En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment choisir la bonne technologie de localisation

Par Phillipe Nault, Directeur Technique Zebra France

Publication: 29 octobre

Partagez sur
 
Ces dernières années, nombre de solutions ont vu le jour pour permettre aux entreprises de suivre les déplacements de leurs marchandises, collaborateurs ou clients...
 

Afin d’obtenir le meilleur retour sur investissement possible, ces solutions se complètent et nécessitent que les entreprises consacrent du temps à évaluer leurs besoins.

Suivre les actifs en temps réel requiert l’utilisation de technologies de localisation. Le choix d’une technologie dépend de la qualité de son retour sur investissement et de son efficacité sur le terrain. A ce titre, les technologies de localisation ont de nombreuses applications : gestion des actifs et de la chaîne d’approvisionnement, détection et surveillance, maintenance et réparation, sécurité et sûreté, optimisation des flux de travail, voire conformité. Plusieurs marchés comme l’industrie, la logistique, les transports, le commerce et la distribution, ainsi que la santé en tirent déjà profit. Alors que de nombreuses solutions de localisation existent, les entreprises éprouvent encore des difficultés à choisir la technologie correspondant le plus à leurs besoins. Or, un choix inadapté peut s’avérer très coûteux.

Evaluer les besoins en matière de localisation

Avant tout, les entreprises doivent s’interroger sur le bien-fondé des actifs qu’elles souhaitent suivre et déterminer si le recours à une solution technologique s’impose. Plusieurs questions essentielles doivent être résolues : quels sont les actifs à suivre ? Avec quelle fréquence ? À quel enjeu la société veut-t-elle répondre ? Dans quelle direction doit-elle se diriger et sous quels délais ? Est-elle bien positionnée pour entamer la prochaine étape du projet ?

D’autres facteurs clés sont aussi à prendre en considération, à l’image du degré de mobilité de leurs flux de travail et de la façon d’étiqueter efficacement les actifs . De même, les « 4P » de la localisation revêtent une importance majeure.

- Le Point dans le temps fournit une indication de localisation sous la forme d’un point dans le temps spécifique et non continu.

- La localisation Persistante fournit une notification continue de la localisation à des intervalles définis par l’utilisateur.

- La Présence ou Proximité concerne des éléments se trouvant à proximité d’un émetteur ou d’un récepteur à un endroit connu. Il s’agit toujours d’un point temporel.

- La Position fournit la localisation précise d’un actif par rapport à un point de référence, et ce de façon Persistante.

Un travail autour de ces éléments est prépondérant pour déterminer avec précision les actifs qui ont besoin d’être localisés et suivis, de même que l’ensemble des données opérationnelles requises pour garantir un retour sur investissement. Les entreprises prendront également en compte d’autres aspects tels que le respect de la vie privée dans le cadre du suivi des personnes.

Choisir la bonne technologie de localisation

Il existe aujourd’hui plusieurs principales technologies de localisation possédante chacune des avantages et des inconvénients.

La solution de localisation en temps réel (RTLS) représente une solution particulièrement intéressante. Elle permet d’identifier et de suivre des objets, des animaux ou des personnes dans toute une série d’environnements grâce à la communication par radiofréquence. Parmi les exemples d’utilisation de la RTLS, figurent le suivi des voitures sur une chaîne de montage, la localisation de palettes de marchandises au sein d’un entrepôt ou la recherche de matériels médicaux dans un hôpital.

Une autre technologie liée à la RTLS est l’Ultra Large Bande (ULB) ou Ultra-Wide Band (UWB). Cette technique est utilisée par les réseaux sans fil basés sur la transmission d’impulsions à faible puissance pour obtenir des taux de transferts extrêmement élevés. Elle peut être utilisée pour suivre des déplacements humains et donner des indications en matière de sécurité et de sûreté, qui imposent une grande précision de localisation.

Le Bluetooth à basse consommation (Bluetooth Low Energy, BLE) constitue une autre solution abordable et compatible avec des appareils ou des smartphones équipés du Bluetooth. Des balises transmettent des informations recueillies aux équipements mobiles ou aux passerelles dédiées, puis les acheminent par le biais d’un réseau Wi-Fi ou cellulaire vers une plateforme (middleware). Parmi les exemples d’applications, la possibilité d’installer facilement et à moindre coût un système de points fidélité qu’une enseigne peut utiliser pour stimuler l’engagement client.

Enfin, le Wi-Fi est un outil de localisation largement utilisé. La détection d’un emplacement grâce au Wi-Fi peut représenter une solution simple et bon marché. Dans la mesure où les entreprises bénéficient déjà du Wi-Fi, elles peuvent tirer parti du réseau existant pour déterminer des emplacements.

Par conséquent, l’ensemble des secteurs d’activité sont concernés par des besoins en termes de localisation. Toutes les solutions se complètent et contribuent à améliorer les performances des entreprises. Elles aident par exemple les industriels et les sociétés de transport et de logistique à connaître la position exacte et l’état de leurs équipements, de leurs collaborateurs et de leurs marchandises. Ils sont ainsi à même de prendre des décisions plus éclairées et plus rapides qui consolident l’efficacité opérationnelle et les processus métiers, tout en dynamisant la croissance du chiffre d’affaires.

http://www.zebra.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: