En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Veeam partage ses bonnes pratiques

Publication: 25 novembre

Partagez sur
 
Objectif : éviter d’être victime des cinq principales escroqueries en période des fêtes...
 

En cette période des fêtes, chaque internaute adepte du e-commerce devient une cible de choix pour les escrocs. Veeam rappelle que les fêtes de fin d’année sont propices à une augmentation de la fraude et de la cybercriminalité et que « 1 personne sur 4 a été victime d’une escroquerie au cours des dernières fêtes. » En effet, lors de la course aux bonnes affaires, la vigilance et les précautions sont souvent mises de côté, les escrocs en sont conscients. Pour que cette période se passe en toute sérénité, Gil Vega, Chief Information Security Officer de Veeam® Software, rappelle les 5 principales escroqueries dont il faut se méfier période des fêtes et partage ses conseils pratiques pour mieux se protéger.

Reconnaître les 5 principales escroqueries autour des fêtes

- Fausses notifications de livraison : alors que la quasi-totalité de la population reçoit des livraisons à domicile, les escrocs exploitent ces pratiques en envoyant de fausses notifications de livraison, dans l’espoir que les personnes ciblées attendent justement un colis. Il faut donc traiter toute notification de livraison avec beaucoup de prudence. Ici, le fait d’utiliser un revendeur réputé permet de suivre son colis de façon directe, sans avoir besoin de cliquer sur des liens contenus dans des e-mails ou des SMS.

- Faux sites Internet et faux vendeurs : dans le cas de produits en rupture de stock chez tous les revendeurs, comme le dernier jouet à la mode, il faut se méfier si l’on finit par le trouver disponible sur un site internet inconnu. Procéder à l’achat, c’est prendre le risque de se retrouver avec un compte en banque bien moins fourni et un vol d’identité. La saison des fêtes n’est pas le bon moment pour placer sa confiance dans des nouveaux sites de vente en ligne ou des revendeurs.

- Fausses cartes et faux bons cadeaux : Les fausses cartes, les faux bons et les faux coupons sont l’un des stratagèmes favoris des escrocs. Il en va de même pour les demandes le règlement des achats uniquement à l’aide de cartes-cadeaux.

- Fausses œuvres caritatives : les cyber-escrocs exploitent tous les moyens possibles, y compris ceux qui consistent à se faire passer pour une œuvre caritative afin de profiter de la générosité de la population pour soutirer de l’argent.

- Fausses offres de voyage : Avec la hausse des réservations de voyages durant les fêtes qu’il s’agisse de rentrer à la maison pour les fêtes ou de se faire plaisir pour célébrer la nouvelle année, les escrocs sont très doués pour concevoir des offres de voyages irrésistibles (mais frauduleuses). Comment éviter de se faire escroquer ?

Gil Vega partage cinq bonnes pratiques à suivre pour avoir un comportement plus prudent.

- Rester sur ses gardes : Il faut savoir se montrer prudent face à des événements inattendus, des requêtes urgentes qui jouent avec les émotions ou des offres alléchantes. Il faut toujours vérifier deux fois l’URL du site sur lequel l’internaute navigue.

- Faire ses recherches : Avant de réaliser un premier achat sur un site ou à un vendeur, il est conseillé de faire des recherches avant de cliquer sur le bouton « Acheter », pour déterminer si l’entreprise jouit d’une bonne réputation à l’aide de sites d’évaluation comme Trust Pilot. Également prendre le temps de lire la description complète des articles sélectionnés en vue de l’achat. En 2020, certains clients eBay très déçus ont reçu des photos de la dernière console PS5 au lieu de la console elle-même. Les acheteurs pressés n’avaient pas lu la description, qui précisait un détail crucial : seule la photo de la console était disponible à la vente, et non la console elle-même.

- Sélectionner avec soin les modes de paiement : Utiliser une carte de crédit offre souvent une meilleure protection contre la fraude. Dans la mesure du possible, il est préférable de faire tous ses achats en ligne avec la même carte bancaire et de limiter sa capacité de crédit. Un autre moyen de se protéger consiste à passer par un site de paiement de confiance, tel que PayPal, pour que le numéro de carte ne soit pas partagé et pouvoir s’adresser à un autre interlocuteur pour contester les achats si la situation se complique.

- Paramétrer des alertes sur ses comptes bancaires : en cas de fraude, les alertes ainsi paramétrées sur les comptes permettront de s’en apercevoir plus rapidement afin de minimiser les dégâts potentiels.

- Le faire savoir : dès qu’une escroquerie est repérée, en informer ses proches et diffuser l’information au maximum de gens possible pourrait bien être le plus beau cadeau à faire cette année, en expliquant comment se protéger.

https://www.veeam.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: