En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

FIC 2020 : la Région Bretagne confirme son leadership en cybersecurite

Publication: 23 janvier

Partagez sur
 
Lors de la 12e édition du Forum international de la cybersécurité (FIC), la Bretagne viendra faire valoir son rôle de leader français dans la création de startups cyber...
 

Le pavillon collectif (D15), composé de 20 entreprises, 5 structures académiques et 2 métropoles, se distinguera par une très forte présence de jeunes pousses (13 sur les 20 entreprises exposantes). Ces 27 exposants seront accompagnés par Bretagne Développement Innovation et exposeront leur savoir-faire aux côtés du Pôle d’excellence cyber. Toute la communauté cyber bretonne sera au rendez-vous du FIC pour un panorama des solutions, formations et briques innovantes de cybersécurité.

Du 28 au 30 janvier au FIC de Lille, le pavillon Bretagne proposera des démonstrations de solutions innovantes et des rencontres avec les acteurs qui comptent dans la cybersécurité.

Sur ce stand collectif, le public de professionnels trouvera des réponses très concrètes à des questions telles que : Comment identifier et détecter ses vulnérabilités ? Comment se protéger des cyber-attaques, que faire en cas d’incident ?

Les exposants du plateau démontreront que, quelles que soient les problématiques de sécurité, l’offre cyber en Bretagne propose des solutions adaptées à un coût maitrisé.

Au FIC, le Pôle d’excellence cyber renouvelle son partenariat avec la Région Depuis 2014, le Pôle d’excellence cyber, cofondé avec le ministère des Armées, développe une stratégie nationale autour de la formation, de la recherche et du développement industriel, dans un esprit de décloisonnement, de fédération et d’animation de la filière.

Au FIC 2020, il renouvelle son partenariat avec la Région Bretagne, pour valoriser le savoir-faire de ses membres (une cinquantaine aujourd’hui, qu’ils soient civils ou militaires, publics ou privés, académiques ou industriels) et présenter plusieurs de ses projets, au profit de la communauté nationale cyber, à l’exemple de son référentiel ou encore de sa « Cyber Training Lab Academy » (plateforme partagée de travaux pratiques).

La Bretagne au FIC 2020 : une majorité de startups et des nouveaux venus Coordonné par Bretagne Développement Innovation, le plateau sera le lieu de convergence des enjeux de formation, de recherche et de développement industriel. Renouvelé de moitié par rapport à l’édition 2019, le stand (D15) accueillera 10 nouveaux exposants.

- Le pavillon (stand D15) rassemblera les exposants suivants :

- 20 entreprises dont 13 startups : Alcyconie, 35 ; Anozr Way, 35 ; Anteo Trust & Security by Sodifrance, 35 ; Assurable / Obdo, 35 ; Bloo Conseil, 35 ; By Stamp, 56 ; Cailabs, 35 ; Daspren, 35 ; Dawizz, 56 ; Easylience, 35 ; Groupe SII, 35 ; Hogo, 35 ; Lorcyber, 56 ; Malizen, 35 ; Rubycat, 35 ; Secure-IC, 35 ; SIB, 35 ; Synacktiv, 35 ; Veyan, 56 ; WaToo, 29.

- 5 centres de recherche ou écoles d’enseignement supérieur : Cyber Security Center de l’Université Bretagne Sud (56), IMT Atlantique (35), INRIA (35), Pôle Sup de La Salle (35), Université de Rennes 1 et la Cyberschool (35).

- 2 métropoles : Brest Métropole ; Destination Rennes Business Services

- Les autres entreprises bretonnes au FIC

Cinq autres entreprises bretonnes seront présentes au FIC 2020 sur leur propre stand : Acklio, 35 (stand F19) ; Amossys, 35 (stand D1) ; Cardelya, 35 (stand G23) ; Diateam, 29 (stand B10) ; Shadline, 35 (stand D32).

La Bretagne ouvre les portes de l’Europe et de l’international Pour la première fois sur le plateau Bretagne au FIC, un espace business sera consacré à l’international. Il sera matérialisé par 3 guichets représentant les pays suivants : Allemagne, Singapour, Royaume-Uni.

Cette action a un double objectif : faire rayonner l’offre cyber bretonne auprès des relais étrangers (agences de développement économique, clusters…) et ouvrir des nouveaux marchés aux entreprises régionales.

Pendant 3 jours, les entreprises exposantes et les représentants de ces pays pourront échanger sur le pavillon. Les entreprises pourront ainsi mieux comprendre les caractéristiques de ces marchés internationaux et comment y accéder : les portes d’entrée à identifier, les opportunités à saisir…

La Bretagne mettra à disposition de l’ensemble des exposants ses guichets internationaux.

Rennes et Brest, deux métropoles qui comptent dans l’espace cyber breton Rennes est devenue en quelques années le haut lieu de la cybersécurité et de la cyberdéfense en France. Laboratoires, établissements d’enseignement supérieur, PME, grands groupes… Selon l’Audiar (Agence d’urbanisme de Rennes Bretagne), le territoire compte aujourd’hui plus de 3 400 emplois dans ce domaine, 1 000 étudiants formés à la cybersécurité et 150 chercheurs, au sein d’un écosystème en constante évolution.

Au cœur d’une région en pointe, c’est naturellement que Brest oriente son expertise dans la cyber maritime et portuaire au service de nombreux terrains opérationnels civils et militaires : fonctions maritimes internationales, base opérationnelle de la force océanique stratégique, port civil de premier plan en matière de réparation navale, préfecture maritime, siège national du Service hydrographique de la marine (SHOM) et de l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER). Accompagnée d’acteurs académiques et industriels aux compétences fortes sur le sujet, Brest dispose d’atouts qui confirment son positionnement stratégique dans ce secteur.

http://www.bdi.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: