En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

La sécurité des données, frein à l’adoption du cloud pour 44 % des entreprises

Publication: 10 novembre

Partagez sur
 
D’après une étude menée par TechAisle pour Mitel, le principal frein à l’adoption de la migration des solutions de communication unifiées et de collaboration dans le cloud demeure la cybersécurité et le manque de fiabilité des plateformes...
 

Mitel®, l’un des leaders mondiaux dans le domaine des communications d’entreprise, a mené cette année une étude mondiale analysant la position des entreprises de tous secteurs en France, en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et en Australie sur le futur du travail, d’un point de vue technologique comme humain.

Parmi les nombreuses thématiques sous-tendues par le thème général de l’étude l’on retrouve celui de l’adoption du cloud, fortement accélérée par la pandémie et qui, depuis quelques mois, est de plus en plus questionné, sur son efficacité opérationnelle, la promesse d’agilité faite et aussi la protection des données qu’il abrite. Ce dernier point est d’ailleurs évoqué comme le frein majeur à l’adoption de solutions de communication et de collaboration dans le cloud par 44 % des entreprises. Et bien que 63 % des répondants en France considèrent la modernisation de leur infrastructure de communication comme une action largement prioritaire, celle-ci ne se réalise pas uniquement dans le cloud.

En effet, pour 42 % des entreprises, un autre frein face à la modernisation de leur entreprise est l’architecture informatique existante de l’entreprise, peu flexible et qui pourrait entraîner une perte d’agilité opérationnelle. A cela s’ajoutent les possibles (et récurrentes) failles de sécurisation des données sensibles, citées par 41 % des répondants.

Aussi, il n’est pas surprenant d’observer que près des deux tiers (64 %) des entreprises françaises sont aujourd’hui utilisatrices de solutions uniquement sur site pour leurs applications vidéo, de chat, et de collaboration en général. Seules 23 % des entreprises interrogées ont pour l’heure basculé vers un modèle exclusivement UCaaS, la majorité d’entre elles préférant opter pour des modèles hybrides (sur site et dans le cloud) ou pour un cloud privé. Et 24 % des entreprises françaises déclarent dès maintenant ne pas s’intéresser à l’UCaaS pour leurs communications ; un chiffre qui atteint jusqu’à 44 % dans le secteur de l’agriculture, 39 % dans le retail ou encore 36 % dans les services à la personne.

Trois grandes craintes demeurent chez les dirigeants d’entreprises eu égard au cloud :

- Les problèmes de sécurité inhérents à la technologie en elle-même (67 % des cas)

- Le manque de contrôle des accès et la potentielle divulgation de données critiques (54 %)

- La poursuite de l’activité et la réactivité des systèmes informatiques (44 %)

Face à ces doutes sur la sécurisation du cloud et donc des données qui y transitent et y sont stockées, comment adresser sereinement l’avenir ?

Méthodologie de l’étude

Etude réalisée en janvier 2022 auprès de 272 entreprises françaises et plus de 1300 entreprises au total. L’échantillonnage de l’étude a été réalisé par quota, par taille d’entreprise, en termes de collaborateurs actifs.

https://www.mitel.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: