En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Nouveaux produits

Powerbox : la 1ère alimentation pour les applications informatiques immergées

Publication: 18 novembre

Partagez sur
 
Powerbox, annonce la commercialisation de sa solution d’alimentation, la première de l’industrie, pour les applications immergées, notamment les machines informatiques à très fortes charges de traitement...
 

Le modèle OFI600A12 est la première alimentation commerciale conçue pour répondre aux spécifications des applications immergées et garantir des niveaux maximaux de sécurité pour les systèmes et les opérateurs. Grâce à ses fonctions intégrées de supervision numérique, l’alimentation OFI600A12 est reconfigurée en usine en à peine quelques minutes pour répondre à des objectifs et des exigences spécifiques.

Après deux ans de recherche et de développement, le modèle PRBX OFI600A12 a été validé par les équipes de R&D et de Qualité de Powerbox pour proposer une plateforme certifiée constituant une nouvelle génération d’alimentations pour les applications immergées. Le produit s’appuie sur le principe d’une correction de facteur de puissance avec mode de transition entrelacé, et un deuxième étage constitué d’un convertisseur LLC. L’alimentation est conçue pour minimiser le courant d’appel, soit moins de 10 A à 264 V AC. Le produit offre des tensions d’entrée comprises entre 187 et 265 V AC, une sortie double comprenant une sortie principale 12 V/600 W et une sortie auxiliaire indépendante 5 V/10 W, et un rendement atteignant 93 %.

L’alimentation OFI600A12 est dotée de fonctions marche/arrêt et réinitialisation à distance, d’une protection contre les surintensités et les surtensions, et est conforme aux règlementations de sécurité et de protection contre les perturbations électromagnétiques (EMC). Selon l’application concernée, il est possible de choisir une protection des sorties parmi différentes configurations (mise hors tension, reprise automatique ou courant constant) et de reconfigurer le produit, le cas échéant. Grâce à des profils définis par micrologiciel et à la configuration des sorties, quelques minutes seulement suffisent pour déterminer le mode de fonctionnement en usine et répondre ainsi aux exigences d’applications spécifiques. L’unité est protégée par un revêtement conforme et respecte les exigences des directives RoHS et REACH.

Le concept des centres de données immergés est apparu en 2005. Il est aujourd’hui devenu une réalité sur le marché suite à de nombreux essais et expérimentions couronnés de succès. La technologie exige une prudence particulière pour le choix des composants de commutation. Pour autant, les pratiques de fabrication sont très similaires à celles du secteur maritime concernant la robustesse et l’aptitude des produits à fonctionner dans des environnements à forte humidité et salinité.

« Face à la préoccupation croissante pour l’environnement et l’optimisation de la consommation d’énergie, les centres de données immergés se généralisent. Un certain nombre d’applications embarquées industrielles ont adopté les ordinateurs immergés, qui exigent des alimentations conformes, conçues, testées et certifiées pour fonctionner de manière sécurisée en immersion dans un fluide de refroidissement », a indiqué Patrick Le Fèvre, Directeur du marketing et de la communication de Powerbox.

À partir de leur expérience et de leur expertise de longue date dans le développement d’alimentations pour le secteur maritime, les ingénieurs de Powerbox ont transposé dans l’électronique immergée leurs meilleures pratiques de conception de produits durcis. Au-delà de la nécessité d’une approche inédite en matière de mécanique pour faciliter la circulation du liquide dans l’alimentation, et autour, les concepteurs ont été amenés à étudier chaque composant pour vérifier sa compatibilité avec les fluides de refroidissement. Ils ont ainsi pu garantir que les performances mécaniques et électriques seraient préservées en immersion, notamment face au risque de corrosion. Le processus de développement est également passé par une analyse approfondie des risques pour vérifier qu’après immersion, le produit final fonctionnait au niveau maximal de sécurité pour les utilisateurs et les équipements.

http://www.prbx.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: