En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Nouveau rapport de Dashlane : l’avenir de la sécurité en entreprise

Publication: 28 juin

Partagez sur
 
Bien que conscientes du risque que représentent les cybermenaces, peu de PME prennent les mesures nécessaires...
 

Dashlane, le leader de la gestion de l’identité numérique, publie son rapport sur « L’avenir de la sécurité pour les organisations et leurs employés ». Celui-ci s’intéresse à la perception de la cybersécurité et de la gestion des mots de passe qu’ont les petites et moyennes entreprises (PME) des secteurs privé et public se préparant au monde professionnel de demain. Ainsi, alors que 83 % des répondants constatent une meilleure prise de conscience des problématiques de cybersécurité dans leur organisation, seuls 36 % de ces sociétés auraient répondu à cet enjeu en adoptant de nouvelles politiques de sécurité.

Dans le cadre de son évaluation des perceptions et pratiques en la matière, Dashlane a interrogé plus de 600 employés et managers, et plus de 300 décideurs informatiques (désignés ci-après par « décideurs ») de PME d’une variété de secteurs (finance, banque, enseignement et administration publique). L’éditeur a également mené des entretiens avec une sélection de responsables informatiques. Après le rapport de l’an dernier (« L’avenir de la sécurité dans l’entreprise hybride »), focalisé sur les comportements des employés dans l’environnement professionnel contemporain, celui de cette année voit son champ élargi aux individus et aux organisations. L’objectif était de comprendre et de recueillir des informations sur la façon dont l’évolution et la popularisation du modèle hybride influencent la sensibilisation et la culture en matière de sécurité. L’un des principaux enseignements du rapport est que la plupart des employés et dirigeants de PME sont désormais davantage conscients des problématiques de sécurité.

Les autres enseignements du rapport :

Une sensibilisation accrue rarement traduite par des mesures

- En dépit d’une sensibilisation accrue aux problématiques de cybersécurité (83% des répondants sont conscients de l’importance de ces enjeux à l’heure du numérique), cette réalisation ne s’est traduite par des mesures concrètes que pour un groupe restreint d’organisations.

- Dans l’ensemble, 38% des PME utilisent davantage leurs gestionnaires de mots de passe existants, 37% ont renforcé leurs formations de cybersécurité, 36% ont mis en place de nouvelles politiques de sécurité, et 23% auraient adopté un gestionnaire de mots de passe. Décideurs et employés : des perspectives différentes en matière de cybersécurité

- 65% des décideurs constatent une hausse de l’utilisation de leur gestionnaire de mots de passe existant, contre seulement 25% des employés ;

- 32% des décideurs affirment que leur organisation a adopté un gestionnaire de mots de passe, contre 20% des professionnels et managers ;

- 31% des décideurs affirment que leur organisation a adopté de nouvelles politiques de sécurité, contre 43% des employés ;

- 23% des décideurs ont vu leurs formations de cybersécurité gagner en popularité, contre 40% des employés.

Malgré l’impact du télétravail sur l’utilisation de gestionnaires de mots de passe, les petites entreprises doivent adopter plus de mesures de sécurité

- L’utilisation accrue de gestionnaires de mots de passe est le principal changement auquel ont procédé les organisations en réponse au télétravail 38% des employés, managers et décideurs ont constaté cette évolution.

- Les professionnels craignent que leurs collègues n’utilisent pas suffisamment leurs gestionnaires de mots de passe. Ainsi, alors que ces outils sont obligatoires dans 41% des organisations interrogées, seul un employé sur cinq estime que 95% à 100% du personnel les utilise réellement.

- 41% des organisations ont rendu leur gestionnaire de mots de passe obligatoire pour tous leurs salariés, et 18% l’ont fait pour une partie de leurs effectifs. Enfin, ces outils sont optionnels dans 13% des entreprises.

- Les organisations de 301 à 400 salariés sont celles qui exigent le plus l’utilisation de solutions de gestion de mots de passe, suivies des entreprises de 401 à 500 salariés.

- Près de la moitié des employés pensent que leur organisation a besoin d’un gestionnaire de mots de passe une opinion partagée par 97% des décideurs.

« Notre enquête montre que la sensibilisation des dirigeants aux risques de sécurité a considérablement progressé ; cependant, les organisations ont besoin d’aide et doivent être informées afin de pouvoir prendre les bonnes décisions en la matière. À l’heure du télétravail, la sensibilisation est en hausse, mais elle ne se traduit pas réellement par des mesures concrètes », déclare JD Sherman, CEO de Dashlane. « Les PME n’ont pas toujours d’équipe de sécurité dédiée, ni même d’informaticien employé à plein temps. Dans ces cas-là, les gestionnaires de mots de passe cochent à la fois les cases de la fiabilité et de l’accessibilité, et constituent une excellente garde avancée. »

Comme expliqué dans le rapport, la méfiance et la compréhension du mode d’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe sont les deux principaux facteurs dissuadant les employés d’utiliser ces outils. En revanche, les PME ayant su surmonter ces obstacles connaissent des résultats positifs. Parmi les personnes interrogées dans le cadre de l’enquête de Dashlane, les employés et décideurs d’entreprises exigeant l’utilisation d’un gestionnaire de mots de passe considèrent en effet leur organisation comme moins exposée. Ainsi, 90 % des dirigeants de PME pensent qu’avec un tel outil, leur organisation n’est « pas à risque » d’être piratée ou compromise.

Grâce à ses observations des tendances des douze derniers mois et aux résultats de son enquête, Dashlane pense que de plus en plus d’entreprises commenceront à faire de la cybersécurité une de leurs priorités, et à l’intégrer à leurs objectifs. La confiance occupera une place plus importante dans les critères de sélection des outils adoptés par les organisations pour sécuriser leurs activités, et la cybersécurité deviendra une problématique pour toujours plus d’employés.

Avec sa nouvelle campagne, Dashlane pour les PME, l’éditeur sensibilise le marché à la nécessité de simplifier la sécurité pour cette communauté, en apportant les informations et les outils requis pour assurer la protection des données. Et grâce à son Manuel des mots de passe pour petites entreprises, les dirigeants peuvent découvrir comment gérer ces informations pour sécuriser les comptes de leur organisation et de leurs employés, et protéger leurs données sensibles tout en augmentant leur productivité.

https://www.dashlane.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: