En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Techniques

Tirer pleinement parti des infrastructures de comptage évoluées (AMI)

Par Mark Strzegowski, groupe Produits de gestion de l’énergie d’Analog Devices

Publication: 1er janvier

Partagez sur
 
Depuis 15 ans, le marché du comptage de l’électricité a connu plusieurs évolutions d’une portée et d’une ampleur inédites depuis l’époque d’Edison et Tesla...
 

La transition entre les compteurs électromécaniques et les compteurs électroniques a été suivie par l’apparition des systèmes de télérelevé automatisé (AMR — Automated Meter Reading), lesquels se sont transformés en systèmes pour infrastructures de comptage évoluées (AMI — Advanced Meter Infrastructure) à la fois bidirectionnels, plus rapides et capables de fournir aux bases de données centrales d’importantes quantités d’informations utilisées aux fins de facturation, de dépannage et d’analyse.

Indéniablement, ces changements ont été accompagnés d’une hausse de l’efficacité, entre la diminution considérable du nombre d’heures requises pour relever des millions de compteurs jusqu’à l’amélioration de la facilité d’accès (quiconque a pénétré dans la salle des clés d’une compagnie d’électricité comprendra…) en passant par la sécurité des agents (et la baisse du nombre de morsures canines !) et l’impact réduit sur l’environnement grâce à la diminution du nombre de véhicules d’intervention.

Malgré ces avancées, la principale fonction du réseau AMI reste toutefois de vérifier que la consommation d’électricité est correctement mesurée et dûment comptabilisée.

Les compteurs, au-delà des relevés

L’augmentation de la compétitivité, la complexité des réglementations en vigueur et la demande de services de plus en plus personnalisés exercent une pression croissante sur les compagnies de services publics qui doivent gérer leurs actifs au meilleur coût, fournir aux clients un service irréprochable et moderniser leurs processus. Les promesses de l’Internet des objets incluent la traduction en actions concrètes de diverses informations générées par des capteurs nouveaux services, localisation des équipes, stocks de pièces, contrôle et maintenance des actifs.

Le directeur commercial d’une compagnie d’électricité et le responsable d’une division Comptage sont encore confrontés aux inefficacités liées à l’entretien de millions de compteurs individuels, à la vérification du niveau de précision au moyen de méthodes statistiques imparfaites, aux interruptions de service nécessaires pour effectuer des tests, au remplacement prématuré de compteurs ou à la prise de décisions en fonction de l’âge.

Gérer la santé des compteurs du bout des doigts

Depuis des années, nous entendons dire que les compteurs électriques représentent une technologie « ordinaire », et que les efforts doivent à présent être tournés vers la création de valeur en utilisant les données disponibles. Et si la donne avait changé. Si la génération de valeur par les systèmes AMI passait par l’amélioration du comptage avec de nouveaux outils de diagnostic capables de rendre encore plus intelligents des compteurs qui le sont déjà ?

Une technologie capable de surveiller de façon non intrusive la santé des compteurs en service y compris le niveau de précision des capteurs de courant et de tension, ainsi que de mieux détecter la fraude, permettra de réduire de façon significative les dépenses des compagnies de services publics.

Les renseignements directement extraits de la mesure de l’état de santé des compteurs permettront d’accélérer et de fiabiliser la prise de décisions en identifiant les compteurs hors spécifications, en détectant les anomalies de fonctionnement, ainsi qu’en confirmant et en quantifiant un plus grand nombre de tentatives de fraude. Les compagnies de services publics pourront envoyer des équipes sur le terrain avec une plus grande efficacité, optimiser le remplacement des compteurs et accélérer les enquêtes consacrées aux fraudes.

mSure, une solution analytique Edge-to- Cloud destinée aux compagnies de services publics

Analog Devices, numéro un mondial sur le marché des hautes technologies analogiques, a créé une solution analytique intégrant une technologie de diagnostic en temps réel. Baptisée mSure, cette technologie embarquée intégrée aux compteurs envoie au service analytique des compagnies d’électricité des rapports relatifs à l’état de l’appareil. Grâce à ces informations exploitables, les compagnies disposent d’outils plus performants pour protéger directement leurs recettes, gérer leurs ressources déployées sur site, réduire les coûts de leurs équipements et améliorer le service offert à leurs clients.

Des diagnostics non invasifs : mSure est une technologie de diagnostic non invasive qui surveille la précision des capteurs et la présence d’éventuelles anomalies. Embarquée dans les compteurs, cette technologie intégrée au nouveau circuit de mesure de la consommation d’énergie proposé par ADI fournit aux compagnies d’électricité des informations concernant la santé de leur parc.

Compteurs avec technologie mSure : Un compteur équipé de la technologie mSure peut vérifier l’exactitude de la fonction de métrologie de façon directe et en temps réel.

Des données analytiques sur le Cloud : Les services analytiques combinent différentes sources de données et un historique des données pour fournir des informations exploitables par l’intermédiaire de modules avancés de surveillance de la santé des compteurs et de protection des recettes.

Quel retour sur investissement ?

Éliminer les vérifications de précision des compteurs : Le contrôle de la conformité aux réglementations en vigueur nécessite parfois de vérifier à hauteur de 0,5 % la précision des compteurs installés — et ce, à deux reprises pendant leur durée de vie. Une compagnie de services publics qui exploite 10 millions de compteurs peut ainsi encourir des dépenses de 7,5 millions de dollars au cours de la durée de vie de son parc. Ce coût de 75 dollars par client comprend la dépose du compteur à tester, l’installation d’un nouvel appareil, l’exécution des tests en laboratoire et enfin, l’installation du compteur d’origine chez un autre client. La vérification de la précision sur site peut s’avérer encore plus onéreuse et avoir un impact négatif chez les clients. Un compteur avec technologie mSure embarquée vérifie la précision de l’ensemble de la fonction de métrologie sur site et en cours de fonctionnement, avec à la clé des économies financières directes et une amélioration du service offert aux clients.

Une durée de vie étendue : La méthode la plus couramment utilisée pour déterminer à quel moment un compteur doit être remplacé repose principalement sur la durée du service. Pour que cette méthode soit efficace, le compteur doit être remplacé avant la première anomalie prévue.

En d’autres termes, la quasi-totalité des compteurs mis au rebut est encore en état de fonctionnement. La possibilité de vérifier de façon précise et à moindre coût le degré d’exactitude d’un compteur permet aux compagnies de services publics de prendre des décisions plus judicieuses. Si le coût d’un nouveau compteur est de 100 dollars, installation comprise, et que sa durée de vie évaluée à 15 ans est prolongée de deux ans, les économies réalisées peuvent être supérieures à 10 dollars par compteur, au cours de sa durée de vie.

Des risques réduits : Aujourd’hui, les fabricants de compteurs électriques atteignent un niveau de qualité exceptionnel, mais en raison de multiples facteurs, il est toujours possible qu’un compteur tombe en panne, provoquant une surfacturation du client. Nombre de services Communication et de gestionnaires de compteurs ont eu un jour ou l’autre affaire à des clients victimes de factures excessives qui ont contacté les médias pour faire part de leur insatisfaction. Un compteur doté de la technologie mSure peut contrôler la précision des mesures plusieurs fois par jour et générer une alarme dès qu’un écart de précision est détecté. Cette fonction permet de détecter toute surfacturation et d’y remédier rapidement avant que le problème ne prenne de l’ampleur.

Protection évoluée des recettes : La falsification des compteurs est un problème considérable dans certaines régions du monde ; le Northeast Group estime à 96 milliards de dollars le manque à gagner subi chaque année dans le monde. Contrairement à d’autres méthodes de détection des fraudes, la technologie mSure d’Analog Devices mesure en permanence et de façon directe le fonctionnement des capteurs, au lieu d’utiliser des statistiques ou des facteurs subjectifs. Cette technologie permet ainsi de : fournir des résultats fiables avec un nombre réduit de faux positifs ;

- Détecter de nouveaux modes de falsification jusqu’alors inconnus ;

- Spécifier la falsification pour un compteur donné ;

- Détecter des falsifications intermittentes, par exemple, pendant les périodes où les agents chargés des relevés ne sont pas en service ;

- Et d’estimer le montant des falsifications, ce qui permet de hiérarchiser l’exécution des enquêtes. Les avantages financiers qu’apportent la technologie mSure et sa fonction de protection des recettes varient en fonction des compagnies de services publics, du montant et du type de falsification, ainsi que de la capacité à appliquer les mesures appropriées. Dans le cas d’une compagnie qui gère un parc de 10 millions de compteurs avec un taux de pertes de recettes non techniques de 1,5 %, la fraude se chiffrera à 60 millions de dollars. Avec un taux de récupération de 15 %, un compteur doté de la technologie mSure permet à la compagnie d’économiser plus de 10 dollars sur la durée de vie d’un compteur qui est de 15 ans.

Conclusion

Chaque vague de changement qui frappe l’industrie des compteurs électriques apporte des améliorations significatives en matière d’efficacité opérationnelle, avec à la clé un bon retour sur investissement. Les grandes compagnies de services publics qui envisagent de déployer de nouveaux compteurs doivent se demander si l’ajout de fonctions de diagnostic embarquées augmentera la rentabilité des investissements consacrés à des compteurs de nouvelle génération. Les modèles équipés de la technologie mSure et les services analytiques d’ADI apportent des améliorations significatives : élimination des contrôles du niveau de précision des compteurs, extension de leur durée de vie, réduction des risques ou ajout d’une protection avancée des recettes, par exemple.

http://www.analog.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: