En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Raspberry Pi 4 : Quels sont les nouveaux projets à réaliser ?

Publication: 6 septembre

Partagez sur
 
Raspberry Pi 4 : un nouveau modèle qui ouvre le champ des possibles pour les professionnels comme pour les particuliers...
 

Le Raspberry Pi, petit ordinateur monocarte aussi appelé nano-ordinateur, a su rassembler une communauté considérable autour de lui. Les multiples fonctionnalités dont il dispose ont su ravir les Makers, et amateurs d’électronique en tout genre. Aujourd’hui utilisé aussi dans l’industrie, chaque nouvelle version est toujours très attendue.

Sorti récemment, le nouveau Raspberry Pi 4 convainc avec son ARM Cortex-A72 de 1,5 GHz. Sur ce nouveau modèle, il est également possible d’ajouter 1 Go, 2 Go ou même 4 Go de RAM, augmentant considérablement sa puissance informatique.

Certains changements d’interface importants font du Raspberry Pi un « must-have ». Il dispose notamment d’un réseau local Gigabit LAN avec jusqu’à 1000 Mbit et du Bluetooth 5.0. Des innovations très attendues concernant les interfaces USB ont fait leur apparition : en plus des deux prises USB 2.0 habituelles, le Raspberry Pi contient deux prises USB 3.0, ainsi que deux interfaces microHDMI compatibles 4K.

Mais quel type de projet peut-on vraiment construire avec ce nouveau Raspberry Pi ? En voici quelques exemples.

1. Une utilisation comme PC

Dans ses versions antérieures, le Raspberry Pi pouvait déjà être utilisé comme un remplacement peu coûteux d’un PC. Des applications bureautiques simples ou des programmes peu complexes pouvaient facilement être utilisés sur le Raspberry Pi. Mais la mémoire ajoutée dans le nouveau Raspberry Pi 4 offre des temps de réponse plus rapides et la possibilité d’effectuer simultanément des tâches plus ou moins complexes. Autre avantage conséquent : les deux interfaces USB 3.0 facilitent grandement le transfert de fichiers à partir de clés USB ou de périphériques de stockage externes pour une expérience utilisateur plus fluide.

Avec la possibilité de connecter deux moniteurs 4K, la qualité du moniteur n’est plus laissée pour compte. Les différents systèmes d’exploitation, qui rendent les décodeurs vidéo disponibles, fonctionnent également à pleine vitesse sur les nouvelles mises à jour logicielles, offrant ainsi aux utilisateurs une lecture fluide du contenu vidéo en qualité 4K.

2. Une utilisation comme Media Center

La sortie 4K joue également un rôle central pour les utilisateurs qui souhaitent utiliser le Raspberry Pi comme un Media Center. Le nouveau SoC code théoriquement 2160p à 60 images par seconde. Actuellement, seulement 30 images par seconde sont possibles, mais le plein potentiel du Raspberry Pi 4 devrait être exploité lors des prochaines mises à jour. Sur le Raspberry Pi 4, l’Ethernet est également connecté directement au SoC, et non plus via USB comme dans les versions précédentes. Cela accélère la transmission du signal vers le Gigabit Ethernet réel et présente des avantages, notamment pour le streaming de contenu vidéo, où la transmission fluide d’une grande quantité de données est essentielle.

3. Une utilisation comme serveur NAS

Les mises à jour de l’interface Ethernet et USB font du Raspberry Pi 4 le serveur idéal pour une utilisation en tant que mini serveur. L’intégration directe, via un hub, augmente considérablement le débit du réseau. En combinaison avec l’USB 3.0 à 1Gb/s, le taux de transfert peut atteindre 125 Mb/s.

Autre avantage : l’adaptateur GE n’a plus besoin d’être connecté via l’interface USB 2.0, mais peut être intégré via un pilote standard Broadcom. Cela signifie que très peu de vitesse est perdue pour le transfert de données et que l’on peut obtenir une valeur de 1000Mb/s. Il est donc facile de transférer de grandes quantités de données et le contenu vidéo en ligne peut être visionné sans longs temps de chargement.

4. Une utilisation comme balise Bluetooth entre online et offline

Grâce au Bluetooth 5.0, les balises peuvent être utilisées pour le transfert de données : les balises peuvent localiser exactement les dispositifs cibles et envoyer des données via Bluetooth. Il est désormais possible d’envoyer des volumes de données jusqu’à 31 octets par transmission.

Cette technologie peut être utilisée, par exemple, pour des campagnes en ligne intégrées hors ligne dans les magasins ou pour fournir des informations lors de grands événements par exemple.

Les balises Bluetooth peuvent aussi servir à la navigation à l’intérieur de grands bâtiments. Dans ce cas, le Raspberry Pi sert d’unité de contrôle pour les balises Bluetooth.

http://www.reichelt.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: