En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Etude Veeam : les entreprises protègent davantage leurs données dans le cloud

Publication: 10 novembre

Partagez sur
 
Veeam publie les résultats de son rapport Veeam Cloud Protection Trends 2023, qui s’attèle à identifier les principales raisons pour lesquelles les dirigeants IT font évoluer leurs stratégies de production et de protection des workloads hébergés dans le cloud, avec quatre focus principaux : l’IaaS, le PaaS, le SaaS et le BaaS/DRaaS...
 

Selon le Cloud Protection Trends Report 2023 de Veeam® Software, leader de la protection moderne des données, les entreprises ont une conscience grandissante de la nécessité de protéger leurs environnements SaaS aujourd’hui. Elles se préparent également davantage à une reprise d’activité rapide après une éventuelle cyberattaque, par ransomware ou un autre vecteur ; il s’agit de la raison principale qui explique pourquoi elles mettent en place des sauvegardes.

En matière de protection des données, l’étude Veeam révèle que la plupart des entreprises délèguent davantage la responsabilité de la sauvegarde à des spécialistes, plutôt que d’exiger des personnes responsables de chaque workload (IaaS, SaaS, PaaS) qu’elles protègent elles-mêmes leurs propres données. La majorité des sauvegardes de workloads dans le cloud est désormais effectuée par une équipe dédiée à la sauvegarde.

Une autre conclusion à retenir est que la quasi-totalité des entreprises (98%) exploitent une infrastructure hébergée dans le cloud dans le cadre de leur stratégie de protection des données. Le DRaaS est perçu comme plus avantageux que le BaaS, principalement pour son expertise dans le domaine de la planification, de l’implémentation et du testing de la continuité d’activité et de la reprise d’activité après sinistre (BCDR).

Enfin, il est surprenant de constater que, même si de nouveaux workloads voient le jour dans le cloud à un rythme bien plus rapide que celui auquel les anciens workloads sont décommissionnés dans le datacenter, 88 % des sondés effectuent une migration retour de certains workloads depuis le cloud jusque dans leur datacenter pour différentes raisons, notamment le développement, l’optimisation des coûts ou des performances et la reprise d’activité après sinistre.

« L’adoption croissante des outils et des services qui s’appuient sur la puissance du cloud, renforcée par le recours massif au télétravail et aux environnements de travail hybrides, a mis sur le devant de la scène l’informatique hybride et les stratégies de protection des données dans tous les secteurs, » déclare Danny Allan, CTO and Senior Vice President of Product Strategy chez Veeam. « Alors que les menaces liées à la cybersécurité continuent de s’intensifier, les entreprises doivent regarder au-delà des services de sauvegarde traditionnels et adopter l’approche spécifique qui correspond le mieux à leurs besoins et à leur stratégie cloud. Cette enquête montre que les workloads continuent à migrer de manière fluide depuis les datacenters vers le cloud et inversement, ainsi que d’un cloud à l’autre ce qui accentue la complexité des stratégies de protection des données. Les conclusions de cette étude dévoilent que, même si les entreprises IT modernes ont fait des progrès considérables dans les domaines du cloud et de la protection des données, il reste encore du chemin à parcourir. »

L’ensemble des conclusions du Cloud Protection Trends Report 2023 de Veeam apportent des précisions sur ces observations, en focalisant ensuite sur des angles plus spécifiques : l’IaaS, le PaaS, le SaaS et le BaaS/DRaaS.

Le rapport de cette année révèle un revirement majeur, alors que les clients sont de plus en plus intéressés à l’idée d’externaliser la sauvegarde et de bénéficier d’un service de gestion « clé-en-main » ou « tout-en-un », plutôt que d’exiger du personnel en interne qu’il continue de gérer l’infrastructure BaaS. Ce tournant semble indiquer que les entreprises ont davantage d’expérience avec les fournisseurs de solutions et que la confiance dont ceux-ci bénéficient se renforce. Il pourrait également s’expliquer par les difficultés relatives au recrutement de talents IT rencontrées au cours de l’année écoulée.

https://www.veeam.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: