En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Agnès Pannier-Runacher a reçu le rapport

Publication: 1er juillet

Partagez sur
 
« Plateformes d’accélération vers l’industrie du futur : organisation, missions et financements des Centres techniques industriels (CTI) et Comités professionnels de développement économique (CPDE) »...
 

Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances, a reçu ce mardi 25 juin le rapport « Plateformes d’accélération vers l’industrie du futur : organisation, missions et financements des Centres techniques industriels (CTI) et Comités professionnels de développement économique (CPDE) », rédigé par Anne-Laure Cattelot, députée du Nord, Bruno Grandjean, président de l’Alliance Industrie du Futur et président-directeur général du groupe REDEX, Jean-Pierre Tolo, dirigeant du groupe SIS, ainsi que Julien Dubertret et Francois-Xavier Boell, membres de l’Inspection générale des finances et Jean-Louis Sikorav et Ghislain Brocart, membres du Conseil général de l’économie.

Commandé par le Premier ministre en octobre 2018 dans le cadre de la mission sur les plateformes d’accélération vers l’industrie du futur confiée à Anne-Laure Cattelot, ce rapport avait pour objectif de proposer des solutions concrètes aux chefs d’entreprises du secteur de l’industrie, qui font face aujourd’hui à deux défis majeurs : la transition vers une économie décarbonnée et plus circulaire, et la transformation numérique.

Le rapport démontre que face à ces mutations, les centres techniques industriels (CTI) et les comités professionnels de développement économique (CPDE) jouent un rôle essentiel d’accompagnement des PME, en particulier pour innover, acquérir la maîtrise des technologies de l’industrie du futur, se développer et s’internationaliser.

Suite à la remise de ce rapport, le Gouvernement souhaite redéfinir un cadre de travail avec les CTI et les CPDE, en réaffirmant leurs priorités stratégiques et en mettant en place de nouveaux contrat d’objectifs et de performance pour la période 2020-2022, de façon à accroitre leur impact dans la transformation de notre industrie.

Agnès Pannier-Runacher a déclaré : « Les plates-formes d’accélération vers l’industrie du futur peuvent jouer un rôle clé pour inciter les entrepreneurs à investir, en leur permettant de mieux appréhender le retour sur investissement d’une technologie. Je souhaite pouvoir commencer, en lien avec les Régions et dans le cadre du Pacte productif 2025 en cours d’élaboration, par en installer trois ou quatre à titre de « pilote » pour bien valider le modèle et la vision, et permettre ensuite d’envisager avec succès un déploiement plus large. Les chantiers qui nous attendent sont donc essentiels pour faire de l’industrie du futur une réussite en France, et je remercie chacun des auteurs de ce rapport de sa contribution à ce projet collectif. »

http://www.economie.gouv.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: