En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

SD-WAN : de multiples acteurs, d’horizons différents, comment choisir ?

Par Todd Kiehn, VP Product Management chez GTT Communications

Publication: 22 octobre

Partagez sur
 
Depuis l’avènement de l’Internet, les équipes informatiques et télécoms sont rompues à différentes techniques de gestion des réseaux dont le but est d’optimiser l’utilisation de la bande passante et de trouver le routage le plus efficace pour les flux de données...
 

Les approches vraiment dynamiques n’ont pas réussi à s’imposer. La dernière génération de réseau longue distance (WAN), le SD-WAN, piloté par logiciel, révolutionne le WAN au même titre que la virtualisation révolutionne le serveur.

La forte croissance de l’adoption du SD-WAN est favorisée par la convergence de différentes tendances telles que le besoin de transformation numérique, l’explosion du trafic applicatif vers le Cloud et la nécessité de performance homogène du réseau sur tous les sites de l’entreprise. Les avantages de cette nouvelle technologie en termes d’agilité, d’efficacité et de performances sont indéniables mais la couche SD-WAN apporte également une certaine complexité, requérant des compétences nouvelles pour les équipes chargées de l’exploitation du réseau.

Par exemple, la sécurité des flux de données et des accès directs aux services dans le Cloud, depuis les sites distants, nécessite un changement d’architecture du réseau, du maillage et de la sélection de chemin. Ainsi, la sécurité doit être pensée à l’origine du projet SD-WAN et doit être intégrée dans les déploiements, les accès au Cloud, les instances virtuelles et les services de container.

Avec la virtualisation du réseau, la surveillance de celui-ci est également devenue de plus en plus difficile, demandant aux équipes IT d’intervenir au-delà des équipements et des connexions, et d’étudier les applications et les topologies de réseau sur plusieurs couches.

C’est pourquoi les équipes IT des entreprises tendent à abandonner les solutions maison et à s’appuyer sur des services SD-WAN en infogérance. Selon Frost & Sullivan, 80% des entreprises choisissent d’externaliser leurs services SD-WAN, contre 20% préférant les garder en interne.1

De multiples acteurs avec des approches différentes

Plusieurs catégories d’acteurs se disputent le marché du SD-WAN, chacun apportant des solutions différentes pour répondre au même besoin.

Les quatre principales sont les suivantes :

- Pure-players : les solutions SD-WAN et l’infrastructure cloud sont proposées par des équipementiers, le choix des réseaux et les services associés restent à la charge des clients ou de leurs prestataires.

- Opérateurs de réseaux : fournissent le service SD-WAN, la gestion, l’infrastructure réseau et des services additionnels en embarquant les solutions pure-player dans leurs infrastructures.

- Intégrateurs : implémentent les solutions pure-player, en les associant généralement avec des services de réseau et de sécurité fournis par les opérateurs de réseaux.

- Solutions maison : l’équipe IT de l’entreprise orchestre elle-même tous les composants, y compris le déploiement SD-WAN, le raccordement des réseaux et la mise en œuvre de la sécurité.

Chaque approche correspond à des besoins différents, en fonction du niveau d’expertise des équipes IT internes.

Le Magic Quadrant du Gartner “WAN Edge Infrastructure” d’octobre 2018 référence 20 acteurs du SD-WAN auxquels on pourrait rajouter au moins autant d’autres acteurs qui proposent des services SD-WAN intégrés à d’autres services, comme par exemple, les communications unifiées as a service (UCAAS). Avec l’émergence de nouvelles sociétés d’infogérance et de sécurité, nous sommes en présence d’un marché du SD-WAN très atomisé.

Quelle approche privilégier à l’heure du choix ?

Pour choisir le meilleur service, un décideur doit étudier de près la connectivité cloud, la performance du chemin d’accès, la couverture géographique et l’expérience du fournisseur. La solution SD-WAN proposée a-t-elle des liens directs avec les applications cloud utilisées par l’entreprise ? Par où passe le trafic exactement pour aller d’un point à l’autre ? La couverture géographique du fournisseur correspond-elle à l’implantation internationale de l’entreprise ? Le fournisseur a-t-il l’habitude de gérer des réseaux hybrides complexes ?

De nombreux autres éléments peuvent aiguiller son choix. Par exemple, pour la surveillance du réseau, l’avantage des opérateurs télécoms mondiaux est qu’ils peuvent fournir facilement une vision de bout en bout via leur portail de supervision.

Alors que les réseaux d’entreprise forment un écosystème complexe, composé de connexions disparates (Internet, Ethernet, etc.), les opérateurs disposent de l’information nécessaire pour accompagner les entreprises dans leur transformation digitale avec des solutions SD-WAN. Leur expertise des applications de pointe comme la 5G et l’IoT peut également constituer un avantage compétitif et technique.

http://www.gtt.net/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: