En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts. En savoir plus et gérer ces paramètres. OK X
 
 

 

 

Actualité des entreprises

déploiement de l’infrastructure Edge : Vertiv définit des modèles standard

Publication: 19 octobre

Partagez sur
 
Les nouveaux modèles sont conçus pour réduire les coûts et faciliter le déploiement...
 

Vertiv, fournisseur mondial de solutions de continuité et d’infrastructures numériques critiques, publie les résultats d’un vaste rapport visant à identifier les modèles d’infrastructures Edge afin d’aider les entreprises à adopter une approche plus standardisée des déploiements d’Edge computing, dans le but de réduire les coûts et les délais de déploiement.

Le rapport intitulé Archétypes Edge 2.0 : Modèles d’infrastructure Edge prêts à être déployés reprend les résultats de la recherche sur les quatre archétypes Edge publiés par Vertiv en 2018. La nouvelle recherche catégorise davantage les sites Edge en fonction de facteurs tels que : l’emplacement et l’environnement externe, le nombre de racks, les besoins en énergie et la disponibilité, la location du site, l’infrastructure passive, le fournisseur d’infrastructure edge et le nombre de sites à déployer.

- Device Edge : La capacité informatique se situe au niveau du dispositif lui-même, soit intégrée au dispositif soit sous forme autonome, comme les appareils AR/VR ou les feux de signalisation intelligents.

- Micro Edge : Une petite solution autonome qui peut aller d’un ou deux serveurs à quatre racks. Ce type d’Edge est souvent déployé sur le site d’une entreprise ou il est situé sur un site de télécommunications, les cas les plus courants étant la gestion des stocks en temps réel et les armoires réseau dans les établissements scolaires.

- Datacenter Edge distribué : Il peut s’agir d’un petit datacenter situé sur le site de l’entreprise, des sites de réseau télécom ou au niveau d’un site régional. Les datacenters distribués sont aujourd’hui fréquents dans les usines, secteurs des télécommunications, de la santé et des villes intelligentes.

- Datacenter Edge régional : Un site de datacenter situé à l’extérieur des hubs de datacenter centraux. Étant donné qu’il s’agit généralement d’un site spécialement conçu pour héberger l’infrastructure informatique, il partage de nombreuses caractéristiques avec les datacenters Hyperscale, par exemple, il est climatisé et contrôlé, bénéficie d’une sécurité élevée et offre une grande fiabilité. Ce modèle est courant pour les applications retail, et sert de site intermédiaire de traitement de données.

Il y a trois ans, la présentation d’archétypes Edge a fait progresser la compréhension sur le sujet. Il s’agissait de la première tentative formelle, à partir d’informations recueillies dans l’ensemble du secteur, de regrouper les applications Edge de manière à éviter aux entreprises de réinventer la roue à chaque déploiement. Par la suite, d’autres organisations et organismes sectoriels ont travaillé en parallèle et souvent avec Vertiv comme partenaire pour créer des processus et des technologies standard afin de faire progresser la perception et l’efficacité du Edge. Ces derniers modèles d’infrastructure Edge représentent la prochaine étape logique.

« Alors que le Edge arrive à maturité et que les sites Edge prolifèrent et deviennent plus sophistiqués, la création de modèles d’infrastructure Edge est une étape nécessaire vers un équipement et une conception standardisés qui peuvent augmenter l’efficacité et réduire les coûts et les délais de déploiement », a déclaré Martin Olsen, global vice president, edge strategy and transformation chez Vertiv. « Les sites Edge continueront à exiger une certaine personnalisation pour répondre aux besoins spécifiques des utilisateurs, mais ces modèles rationalisent de nombreux choix fondamentaux et introduisent une certaine répétitivité indispensable dans les environnements Edge. Cette étude est particulièrement utile pour les prescripteurs, tels que les revendeurs, et les professionnels de la gestion informatique. »

Elaborée en collaboration avec le cabinet STL Partners, l’étude souligne que les sites Edge devront être adaptés à certains facteurs tels que l’environnement, le cas d’usage, les équipements existants, la sécurité et la maintenance, les opérations des datacenters d’entreprise et les capacités de communication. Ces ajustements sont toutefois possibles dans le cadre des modèles d’infrastructure Edge et ne diminuent pas les avantages de la normalisation que les modèles fournissent.

« En adoptant les quatre modèles d’infrastructure, les acteurs du Edge dans l’ensemble de l’écosystème peuvent en tirer toute une série d’avantages, notamment accélérer la mise sur le marché et le déploiement des sites », a déclaré Dalia Adib, director, consulting and edge computing practice lead chez STL Partners. « Le marché Edge connaît une croissance qui ne peut qu’être soutenue par l’introduction d’un certain niveau de normalisation dans le langage que nous utilisons pour décrire le Edge. »

Le présent rapport analyse également les besoins en infrastructure Edge de certains secteurs verticaux clés, notamment la fabrication, le retail et les télécommunications, et évalue leurs modèles d’infrastructure Edge préférés. En plus d’identifier les modèles d’infrastructure Edge, le rapport fournit des recommandations aux entreprises et aux fournisseurs de solutions qui déploient ce type d’infrastructures.

Vertiv a également développé un outil en ligne pour aider les clients, les revendeurs et les autres personnes qui planifient, sélectionnent et déploient des sites Edge à déterminer le modèle d’infrastructure approprié pour leurs applications.

https://www.vertiv.com/

Suivez MtoM Mag sur le Web

 

Newsletter

Inscrivez-vous a la newsletter d'MtoM Mag pour recevoir, régulièrement, des nouvelles du site par courrier électronique.

Email: