En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Le manque de direction stratégique retarde les projets de transformation digitale

Publication: 7 août

Partagez sur
 
Selon NTT, le manque de direction stratégique retarde les projets de transformation digitale...
 

Seulement 11% des entreprises seraient très satisfaites des responsables chargés de la conduite de la transformation digitale selon l’édition 2019 du rapport Digital Means Business Report de NTT Ltd. Près des trois quarts ont pourtant déjà engagé ce processus de transformation. Si les entreprises à l’échelle mondiale assurent leur transformation digitale avec un certain degré de réussite, tout indique néanmoins que cette transition nécessite des changements radicaux et profonds.

Parmi les principaux points clés cités par les entreprises lors de cette étude :

- 71% des entreprises qui en sont aux premières étapes de leur transformation continuent de croire que l’objectif premier de la transformation digitale est la restructuration complète de l’entreprise et du modèle opérationnel.

- Seuls 49% des répondants estiment que leur équipe dirigeante possède les compétences nécessaires à la gestion et à l’exécution de la transformation digitale.

- L’absence de soutien ou de pilotage de la part de l’équipe dirigeante est citée comme premier critère faisant obstacle à la réussite. Ces faiblesses illustrent la nécessité pour les dirigeants d’entreprise de se transformer, de construire un environnement différent et de définir de nouvelles priorités comportementales ainsi que de nouveaux indicateurs de performance afin d’encourager une approche de la transformation qui soit plus proactive, stratégique et progressive.

L’étude révèle également le lien direct entre la maturité numérique des entreprises et leur capacité à tirer parti de la transformation digitale. Pourtant, les équipes IT et les autres équipes métier ne sont pas encore toujours en phase :

- Un effort collaboratif entre les métiers et l’IT.

- Si 42% des participants reconnaissent une approche plus intégrée des métiers et de l’IT, en partie grâce à l’introduction du poste de Chief Digital Officer, 12% seulement se disent très satisfaits du déroulement efficace du processus, de la préparation à l’exécution.

- Près de la moitié (49%) des projets de transformation digitale restent pilotés par l’IT.

Wayne Speechly, VP of Advanced Competencies chez NTT Ltd. declare : « Les entreprises peinent encore à trouver comment adapter leur modèle pour tirer profit de l’avenir connecté. Le numérique offre la possibilité de générer, en continu, de la valeur à partir des initiatives de transformation initiées dans toute l’entreprise.. Au lieu de consacrer tous leurs efforts à l’élaboration d’une stratégie numérique d’envergure, les entreprises devraient davantage structurer leur transformation autour d’étapes réfléchies et itératives leur permettant d’obtenir une meilleure valeur ajoutée et davantage de visibilité à chaque nouvelle étape. Le pire ennemi de l’entreprise est bien souvent l’entreprise elle-même. Il est donc essentiel que tout changement soit piloté par des dirigeants pragmatiques, faisant preuve de recul et capables, eux aussi, de transformation. »

Dans le cadre de cette étude, 1 150 cadres de 15 pays d’Amérique du Nord, d’Europe, du Moyen-Orient, d’Afrique et d’Asie-Pacifique issus de 11 métiers. Les résultats offrent une vision unique de la perception que ces dirigeants ont des opportunités offertes par la transformation digitale, des difficultés liées à la mise en œuvre d’une stratégie de transformation digitale, et de la valeur qui en découle.

http://hello.global.ntt/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: