En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Comment sélectionner un outil d’automatisation des politiques de sécurité ?

Par Stéphane Hauray chez Tufin

Publication: 21 septembre

Partagez sur
 
Selon une étude de Perimeter 81, 50 % des entreprises de plus de 1 000 employés utilisent au moins 20 outils et solutions de cybersécurité, ce qui entrave leur capacité à gérer et sécuriser efficacement leurs réseaux...
 

De nos jours, les organisations doivent répondre à un nombre croissant d’exigences réglementaires. Plus le réseau est complexe, plus ces exigences deviennent chronophages, en particulier pour les équipes de sécurité. Ce défi est accentué par le nombre élevé d’outils de cybersécurité sur le réseau d’une organisation. L’automatisation des politiques du réseau résout cette complexité, sans sacrifier l’agilité, tout en maintenant une solide posture de sécurité sur les clouds de l’entreprise.

Qu’est-ce que l’automatisation des politiques de sécurité peut apporter ?

Aujourd’hui et plus que jamais, les entreprises doivent gérer un environnement informatique en évolution rapide, une surface d’attaque croissante et prendre en considération des contraintes réglementaires. Il ne suffit plus d’équilibrer sécurité et agilité : les entreprises doivent améliorer les deux et le faire sans sacrifier l’activité. Les réseaux d’entreprise continueront de gagner en complexité, les rendant ingérables. C’est précisément là qu’intervient l’automatisation des politiques de sécurité.

Cela permet d’automatiser les modifications apportées aux politiques de sécurité d’accès au réseau dans l’environnement hybride multifournisseur tout en restant conformes aux normes de sécurité. Alors, comment les organisations peuvent-elles choisir la bonne automatisation des politiques pour leur entreprise ? Lors du choix d’une solution d’automatisation des politiques pour son organisation, il y a quelques éléments clés à retenir.

Topologie du réseau

Un élément clé de tout outil d’automatisation des politiques de sécurité réseau est la connaissance de la topologie du réseau. Lorsque l’on choisit un outil d’automatisation de la sécurité réseau, on doit s’assurer que cet outil est capable de comprendre le réseau complexe et hybride. Ceci est essentiel, car la solution a besoin d’informations précises pour automatiser correctement. La solution d’automatisation des politiques de sécurité doit fournir des données de sécurité réseau précises.

Génération et gestion automatisées des politiques de sécurité

La politique de sécurité est la règle par laquelle la qualité de la sécurité est mesurée dans l’organisation. Sans politique de sécurité, il est difficile de mesurer dans quelle mesure une organisation est sécurisée. Cependant, la détection des violations de la politique de sécurité est une réflexion après coup. Les meilleures pratiques encouragent les organisations à appliquer des garde-fous de politique de sécurité pendant le processus de changement, ce qui se traduit par des changements conformes et sécurisés.

La création de politiques de sécurité s’accompagne de défis uniques. Dans la plupart des organisations, il n’existe pas de référentiel central où les politiques de sécurité sont conservées et mises à jour. Sans politique de sécurité d’entreprise générique, les organisations n’ont pas de politiques sur lesquelles s’appuyer. De plus, le processus de création et de mise en œuvre de politiques prend généralement des mois, car les administrateurs utilisent des outils disparates pour les créer, et comme nous le savons tous, il n’y a pas deux politiques identiques. Il est très difficile d’appliquer des politiques de segmentation cohérentes à travers une combinaison de solutions.

Lorsque l’on choisit une solution d’automatisation, il faut s’assurer que les options envisagées peuvent aider à générer et à maintenir automatiquement une politique de sécurité précise dans l’environnement hybride. Ce n’est pas grave si une entreprise n’a pas encore de politique bien définie avant l’automatisation, tant que la solution choisie peut aider à résoudre ce problème.

Capacité à évoluer

La plupart des organisations disposent aujourd’hui d’un réseau hybride et utilisent des environnements IaaS et PaaS, sans parler de l’adoption rapide de Kubernetes et des pratiques de développement basées sur des conteneurs. Cela nous amène au troisième point à prendre en compte lors de la sélection d’une solution d’automatisation des politiques : elle doit pouvoir évoluer. L’environnement réseau et cloud utilisé aujourd’hui n’est peut-être pas celui de demain. Utiliser une solution capable de s’adapter facilement à la croissance de son entreprise permettra de prendre en compte cette donnée. Les organisations sont aujourd’hui confrontées à de nombreux défis et les solutions d’automatisation des politiques de sécurité comblent le fossé entre sécurité et agilité.

https://www.tufin.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: