En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Dossiers

Datadog publie son Rapport 2024 sur les Coûts du Cloud

Publication: 18 juin

Partagez sur
 
Les GPU sont jusqu’à 200% plus rapides que les CPU lors du traitement parallèle...
 

Datadog, fournisseur de la plateforme de monitoring et de sécurité des applications cloud, publie son nouveau rapport State of Cloud Costs 2024. Le rapport révèle que les organisations qui utilisent des instances de processeurs graphiques (GPU) ont augmenté en moyenne de 40% leurs dépenses en ce type d’instances au cours de l’année dernière. Cette augmentation des dépenses en instances GPU intervient alors que de plus en plus d’entreprises expérimentent l’IA et les grands modèles de langage (LLM). La capacité de traitement parallèle des GPU les rend essentiels à l’entraînement des LLM et à l’exécution d’autres charges de travail d’IA, où ils sont jusqu’à 200 % plus rapides que les CPU.

« Aujourd’hui, l’instance de type GPU est largement utilisée et la moins onéreuse. Cela indique que de nombreux clients sont encore en phase d’expérimentation de l’IA et qu’ils appliquent l’instance de type GPU à leurs premiers projets d’IA adaptative, d’inférence de machine learning et d’entraînement à petite échelle », déclare Yrieix Garnier, VP of Product chez Datadog. « Nous pensons qu’au fur et à mesure que les entreprises développeront leurs activités d’IA et les mettront en production, elles dépenseront une part plus importante de leur budget cloud avec l’usage d’instances de type GPU plus onéreuses. »

En plus d’établir que de plus en plus d’entreprises dépensent de la puissance de traitement pour des projets d’IA, le rapport révèle que les conteneurs sont un thème de dépenses inutiles commun à toutes les organisations. En fait, 83 % des coûts liés aux conteneurs sont associés à des ressources inutilisées. Environ 54 % de ces dépenses inutiles concernent des clusters inactifs, c’est-à-dire le coût du sur-provisionnement de l’infrastructure des clusters, tandis que 29 % étaient associés à des charges de travail inactives, c’est-à-dire à des demandes de ressources plus importantes que ne l’exigent les charges de travail. Ces dépenses inutiles interviennent, alors que les entreprises allouent une part plus importante de leur capacité de calcul EC2 à l’exécution de conteneurs, soit 35 % contre 30 % il y a un an.

Parmi les autres résultats clés du rapport :

- Les technologies obsolètes sont largement utilisées : les offres actuelles d’infrastructure d’AWS sont généralement plus performantes que les versions de la génération précédente et coûtent moins cher, mais 83 % des entreprises consacrent encore en moyenne 17 % de leur budget EC2 à des technologies de la génération précédente.

- Moins d’entreprises profitent des remises : les fournisseurs de services cloud proposent des remises basées sur des engagements pour un grand nombre de leurs services. Par exemple, AWS propose des programmes de remise pour Amazon EC2, Amazon RDS, Amazon StageMaker et d’autres, mais seulement 67 % des organisations tirent parti de ces remises, contre 72 % l’année dernière

- L’usage des technologies vertes est en hausse pour améliorer performances et coûts : en moyenne, les entreprises qui utilisent des instances basées sur le processeur Arm y consacrent 18 % de leur budget de puissance de traitement EC2, soit deux fois plus qu’il y a un an. Les instances basées sur le processeur Arm consomment jusqu’à 60 % d’énergie en moins que les instances EC2 similaires et offrent souvent de meilleures performances à moindre coût.

Pour ce rapport, Datadog a analysé les données sur les coûts du cloud AWS de centaines d’organisations. La société a étudié comment leur utilisation des technologies émergentes et de la génération précédente, les modèles d’utilisation des ressources du cloud et la participation aux programmes de remise AWS ont contribué à leurs coûts de cloud.

Le rapport de Datadog State of Cloud Costs 2024 est dès à présent disponible.

https://www.datadoghq.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: