En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Quel est l’intérêt de certifier une installation de câblage LAN ?

Par Dan Barrera, Chef produit à l’internationale chez IDEAL Networks

Publication: 21 août

Partagez sur
 
Les certificateurs de câblages LAN permettent de tester les paires de câblages torsadés. Mais pourquoi les installateurs doivent-ils certifier le câblage ? Quelle est la différence entre un certificateur et d’autres types de testeurs LAN ?...
 

« Pour faire simple, les deux éléments principaux qui composent un système de câblage LAN sont le câble et les connecteurs. Ensuite, il suffit d’installer ces éléments sur le terrain, et c’est ce que les certificateurs de câblage LAN testent. » « La qualité des connecteurs et du câble fournira la performance annoncée s’ils sont installés correctement dans des laboratoires. Néanmoins, l’installation sur le terrain diffère totalement d’une installation en laboratoire. »

Sur le terrain, le câble peut être étiré, tordu, écrasé, installé dans des pièces chaudes, être en contact avec de l’eau et interrompu par une fabrication imparfaite. Par conséquent, pour assurer que chaque composant de qualité individuelle forme un système de câblage complet de qualité, les installateurs doivent tester la performance du câblage sur le terrain.

À cela s’ajoute la prise en compte des normes du câblage. Les deux organismes de normalisation principaux qui définissent les caractéristiques du câblage LAN sont l’ISO et l’IEC qui fournissent les normes série 11801 ainsi que l’ANSI et le TIA avec les normes série 568. Ces normes définissent les exigences de performances pour les composants et le câblage.

Pour pouvoir concevoir et tester le câblage, les fabricants se basent sur les normes concernant les composants et le câble. Les ingénieurs sur le terrain qui testent le câblage installé se basent eux sur la norme de câblage. Cette norme définit l’exigence de performance requise de tous les liens et canaux lorsque les connecteurs et le câble sont installés sur le terrain. Les tests sur le terrain sont essentiels car la performance du lien et du canal permet de déterminer si un équipement réseau fonctionnera correctement et fournira la bande passante souhaitée.

« On me demande souvent pourquoi utiliser un certificateur plutôt qu’un qualificateur de câblage LAN » raconte Dan. « Je leur explique que les normes jouent un rôle crucial dans la certification et le test ainsi que les contraintes de précision car les certificateurs de câblage sont développés en prenant en compte les exigences de performance pour le câblage. »

Réciproquement, les organismes de normalisation ne définissent pas les tests, la performance ou les précisions pour la qualification du câblage. La qualification est laissée au fabricant du qualificateur LAN qui décidera quel élément tester, quelle est la précision des instruments et comment générer des rapports de résultats.

« Il est impossible de comparer les résultats d’une marque de qualificateur avec d’autres. Sans définition des limites passe/échec, comment comprendre un qualificateur qui affiche que le câblage "échoue" ? » précise Dan.

C’est la raison pour laquelle aucun fabricant de câble ou connecteur n’acceptera des résultats de test venant d’un qualificateur pour la certification du câblage ou les programmes de garantie.

« Il est compliqué pour les installateurs de savoir si un testeur est un qualificateur ou un certificateur » explique Dan. « Pour reconnaitre facilement un certificateur, il faut qu’il réponde à certains critères. »

Par exemple, un testeur est considéré comme un certificateur s’il est conforme aux exigences de précision définies par les normes ISO/IEC 61935 et TIA 1152-A. Il doit également avoir un niveau de précision ETL III/IIIe. Il faut par ailleurs prendre en compte ce qu’il peut mesurer. S’il mesure le NEXT, PSNEXT, l’atténuation retour, l’atténuation d’insertion et l’ACR-F, s’il est capable de spécifier la gamme de fréquences d’un test à au moins 500 MHz, alors c’est un certificateur.

Chez IDEAL Network, nous comprenons aisément qu’acheter des certificateurs représente un investissement initial important. C’est la raison pour laquelle nous avons développé la solution de paiement nommée "Pay As You Test" « Ne payez que ce que vous testez ». La série de certificateurs d’une entreprise peut donc passer d’un investissement à une dépense opérationnelle. Il est désormais possible d’acheter des packs de crédits de test et de les recharger à chaque fois que vous en aurez besoin. Deux options s’offrent à vous pour profiter du certificateur : une location ou un achat avec un paiement initial supplémentaire.

« Les certificateurs sont les meilleurs outils pour garantir que le câblage installé répond aux exigences rigoureuses de performances établies par les organismes de normalisation ISO/IEC et ANSI/TIA. » conclut Dan. « En résumé, ces appareils permettent de détecter les composants défectueux ainsi que l’origine des erreurs d’installation et aident à vérifier que les produits sont des originaux de bonne qualité. »

http://www.idealnetworks.net/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: