En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Rapport VMware « State of Kubernetes 2022 »

Publication: 11 mai

Partagez sur
 
L’adoption généralisée de Kubernetes fait émerger de nouveaux besoins en compétences et en sécurité dans les entreprises...
 

VMware publie aujourd’hui la dernière édition de son rapport annuel « The State of Kubernetes 2022 ». Celui-ci révèle que Kubernetes s’est désormais complètement généralisé dans l’industrie, et que son déploiement est jugé fructueux pour 99 % des personnes interrogées. Les équipes de développement l’utilisent pour tirer parti du multi-Cloud puisque deux tiers des répondants utilisent Kubernetes sur plusieurs Clouds.

« Ces dernières années, Kubernetes s’est imposée comme la couche d’orchestration de référence pour l’infrastructure des Clouds privés, publics et hybrides. » Son utilisation n’est plus réservée aux pionniers, et s’est progressivement généralisée », résume Michael Cote, Staff Technologist chez VMware. « Bien qu’il reste encore beaucoup de progrès à accomplir, difficile aujourd’hui de trouver des entreprises qui n’ont pas élaboré de projet autour de déploiements déployer Kubernetes, comme le montrent les résultats de l’enquête. Ce plébiscite entraîne de nouveaux besoins en termes d’outils de gestion et de distribution de Kubernetes, en particulier en matière de sécurité et de prise en charge de l’expérience des développeurs. En effet, près de 100 % des personnes interrogées déclarent être prêtes à financer des outils leur permettant de s’assurer de tirer pleinement parti de la plateforme. »

Les principaux enseignements du rapport :

Kubernetes est devenu hégémonique

- Preuve de la généralisation de Kubernetes, le nombre de clusters en cours de déploiement est en nette augmentation : 29 % des organisations auraient plus de 50 clusters, et près de la moitié (48 %) s’attendent à ce que le volume de clusters qu’elles utilisent augmente de plus de 50 %.

Parmi les facteurs ayant contribué à ce succès :

- L’optimisation du développement de logiciels : 62 % des personnes interrogées ont opté pour la flexibilité accrue des applications, tandis que 54 % mentionnent la productivité et la valeur ajouté des développeurs.

- L’adoption du Cloud : 59 % des sondés ont cité l’optimisation de l’utilisation du Cloud, et 46 % la réduction des coûts du Cloud comme facteurs importants.

- Le rendement des équipes de production : Plus d’un tiers (37 %) aurait choisi la plateforme pour accroître la productivité des équipes de production.

La prédominance du multi-Cloud

- L’une des principales raisons de l’adoption de Kubernetes est le fait que la plateforme offre des avantages évidents pour l’expansion des opérations Cloud. La tendance à l’abandon des déploiements privés sur un seul Cloud au profit d’infrastructures hybrides et multi-Cloud est en train de s’accélérer.

- Les déploiements de Kubernetes en interne (62 %) ou sur un seul Cloud public (42 %) seraient pratiqués essentiellement à des fins de développement.

- À l’inverse, les déploiements servant à la production se feraient majoritairement auprès de fournisseurs multi-Cloud publics (52 %), puis en interne (47 %), et pour finir, auprès d’un seul fournisseur de Cloud public.

Le « Kubernetes maison », de l’histoire ancienne

La plateforme se développant et évoluant rapidement, de nombreuses organisations sont à la peine, aussi bien pour former leur personnel existant que pour embaucher des individus possédant les compétences requises :

- 95 % des personnes interrogées ont du mal à sélectionner, déployer et gérer Kubernetes :

- 51 % considèrent qu’il y a un manque d’expérience et d’expertise en interne ;

- 37 % trouvent qu’il est difficile d’embaucher les profils expérimentés nécessaires ;

- 34 % ont du mal à suivre les changements rapides au niveau de Kubernetes et du Cloud native

- 97 % des personnes interrogées se déclarent prêtes à payer pour des services et un support relatif aux outils Kubernetes les plus importants.

Des problématiques de sécurité en pleine évolution

Compte tenu de la hausse du nombre de clusters Kubernetes et de déploiements multi-Cloud dus notamment à la menace croissante de cyberattaques, les problématiques de sécurité sont une des priorités des équipes déployant et gérant Kubernetes :

- 97 % des organisations se préoccupent du niveau de sécurité de la plateforme ;

- Pour respectivement 59% et 47% des répondants, le défi numéro 1 pour déployer et gérer Kubernetes est lié aux exigences de sécurité et de conformité

Méthodologie de recherche

L’enquête a été réalisée avec le concours de Dimensional Research auprès de 776 professionnels qualifiés dans les domaines du développement de logiciels et de la production IT. L’enquête s’est focalisée sur les individus responsables de Kubernetes dans des entreprises d’au moins 1 000 salariés, et a couvert une grande variété de postes, secteurs, régions ou niveaux de qualification. Toutes les organisations interrogées possèdent d’importantes ressources de développement de logiciels.

https://www.vmware.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: