En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Les 8 tendances qui se démarqueront sur le marché IT en 2020 selon Ivanti

Publication: 18 février

Partagez sur
 
Ivanti, l’entreprise qui unifie l’IT pour mieux gérer et sécuriser l’environnement de travail numérique, présente aujourd’hui les 8 tendances IT qui seront observées en 2020 et dans les années à venir...
 

Tendance n°1 : L’avènement du Machine Learning et de l’Intelligence Artificielle :

Le marché du Machine Learning arrivera à maturité bien plus rapidement qu’on ne le pense. Les processus contrôlés par le Machine Learning plutôt que par l’humain sont d’ailleurs d’ores et déjà une norme. C’est le cas, par exemple, lorsqu’un nouveau programme écrit par un développeur laisse au logiciel le soin d’identifier, grâce à des analyses avancées, dans le cloud par exemple, le système qui exécutera des processus spécifiques.

En 2020, nous verrons de plus en plus de systèmes qui se testent et se contrôlent eux-mêmes pour améliorer les processus de l’entreprise et la livraison de logiciels. Avec l’évolution de l’automatisation des tests, nous assisterons à une augmentation exponentielle de l’utilisation de scripts et de modèles automatisés qui pourront ensuite être lus et utilisés pour prédire l’impact du code engagé sur les environnements de production.

Ivanti prévoit par ailleurs que l’Intelligence Artificielle se généralisera d’ici à 2021. Les entreprises de gestion des services sortiront l’Intelligence Articifielle et le Machine Learning des laboratoires de test, et les intègreront dans de vrais projets. D’ici à 2023, l’Intelligence Artificielle sera omniprésente dans l’entreprise. Lorsqu’elle sera correctement réalisée, les collaborateurs ne s’en rendront même pas compte.

Pour aller plus loin, la planification stratégique des entreprises sera guidée par des intelligences artificielles d’ici à 2025, sous la forme d’une aide à la décision du conseil d’administration. Tous les services de l’entreprise bénéficieront par ailleurs d’experts en intelligence artificielle, aussi bien auprès des services financiers que dans les Directions Commerciales ou les Directions des Systèmes d’Information. A cette date, les DSI auront créé des Bureaux de l’Intelligence Artificielle et du Machine Learning, qui disposeront de la même visibilité sur l’entreprise que la Direction. Les services tels que le Marketing, les Ventes et la Finance dépendront de plus en plus de ce type de bureaux, qui leur fourniront des données et des informations pertinentes pour améliorer leurs activités respectives.

Tendance n°2 : Combler la pénurie de compétences

2020 sera l’année de la formation des collaborateurs pour combler les déficits de compétences. La pénurie de talents IT et la compétition pour les recruter s’intensifient : la demande continue de dépasser l’offre en 2020.

Pour y remédier, les entreprises du secteur se tourneront vers l’interne et formeront leurs propres salariés afin de combler le manque de compétences. Nous assisterons plus que jamais à des investissements internes dans le personnel existant et la rétention de ces ressources constituera un défi organisationnel majeur.

Tendance n°3 : Coup de projecteur sur le Shadow IT

Les défis et les risques que représente le Shadow IT seront éliminés en 2020, à mesure que les entreprises adopteront de nouvelles technologies qui leur permettront d’avoir une visibilité en temps réel sur les dispositifs, services et applications informatiques, ainsi sur les collaborateurs qui les utilisent.

Une visibilité en temps réel proactive, prédictive et productive, dans toute l’entreprise et dans toutes ses zones géographiques, permettra aux équipes IT de voir tout ce qui se passe et de pouvoir agir immédiatement sur les problèmes qui peuvent affecter la sécurité, la santé et la productivité des dispositifs des utilisateurs et de l’entreprise.

Tendance n°4 : Vers une semaine de quatre jours ?

En mettant davantage l’accent sur l’expérience utilisateur et l’automatisation, les services informatiques seront en mesure d’accroître la productivité et les performances de l’entreprise et de ses utilisateurs, qui pourront en faire davantage, en moins de temps et avec moins d’efforts. Cela pourrait permettre à de nombreuses entreprises d’offrir des semaines de travail de quatre jours à la nouvelle génération de salariés Millenials, ainsi qu’aux générations Y et Z qui font passer le concept de travail d’un "lieu" à une "chose", où la productivité est mesurée par les résultats plutôt que par les heures travaillées.

En 2020, l’expérience utilisateur devient ainsi la priorité de la transformation numérique, au niveau des personnes, des processus et des technologies. La mission première de l’informatique ? Donner les moyens aux utilisateurs - avec les processus et les technologies adéquats. Les services informatiques se concentreront surtout sur la manière de satisfaire et d’inspirer les utilisateurs et les clients, grâce à une technologie ergonomique et intuitive, favorisant l’efficacité et la productivité.

Ce mouvement d’"humanisation" de l’informatique va déraciner les processus informatiques traditionnels et imposer une approche plus organique et en temps réel de la prestation de services IT, qui élimine les silos entre les services et intègre davantage les services IT innovants dans l’entreprise.

Dans le contexte d’incertitude économique qui a régné pendant la majeure partie de 2019, 2020 offrira ainsi aux DSI des possibilités de leadership encore plus grandes, car ils se concentreront sur l’amélioration des moyens, afin de pouvoir faire plus avec moins. Avec la généralisation de l’automatisation, nous assisteront également à une poussée vers l’orchestration de la transformation des informations, des systèmes et des activités. Cette combinaison automatisation-orchestration permettra aux DSI de faire plus avec moins, de manière plus efficace, et d’améliorer la valeur de l’informatique au sein de l’entreprise.

Tendance n°5 : BOTs, dialogue étendu !

En 2020, nous commencerons à voir l’arrivée de robots nouvelle génération, qui peuvent non seulement faire des recommandations aux utilisateurs et aux clients, mais aussi poser des questions plus pointues afin d’étendre le dialogue.

Cette mise en œuvre plus sophistiquée de l’IA répondra à une demande accrue pour améliorer la satisfaction des utilisateurs et l’engagement des clients. Ces bots plus sophistiqués auront l’intelligence nécessaire pour une interaction plus profonde et un dialogue plus pertinent, et répondront aux attentes des utilisateurs et des clients dans la résolution de leurs problèmes et l’amélioration du support.

Tendance n°6 : Le SecOps adopte l’Intelligence Artificielle

Dès 2020, les équipes Sécurité vont adopter l’automatisation et l’Intelligence Artificielle. La pénurie de professionnels de la sécurité se poursuit, et le besoin de pourvoir certains postes vacants va en effet accélérer l’adoption de l’automatisation et de l’Intelligence Artificielle, notamment dans les domaines de la cyberhygiène et de l’aide à la décision. Cela permettra de combler le déficit de compétences disponibles et libérera le personnel pour d’autres tâches.

Par ailleurs, d’ici à la fin de 2020, le concept de DevOps ou DevSecOps commencera à devenir obsolète, les silos informatiques faisant partie du passé. Il ne sera plus souhaitable que les équipes de développement, d’exploitation et de sécurité collaborent : il s’agira simplement d’une seule et même équipe unie, qui aura la maîtrise totale des résultats informatiques.

Tendance n°7 : Réponse de sécurité en temps réel

Si les menaces pour la sécurité continuent d’augmenter et que les logiciels malveillants deviennent plus sophistiqués, les tactiques d’attaque sont finalement restées les mêmes depuis 20 ans. En 2020, le manque de cyberhygiène de base sera toujours la cause de la vulnérabilité des entreprises.

Cependant, d’ici à 2021, les entreprises adopteront une ligne dure face aux vulnérabilités exploitées connues et passeront à une réponse en temps réel pour y remédier en quelques heures au lieu de plusieurs mois ou semaines. Pour y parvenir, les entreprises placeront l’atténuation des risques avant l’impact opérationnel lorsqu’elles seront confrontées à des menaces connues.

Tendance n°8 : Le service informatique adopte le 24h/7

À l’aube de la nouvelle décennie, l’informatique va s’engager dans une démarche plus concertée pour offrir tous ses services 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, afin de répondre aux attentes des entreprises qui ne ferment jamais. Une attention nouvelle sera accordée à l’automatisation, qui soutient ce concept informatique du "toujours ouvert", afin que l’informatique ne soit jamais un obstacle aux exigences des entreprises, quelle que soit l’heure.

http://www.ivanti.fr/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: