En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

COP 27 : la fiabilité des données pour une stratégie ESG efficace

Par Patrick McCarthy, Chief Revenue Officer chez Precisely

Publication: 10 novembre

Partagez sur
 
Cette semaine, des dirigeants provenant du monde entier sont réunis à la conférence COP27, organisée annuellement par les Nations Unies, jusqu’au 18 novembre...
 

Ils y assistent notamment afin d’échanger sur l’importance des promesses faites par rapport au climat. Or, sans résultats concrets, la COP elle-même risque d’acquérir une réputation de greenwashing. De fait, des militants en faveur du climat tels que Greta Thunberg boycottent l’événement cette année. Ils accusent entre autres les dirigeants d’y participer pour montrer leur préoccupation concernant le réchauffement climatique sans faire de progrès significatifs.

Dans ce contexte, Patrick McCarthy, CRO chez Precisely, explique comment les entreprises peuvent s’assurer qu’elles atteignent leurs propres objectifs ESG.

« Au-delà du résultat de la COP27, il n’a jamais été aussi important pour les organisations d’agir avec leurs propres parcours ESG. Parallèlement à l’augmentation des exigences réglementaires, les clients, les employés et les investisseurs s’attendent de plus en plus à ce que les entreprises soient en mesure de démontrer des progrès significatifs en matière d’initiatives ESG. Cependant, pour ce faire, ils doivent avoir accès à des données fiables pour obtenir des informations, fixer des objectifs et mesurer leurs progrès.

De nombreux chefs d’entreprise évaluent déjà comment ils peuvent obtenir des informations et des rapports ESG à partir de leur infrastructure de données actuelle. Cependant, l’un des principaux défis auxquels ils sont confrontés est de disposer de données incomplètes, non normalisées ou dépourvues des informations nécessaires pour les adapter à leur objectif. Cela ne sera pas suffisant pour le niveau de rapport approfondi qui sera exigé de leur entreprise à l’avenir. Les organisations ne peuvent créer et atteindre des objectifs significatifs liés au climat que si elles disposent de données précises, cohérentes et contextuelles.

Les actifs de données étant essentiels pour atteindre un système net zéro, les entreprises devront établir une base d’intégrité des données pour prendre des décisions stratégiques basées sur des données ESG fiables. In fine, si elles n’investissent pas déjà dans l’intégrité de leurs données, elles sont déjà en retard, et les réglementations ESG gouvernementales en cours ne feront que creuser cet écart. Ainsi, les organisations devront de plus en plus investir dans des technologies qui combinent l’intégration, la gouvernance, la qualité, l’intelligence de localisation et les capacités d’enrichissement des données afin d’assurer leur succès.

La capacité à rendre compte avec précision et cohérence des mesures ESG avec un contexte significatif est, somme tout, ce qui aidera les organisations à identifier leurs lacunes et à faire progresser leurs bonnes pratiques ESG. Alors que de plus en plus d’entreprises réfléchissent à leurs objectifs en la matière, et ce au-delà de la COP27, il est indéniable que le facteur le plus important est et sera l’accès à des données fiables. »

https://www.precisely.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: