En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Alors que l’intérêt pour les conteneurs semble se tasser

Par Cloud Foundry Foundation

Publication: 24 octobre

Partagez sur
 
Les développeurs ont à cœur de réduire la complexité...
 

À mesure que les environnements informatiques et cloud des grandes entreprises gagnent en complexité, les développeurs prennent en main les stratégies de développement de ces dernières, en multipliant les niveaux d’abstraction et en misant sur la simplification, révèle la toute dernière étude de perception internationale de la Cloud Foundry Foundation.

Alors que davantage de grandes entreprises (60 %) indiquent héberger leur infrastructure informatique au sein d’un environnement multi-cloud toujours plus complexe, la majorité d’entre elles (59 %) procurent aux développeurs davantage de latitude dans le choix des outils à utiliser pour relever ces nouveaux défis. Cette nouvelle répartition des rôles dans le processus décisionnel donne lieu à des niveaux d’abstraction accrus, qui permettent aux développeurs de mieux maîtriser les outils employés pour la diffusion de nouvelles technologies.

Ce rapport établit également, à travers le « cycle du hype », l’évolution de l’intérêt pour les conteneurs. Si le recours au PaaS (Platform-as-a-Service) progresse de six points de pourcentage en six mois (passant de 41 % à 47 %), l’utilisation du mode serverless et celle de conteneurs marquent le pas à 14 % et 37 % respectivement. Bien que l’adoption de conteneurs semble stagner, il convient de noter que les entreprises qui les exploitent intensifient leurs déploiements.

« Les développeurs, invités à prendre part à des réflexions de haut vol autour de l’acquisition et de l’adoption de technologies, font de plus en plus le choix de l’abstraction afin de réduire la complexité. La plate-forme Cloud Foundry demeure extrêmement bien placée pour assurer cette abstraction sur de multiples technologies, en dotant les développeurs des caractéristiques qui leur sont absolument indispensables : maturité, sécurité et souplesse, sans oublier des intégrations avec les piles technologiques existantes », commente Abby Kearns, administratrice dirigeante de la Cloud Foundry Foundation. « Ce sont les entreprises qui associent activement leurs équipes de développement à leurs initiatives de transformation digitales qui connaîtront le succès. »

Autres faits marquants dans ce rapport

- Productivité et souplesse sont des critères déterminants dans le choix des outils par les développeurs. Interrogés sur ce qu’ils attendent personnellement d’un outil ou d’une technologie, 46 % des développeurs font valoir le sentiment d’être « productifs ». Près des deux tiers, ou 63 %, des participants affirment que la capacité d’intégration d’une technologie à son environnement est la pierre angulaire du perfectionnement technologique.

- Confirmant le rôle toujours plus important qui est le leur dans l’entreprise, 48 % des développeurs interrogés affirment que l’encadrement attend d’eux qu’ils lui donnent des précisions sur les fonctions de sécurité, et un peu plus d’un tiers admettent devoir réaliser des démonstrations de faisabilité (PoC) et proposer à la direction des scénarios d’utilisation dédiés aux nouvelles technologies.

- Les développeurs privilégient avant tout (à 69 %) une plate-forme mature et éprouvée. Ils sont 65 % à reconnaître préférer une plate-forme déployant une expérience cohérente. Et 59 % affirment qu’une plate-forme innovante se révèle des plus précieuses pour le développement d’applications logicielles par leur équipe.

Depuis 2015, ClearPath Strategies, cabinet d’études de marché et de conseil stratégiques, réalise à l’international, pour le compte de la Cloud Foundry Foundation, une série d’études de perception, approfondissant des thématiques cruciales pour le cloud et les développeurs. Le présent rapport constitue le dixième opus des études quantitatives et qualitatives menées à l’international dans le cadre de cette série. Comprenant 505 entretiens menés auprès de cadres et de professionnels de l’informatique, dans sept pays (Allemagne, Chine, Corée du Sud, États-Unis, Inde, Japon et Royaume-Uni), l’enquête a été réalisée en cinq langues correspondant à ces zones géographiques. Les données ont été pondérées entre trois territoires l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord afin de refléter les vagues d’études antérieures. Bien que la marge d’erreur d’échantillonnage ne puisse techniquement être calculée pour des populations en ligne pour lesquelles la relation entre l’échantillon considéré et l’univers qu’il est censé représenter est inconnue, la marge d’erreur d’échantillonnage sur des échantillons représentatifs équivalents serait de +/- 4,8 %.

L’échantillon est réparti entre quatre fonctions informatiques majeures, dans des proportions qui ont été pondérées pour refléter la cohérence avec les vagues d’études de perception antérieures. La répartition des fonctions est la suivante : Développeurs/DevOps (30 %), Ops/Architectes (30 %), DSI/DTI/responsables de divisions (25 %) et responsables informatiques (15 %). L’éventail de formats d’entreprises considérés est le suivant : 35 % de PME (<1 000 salariés), 65 % d’entreprises de taille intermédiaire (1 000+), 23 % de grandes entreprises (10 000+). Pour garantir une qualité optimale des répondants, une sélection complémentaire a été opérée, au-delà des fonctions et activités exercées, sur la taille de l’entreprise (aucune de moins de 100 salariés), l’expertise cloud et les années d’expérience informatique.

Technologie open source soutenue par les plus grands acteurs technologiques au monde, notamment Dell EMC, Google, IBM, Microsoft, Pivotal, SAP et SUSE, Cloud Foundry est utilisée par des chefs de file dans l’industrie, les télécommunications et les services financiers. Seule Cloud Foundry offre la vélocité nécessaire au déploiement continu d’applications adaptées aux impératifs métier des entreprises. Son architecture à base de conteneurs exécute des applications dans tous les langages informatiques, sur votre choix de cloud Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP), IBM Cloud, Microsoft Azure, OpenStack, VMware vSphere, etc. Dotée d’un robuste écosystème de services et forte de sa simplicité d’intégration avec les technologies en place, Cloud Foundry fait référence pour les applications stratégiques des entreprises d’envergure mondiale.

http://www.cloudfoundry.org/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: