger l’ensemble du processus de migration.

Au final, seuls 4 serveurs d’infrastructure ont été maintenus sur site, sans que cela n’engendre de coûts supplémentaires.

Rationalisation de l’environnement et décommissionnement (RETIRE)

8 serveurs d’application et 1 serveur de base de données ont été supprimés et totalement décommissionnés, permettant ainsi de rationnaliser l’infrastructure, d’abaisser les coûts d’hébergement et d’améliorer la rentabilité globale.

Le plan de basculement de l’infrastructure du client vers AWS aura révélé en outre les bénéfices suivants :

- Economies sur les frais annuels de licences, de support et de maintenance.

- Mise en œuvre plus rapide de nouveaux services informatiques.

- Meilleure capacité d’absorption des charges de travail et de pics d’affluence.

http://www.cyres.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: