En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Développer des traqueurs de géolocalisation complexes

Par Thomas Duroyon, CEO de Traak

Publication: 7 janvier

Partagez sur
 
Un projet qui ne s’improvise pas...
 

La géolocalisation est un enjeu stratégique dans de nombreux secteurs œuvrant en milieu contraint comme la défense, la sécurité ou certains milieux industriels.. Dans ce contexte, équiper ses équipes de capteurs permettant de les localiser et de faire remonter des données biométriques et physiologiques est primordial. Pour autant, un tel projet nécessite de s’appuyer sur des compétences étendues et pointues pour être mené à bien. Il s’agit en effet de maitriser un ensemble d’expertises complémentaires. Voici un tour d’horizon des fondamentaux nécessaires à prendre en compte.

L’importance de bénéficier d’un bureau d’études et de R&D

Nous nous appuyons sur nos équipes R&D expertes dans la génération, la communication en temps réel et l’analyse de données de localisation et de données biométriques. Ce choix d’internaliser intégralement la recherche et développement nous permet d’adapter au mieux la solution en fonction des contraintes de nos clients. On en retrouve 3 types : opérationnelles (besoin en données et fréquence de communication de celle-ci, taille et autonomie du capteur, type de géolocalisation et données biométriques, utilisation d’une infrastructure existante), de contraintes environnementale (résistance, étanchéité, etc.) et normatives.

Du prototypage à l’industrialisation

Sur ce point, il est fondamental de pouvoir maîtriser l’ensemble des aspects liés à la fabrication (modélisation plastique et l’assemblage, etc.) afin de produire rapidement sans sous-traitance des prototypes et moyennes séries, en toute discrétion afin de préserver la confidentialité et les coûts des projets à l’étude. Cette expertise facilite le transfert industriel vers un réseau établi et permet d’avancer rapidement vers de premiers livrables fiables et sécurisés et à nos clients d’avoir un prix de revient unitaire juste.

Analyser et exploiter les données

Générer des données brutes est une chose, mais leur donner du sens en est un autre. Une alerte critique ne se gère pas de la même façon qu’une donnée de routine donc pour pouvoir prendre en compte toute la chaine de traitement et d’exploitation de la donnée, il faut nécessairement couvrir la gestion de la performance, l’aide à la prise de décision, les représentations graphiques ou encore l’intelligence artificielle.

Gérer l’interopérabilité et maîtriser l’intégration

En concevant les systèmes, il est possible/obligatoire de réutiliser une infrastructure client existante (communication, hyperviseur, etc.), il faut donc maîtriser l’ensemble du travail d’intégration. Les utilisateurs des solutions peuvent alors accéder à l’information souhaitée dans le format désiré et dans leur écosystème validé existant. De plus, au regard de la nature critique des projets et de leur confidentialité, il est parfois utile de travailler uniquement sur certaines briques technologiques ou de faciliter des déploiements par des tiers.

https://www.traak.tech/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: