En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Sophos : étude équipes IT et cybersécurité

Publication: 22 juillet

Partagez sur
 
En 2020, 67% des équipes IT ont renforcé leurs compétences en matière de cybersécurité, selon une étude Sophos...
 

Depuis plus d’un an, les équipes IT travaillent avec une épée de Damoclès au-dessus de leur tête. En effet, depuis le début de la pandémie, les attaques informatiques se sont multipliées et, pire encore, elles se sont sophistiquées impliquant, de fait, une charge de travail encore plus importante pour elles en 2020. Toutefois, la dernière étude publiée par Sophos et intitulée « The IT Security Team : 2021 and Beyond » révèle des résultats plus qu’encourageants. Si le nombre de cyberattaques à l’encontre des entreprises françaises a augmenté de 42%, les équipes IT ont su s’adapter à ces mutations du paysage sécuritaire. Plus surprenant encore, 3 équipes sur 10 (31 %) vont même jusqu’à déclarer une hausse de leur moral en 2020, ce qui peut s’expliquer par le fait que, face à l’adversité en période de stress intense, les équipes se sont senties unies et utiles, ce qui a contribué à renforcer leur moral.

Recruter pour faire face à la cybermenace

Face à la sophistication croissante des attaques, 44 % des entreprises considèrent désormais ces dernières comme trop avancées pour que leur équipe informatique puisse y faire face seule. Ce constat entraine de profondes mutations au sein desdites équipes pour les années à venir. Parmi les dirigeants IT français, 53 % prévoient d’agrandir leurs équipes internes de sécurité informatique d’ici 2023 en procédant au recrutement de nouveaux collaborateurs et 51 % comptent faire appel à davantage de consultants externes.

Acquérir de nouvelles compétences

En parallèle, l’étude observe également une prise de conscience généralisée au sein des entreprises françaises qui se traduit par des investissements clés : 78 % des équipes IT déclarent désormais disposer des outils et des connaissances nécessaires pour mener une enquête approfondie si des activités suspectes sont détectées au sein de leur organisation et 52 % d’entre elles pensent être en mesure d’arrêter 100% des attaques ciblant leur entreprise. Il semblerait qu’en étant davantage impliqués dans les pratiques de cybersécurité, les collaborateurs gagnent en compétence et sont capables de réagir de manière plus efficace en cas de suspicion d’attaque.

Enfin, et plus important encore, d’après les résultats de l’étude, les dirigeants voient dorénavant dans la cybersécurité un enjeu d’avenir et déclarent avoir l’intention de continuer à investir en la matière notamment dans des solutions reposant sur les nouvelles technologies. Ainsi, 83% des entreprises souhaitent faire appel à des technologies d’IA dans un futur proche pour être en mesure de mieux répondre à la sophistication croissante des attaques.

Le rapport complet de l’étude « IT Security Team : 2021 and Beyond » est disponible sur Sophos.com.

Méthodologie de l’étude

L’étude « IT Security Team : 2021 and Beyond » a été menée par Vanson Bourne, le spécialiste indépendant des études de marché, au cours des mois de janvier et février 2021. Dans le cadre de cette enquête 5 400 décideurs IT ont été interrogés dans les 30 pays suivants : États-Unis, Canada, Brésil, Chili, Colombie, Mexique, Autriche, France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Pays-Bas, Belgique, Espagne, Suède, Suisse, Pologne, République tchèque, Turquie, Israël, EAU, Arabie Saoudite, Inde, Nigéria, Afrique du Sud, Australie, Japon, Singapour, Malaisie et Philippines. Tous les répondants travaillaient dans des entreprises comptant 100 à 5 000 employés.

https://www.sophos.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: