En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Datadog publie les points forts de sa 3ème étude sur "L’état du serverless"

Publication: 14 juin

Partagez sur
 
Une maturité accrue et davantage d’options pour tirer parti du serverless, qu’il s’agisse de fonctions serverless ou des conteneurs serverless, stimulent l’adoption de cette technologie dans tous types d’entreprise et d’équipes...
 

Datadog, fournisseur de la plateforme d’observabilité et de sécurité des applications cloud, publie la troisième édition de son rapport The State of Serverless, basé sur les données d’utilisation de milliers de ses clients, entreprises de toutes tailles et de tous les secteurs partout dans le monde.

L’étude de Datadog révèle que les technologies serverless issues des principaux fournisseurs de cloud AWS, Azure et Google Cloud Platform (GCP) continuent de se développer. Le serverless se généralise, avec plus de 50% d’adoption chez les clients de chacun de ces fournisseurs. Cette croissance est alimentée par de nombreux facteurs, dont le plus important est une tendance à la migration d’applications existantes dans des conteneurs serverless.

Le rapport révèle également que l’usage du serverless s’accroît de manière consistante dans tous les principaux clouds. Google Cloud Run, le produit basé sur des conteneurs serverless de GCP, est désormais utilisé par près de 40 % des clients de Datadog opérant dans Google Cloud. Ce chiffre a été multiplié par quatre par rapport à janvier 2020. De même, le pourcentage de clients Azure qui utilisent Azure Container Instances a augmenté de 67 % entre 2020 et cette année. Cela indique la maturité croissante du marché serverless et la valeur ajoutée des technologies qui peuvent être utilisées pour redéployer des applications sous forme de conteneurs, tout en tirant parti du serverless.

Les utilisateurs d’AWS Lambda mesurent également la valeur des conteneurs serverless. Au premier trimestre 2020, moins de 12 % des utilisateurs d’AWS Lambda exploitaient la solution de conteneurisation serverless ECS Fargate. Aujourd’hui, plus de 20 % des utilisateurs d’AWS Lambda l’ont adoptée. Le pourcentage de clients d’AWS Lambda qui exécutent ECS sur EC2 a diminué à un rythme similaire, ce qui montre que les entreprises ont doublé leur utilisation du serverless pour différents types de services.

Azure Functions est l’offre serverless Azure la plus populaire utilisée par plus de 40% des clients Azure. Cependant, l’adoption d’Azure Container Instances se développe rapidement avec une adoption par près de 30% des clients Azure. Cela fait écho aux tendances similaires que nous avons identifiées au sein de Google Cloud et AWS, à savoir que les organisations dépassent le paradigme traditionnel du FaaS et utilisent le serverless pour lancer des workloads conteneurisées.

« La promesse du serverless a toujours été de simplifier les opérations et d’accélérer le passage à l’échelle en libérant les organisations de la gestion de l’infrastructure. Depuis notre dernier rapport de 2021, la technologie serverless s’est généralisée dans notre base de clients, » déclare Ilan Rabinovitch, Senior Vice President of Product and Community chez Datadog. « Fait notable, nous voyons maintenant les technologies serverless utilisées dans des applications critiques, internes comme externes. Cela contraste avec ce que nous notions il y a quelques années, lorsque nous avons lancé notre produit de monitoring des environnements serverless et que l’usage était tiré par la R&D. »

https://www.datadoghq.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: