En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

Check Point annonce une solution de sécurité entièrement intégrée pour Kubernetes

Publication: Décembre 2019

Partagez sur
 
Check Point CloudGuard, une solution de sécurité leader pour le Cloud, fournit des fonctionnalités intégrées de gestion de la posture de sécurité pour les services dans le Cloud de plus en plus populaires...
 

Check Point® Software Technologies Ltd., l’un des principaux fournisseurs de solutions de cybersécurité dans le monde, a étendu les fonctionnalités de sa plate-forme de sécurité CloudGuard afin de prendre en charge les services Kubernetes, y compris le service Amazon EKS (Amazon Elastic Kubernetes) et Amazon ECS (Amazon Elastic Container Service). CloudGuard fournit également des fonctionnalités de sécurité supplémentaires pour les solutions AWS (Amazon Web Services) sans serveur, notamment AWS Lambda et des services associés tels qu’AWS Fargate, Amazon API Gateway, Amazon DynamoDB et Amazon Kinesis.

Avec la récente acquisition de Protego, une entreprise spécialisée dans la sécurité sans serveur, Check Point continue de concrétiser sa vision de garantir une sécurité cohérente pour toutes les charges de travail dans n’importe quel Cloud.

Les services sans serveur font partie des services étendus dans le Cloud qui connaissent actuellement la croissance la plus rapide, avec 50 % de croissance par rapport à 2018. Lors d’une enquête réalisée en 2019, 87 % des personnes interrogées ont indiqué utiliser des technologies de conteneur, contre 55 % en 2017. Cependant, l’adoption rapide de ces technologies entraîne des défis pour les entreprises qui souhaitent bénéficier d’une meilleure visibilité, et appliquer une sécurité et une conformité cohérentes pour leurs déploiements dans le Cloud. Cela augmente le risque d’erreurs de configuration et de failles de sécurité, qui exposent les entreprises à des risques de fuites de données et de cyberattaques.

Avec CloudGuard, les clients peuvent s’assurer que leurs configurations Kubernetes respectent en permanence les règles de sécurité établies pour les conteneurs, telles que le référentiel Kubernetes de CIS ou NIST 800-190. Cette nouvelle fonctionnalité renforce les moyens existants de CloudGuard pour sécuriser le trafic entre Kubernetes et les actifs sur site ou dans le Cloud à l’aide d’un VPN IPsec. La nouvelle fonctionnalité d’analyse de code de CloudGuard détecte, signale et corrige les risques de sécurité et de conformité dans un environnement sans serveur.

« Quelles que soient les ressources dans le Cloud choisies par les entreprises, il est essentiel qu’elles disposent d’une visibilité et d’un contrôle complets pour répondre aux exigences de CWPP (protection des charges de travail dans le Cloud) et de CSPM (gestion de la posture de sécurité dans le Cloud), » déclare Zohar Alon, responsable des produits pour le Cloud chez Check Point. « Ces améliorations apportées à CloudGuard, et la récente acquisition de Protego, fournissent de puissantes fonctionnalités de CWPP et de CSPM pour l’ensemble des déploiements des entreprises dans le Cloud, qui analysent en continu, détectent les erreurs de configuration ou les problèmes de sécurité, et les corrigent. Cela permet aux entreprises de tirer pleinement parti de l’agilité du Cloud sans compromettre leur sécurité. »

Check Point est un Sponsor Platine de AWS re:Invent 2019 qui se tient à Las Vegas du 2 au 6 décembre. Pour plus d’informations sur cette annonce, rendez-vous sur le stand Check Point n° 408.

http://www.checkpoint.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email:


 

Dans la même rubrique