En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Avira : dans plus d’un cas sur trois, le logiciel malveillant est un cheval de Troie

Publication: 20 novembre

Partagez sur
 
Les cybercriminels redoublent d’efforts à l’approche des fêtes de fin d’année...
 

Leurs activités sont aujourd’hui aussi populaires en cette saison que la soupe au potimarron, les feuilles mortes et les soldes de ce fameux vendredi. Au cours du mois d’octobre 2017, les détections de logiciels malveillants par Avira ont atteint les 400 millions dans le monde entier. Octobre est ainsi le 4e pire mois de l’année en nombre de détections. Avec plus de 460 millions de détections, le mois de mars avait été le plus redoutable. Au sein de ce vaste groupe de logiciels malveillants, les chevaux de Troie, ces fichiers malveillants qui tentent de s’immiscer dans les appareils en se faisant passer pour des fichiers légitimes, représentaient 29,9 % du total, avec 120 millions de détections au cours du mois d’octobre.

En France, les cybercriminels ont un penchant pour les chevaux de Troie, et les autres types de logiciels malveillants ont moins le vent en poupe. Bien que le nombre total de détections ait chuté de 30,1 % en octobre (4,6 millions par rapport à 6,6 millions en septembre), l’utilisation des chevaux de Troie a quant à lui explosé, passant de 921 000 en septembre à 1,6 million en octobre, soit une hausse de 81,6 %. Pour les internautes français, dans plus d’un cas sur trois, le logiciel malveillant qui cible leur appareil est un cheval de Troie.

Une vulnérabilité à plusieurs niveaux

Nous passons de plus en plus de temps en ligne, y compris à la maison, depuis un ordinateur. Toutefois, de nombreuses études montrent que ce n’est plus devant cet écran que nous passons le plus de temps à surfer. Désormais, ce sont plutôt nos appareils mobiles qui ont le vent en poupe, que ce soit nos tablettes ou nos smartphones.

Tous les appareils ne sont pas utilisés de la même manière. Les risques ne sont donc pas les mêmes. Alors que les gens utilisent encore leur PC pour payer les factures et faire leurs comptes à la maison, ils passent de plus en plus de temps sur leurs appareils mobiles, chez eux et en dehors. Et ce changement d’habitudes n’est pas passé inaperçu auprès des cybercriminels.

Avira vous défend contre cette double attaque sur votre portefeuille et votre vie privée en vous proposant des offres exclusives lors de Black Friday, Cyber Monday et la Cyber Week. Grâce à nos solutions de sécurité primées disponibles à des prix encore plus abordables, vous pouvez à présent vous défendre contre les cybercriminels qui en ont après votre portefeuille et votre vie privée. Ces offres à durée limitée vous protégeront, que vous surfiez à la maison ou en dehors, toute l’année prochaine.

À l’occasion du vendredi de soldes, tous les produits de la boutique Avira sont à -40 %. Si vous passez à côté de cette offre, pas de panique ! Vous pourrez toujours profiter de réductions jusqu’à 75 % lors de la semaine du Cyber Monday sur les solutions Avira Antivirus, Optimization Suite et Total Security Suite. Avira Prime, le package exclusif contenant tous nos services premium, est également proposé à -75 % avec 4 mois au prix de 9,95 euros.

Peu importe l’endroit et peu importe l’appareil, Avira est là pour vous protéger.

http://www.avira.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: