En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

TeamViewer : La grève des transports

Publication: 16 septembre

Partagez sur
 
Une bonne raison de travailler de chez soi / En voici 10 autres où le télétravail s’impose... si on est bien équipé. 61% des Français souhaiteraient pouvoir télétravailler...
 

Dans les faits, seul 1 salarié sur 5 peut goûter aux joies du home office. L’ordonnance sur le renforcement du dialogue social du 23 septembre 2017, l’encourage pourtant... Aujourd’hui encore, le droit se confronte à un environnement où le salarié hésite à aborder le sujet avec sa hiérarchie ou ne dispose pas des outils technologiques adaptés à une bonne pratique. Martina Dier, Directrice de la communication de TeamViewer, dresse une liste de 10 situations où le télétravail serait utile au bien-être et à la productivité ; à condition de disposer du bon équipement informatique et d’une application effective de la loi.

1. Difficultés à se concentrer en open space

Conversation téléphonique, bavardage, cliquètement des touches de claviers... Travailler en open space n’est pas toujours facile. En effet, là où l’idée initiale était d’amoindrir les coûts et d’effacer les rapports hiérarchiques, l’open space s’avère une source de distraction, d’inconfort et de stress pour le salarié. Ces nouveaux espaces de collaboration pourraient même faire fuir les meilleurs*. Il serait préférable, selon la complexité de la tâche à mener, de s’éclipser dans un endroit plus tranquille... à la maison.

* Julia de Funès et Nicolas Bouzou dans l’ouvrage La Comédie (in)humaine. Comment les entreprises font fuir les meilleurs, 2018, éd. L’observatoire

2. Quand on est écolo (en réduisant les déplacements et la pollution)

Réduire son impact carbone en diminuant ses déplacements est le nouveau crédo du « salarié responsable ». Les politiques RSE de certaines organisations encouragent même le recours à l’autopartage. En moyenne, les Français parcourent 14 kilomètres pour rejoindre leur lieu de travail. Et 80% des travailleurs en province utilisent leur voiture, représentant à eux seuls 90% de l’impact global des trajets quotidiens. Un salarié génère 0,64 tonne de CO2 par an pour ses déplacements domicile-travail. Ces allers-venus pèsent lourdement sur le bilan carbone des entreprises. Le home-office ou travail à domicile permettait de réduire cet impact, bien que cet argument soit aujourd’hui sujet à nuances.

3. Avec des enfants malades

Varicelle, gastro-entérite, rhume... la durée légale du congé parental en France pour un enfant malade est de 3 jours par an. Cette durée globale prévue pour tous les enfants du salarié peut s’avérer insuffisante dans certaines situations. L’option du télétravail peut être un bon compromis, aussi bien pour le salarié que pour l’employeur. Le salarié rassuré, car auprès de son enfant malade, peut tout de même mener une partie de son travail sans prendre trop de retard.

4. Si on a la jambe dans le plâtre

Un salarié avec une jambe dans le plâtre ne peut se rendre sur son lieu de travail aisément. Ceci peut, selon la fonction occupée, entraîner des difficultés pour l’entreprise. Si le salarié est en mesure de travailler depuis son domicile, le télétravail lui permettra de continuer à suivre les dossiers, tout en évitant les déplacements. Mais, il faudra s’assurer que ce dernier dispose des outils informatiques fiables. Rien n’est moins sûr, quand nous savons que l’ordonnance, dite Macron, en vigueur depuis le 24 septembre 2017, ne prévoit plus de règle expresse imposant à l’employeur de prendre en charge les coûts liés au télétravail...

5. Quand on a un dépanneur qui vient à la maison

Qui ne s’est jamais retrouvé coincé à son domicile en raison de l’intervention d’un dépanneur ou d’un livreur ? Opter pour le télétravail permettrait à l’employé non seulement de ne pas manquer ce rendez-vous, mais aussi d’avancer sur les projets. Ainsi, plus besoin de chercher une personne de confiance à qui laisser ses clés ou d’avoir à reporter une réunion. Les nouveaux outils de collaboration permettent, pour la grande majorité, de mener des réunions, à distance, à plusieurs, échanger des documents...

6. Quand on a une urgence et qu’on est à l’étranger

Occuper un poste à responsabilité n’offre pas toujours l’opportunité de s’éloigner du bureau en toute sérénité. La solution à cette obligation de toujours être connecté, est à trouver, là aussi, dans un outil de collaboration à distance. Comprenez une solution accessible depuis un Smartphone, une tablette ou un ordinateur, en toute sécurité.

7. Quand on a de longs trajets en transports (dans le TGV...) et que la grève s’invite

De plus en plus de personnes s’éloignent des grandes villes pour s’installer en périphérie ou en province. Une façon d’obtenir une meilleure qualité de vie, tout en pouvant se rendre au travail grâce aux transports publics. Afin de mettre à profit le temps passer dans le TGV ou TER, par exemple, le salarié peut travailler en mobilité.

8. Gérer une communication de crise pendant les vacances

La particularité d’une communication de crise, c’est qu’elle survient la plupart du temps sans prévenir, prenant de court les équipes. Elle nécessite une réaction rapide avec l’utilisation d’outils et de canaux adaptés. Si la communication de crise se déclare alors que les employés sont absents, les outils de prise de contrôle permettent de gérer à distance et de minimiser les impacts potentiellement négatifs.

9. S’il y a de la neige/une tempête

Les intempéries peuvent impacter la productivité d’une entreprise. Afin de pallier à l’absentéisme et retards, de nombreuses compagnies permettent de télétravailler. Les salariés sont à leur poste à l’heure et évitent les conditions difficiles.

10. Meilleure qualité de vie personnelle (avoir plus de temps pour soi, moins de stress, moins de fatigue)

Les salariés s’avèrent plus productifs et investis lorsque l’entreprise veille à leur bien-être et à leur épanouissement personnel. Selon l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 50 à 60 % des journées de travail perdues seraient dues au stress professionnel. Le télétravail peut être une solution bénéfique, permettant une amélioration de la qualité de travail et de vie personnelle.

http://www.teamviewer.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: